Multiverse City

La ville de tous les défis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vive la Vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fuzati
The Mask
The Mask
avatar

Masculin Messages : 85
Localisation : Versailles

Feuille de personnage
Koppais: 500
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Vive la Vie Jeu 18 Déc - 0:02

Tout commença en 1994, Fuzati était un élève de 12 ans comme un autre, allant au collège et ayant des résultats plutôt satisfaisants.
Seule différence majeure, Fuzati n’aimait pas la vie, il ne souhaitait qu’une chose, mourir. Il était vraiment déçu par le comportement des gens, des hypocrites tous autant qu’ils sont et lui ne cherchait que de l’amour. Même ses parents ne l’aiment pas [enfin, c’est ce qu’il croit]. Il a bien quelques potes mais il s’interroge sur leur sincérité…

Ce matin, c’était la classe de musique, son cours préféré. Accessoirement, c’est aussi son anniversaire mais tout le monde s’en contrefout… Il avait donné des cartes d’invitation mais n’a reçu que des réponses floues. Il se demande si ça a une importance et finalement se presse d’aller en cours, il était en retard. Il pensait déjà à jouer Bach au piano, jouer du piano était un de ses seuls « talents », et encore, c’était mal vu par les autres élèves. En arrivant dans le couloir il entendit sa prof hurler !

Qu’est-ce qu’elle a encore cette s*lope ? pensa-t-il. Encore un con qui a confondu un Mi avec un Do ?

Fuzati détestait ce caractère râleur et strict de la prof, mais sinon il l’appréciait quand même. En entrant il la vit les larmes aux yeux !

« QUI dans cette classe a cassé mon piano ? Je voulais que Fuzati puisse jouer le morceau qu’il veut pour son anniversaire, et vous l’en empêchez, bande de demeurés ! »

Fuzati fut surpris, une personne autre que ses parents s’en était souvenu ! Mais voilà, le piano était brisé et son seul plaisir du collège avec…

_ Ce n’est pas grave Madame, je peux m’en passer ; en tout cas, c’est gentil d’y avoir pensé
_ Prends au moins un Quality Street ®️, j’insiste !

Fuzati le prit de bon cœur et sourit pour la première fois de la journée.
Après la classe de musique venait le pire cours de tout l’univers : EPS ! Fuzati était totalement nul en sport, il haïssait ça. Quand sa marraine lui avait offert un jogging pour Noël, il avait pété un câble tant il avait trouvé ça déplacé à son égard.
Une fois le sport fini (lutte, qui plus est) Fuzati prit une douche, ouvrit son casier… qui se révéla vide !

NON ! Impossible ! Ce pull était un cadeau de son grand-père ! La personne qu’il aime le plus au monde !

Je me rhabille et je le cherche ! pensa-t-il, paniqué.

En se retournant, il vit que ses affaires avaient disparu ; il restait seulement un slip avec des nounours dessus…

_ Alors, dit Charles, on se retrouve à cours de fringues ?
_ Laisse-moi tranquille, connard, je ne t’ai pas sonné !

Il se fit frapper le visage si fort qu’il eut l’impression que sa tête allait se décrocher ! Il vit Charles et sa bande lui mettre le slip et ils le traînèrent dans le collège.
Tout le monde se moqua de lui, il pleurait en gueulant et se débattant mais sans succès…

Soudain, Anne-Charlotte arriva et cria:
« Vous n’avez pas honte de vous mettre à 6 sur un pauvre garçon ? Vous jouez les gros durs mais je suis sûr qu’aucun d’entre vous ne voudra me tenir tête ! »

Et en effet ils ne firent que marmonner

« Rendez-lui ses habits, maintenant ! »

L’un des gars jeta un sac et affirma que tout était dedans, puis tous les six partirent en se moquant.
Fuzati, désespéré regarda Anne-Charlotte
_ Merci, lui dit-il très timidement.
_ Tu vas bien ? Il faut absolument que tu te plaignes chez le directeur, ils se feront renvoyer, ce sera bien fait pour eux !
_ Oui mais, j’ai peur pale
_ Tu n’as pas à avoir peur, je suis là, maintenant, je serai toujours avec toi, compte sur moi !

Fuzati n’en crut pas ses yeux ! Lui qui aimait secrètement Anne-Charlotte depuis des années, n’avait jamais osé l’approcher. Et cette histoire, la pire qui soit, lui avait permis de la rencontrer !

_ Comment tu t’appelles, dis-moi ?
_ Je… euh… je m’appelle Fuzati
_ FUZATI ??? Shocked
_ Euh oui, tu me connais ?
_ Oh oui, tous les vendredis matins, je t’entends jouer du piano, c’est magnifiquement beau ! Il faut que tu me donnes des cours ! On peut se voir dimanche pour que tu m’apprennes ?

En 5 minutes, Fuzati était passé des larmes au sourire.

_ Euh… oui, bien sûr… Mais je te préviens, ce sera compliqué au début…
_ Ce n’est pas grave, je viendrai jusqu’à avoir ton niveau
_ Si… euh… SI TU VEUX… tu peux venir chez moi à 15 heures, je fête mon anniversaire… Embarassed

Fuzati rougit à l’extrême, contemplant la chevelure dorée d’Anne-Charlotte et ses yeux bleu-ciel.

« Je suis désolée mais je vais devoir refuser, ma grand-mère est très malade et ses jours sont comptés, on va la voir une dernière fois avant sa mort… Je te passerai un coup de fil de là-bas pour savoir si tout se passe bien pour ta fête ! »

Fuzati était un peu déçu, mais au moins il avait réussi à avoir une conversation avec elle, cela lui mettait du baume au cœur.

A quinze heures, tout était prêt, Fuzati attendit ses amis devant la porte avec excitation.
Quinze heures le quart, toujours rien… Quinze heures trente, non plus…
Lorsque l’horloge indiqua seize heures, Fuzati comprit qu’aucun de ses « amis » ne viendrait à sa fête d’anniversaire. Les gâteaux et les ballons apparurent soudain comme un affront. La tristesse se mêla aux verres et aux assiettes en carton…

Fuzati, en pleurs, décida de sortir dans les bois, comme il avait l’habitude quand ça n’allait pas. Une fois là-bas, il fut frappé dans le dos et perdit connaissance…
Il se réveilla, et vit les « amis » qu’il avait invités à son anniversaire !

« Tiens, tu es réveillé, dit l’un d’entre eux. On va pouvoir commencer alors ! »

Fuzati fut assailli de coups de pieds et de poings, il souffrait le martyr, sans comprendre pourquoi tout cela arrivait…
Il fut ensuite relevé et frappé dans le ventre à plusieurs reprises pale

« Joyeux anniversaire, on va t’offrir ce que tu veux plus que tout au monde : la mort ! Apportez-moi le couteau ! »

Fuzati sentit son cœur battre à toute allure, il n’avait plus envie de mourir ! Il vit le couteau se rapprocher de ses lèvres ; ces monstres voulaient lui faire le sourire de la mort !

« Mettez-lui le masque ! Il faut que personne ne le reconnaisse ! »

Spoiler:
 

La douleur fit perdre connaissance à Fuzati ; il se réveilla debout sur un tabouret, une corde au cou !

« NON ! »

A peine eut-il le temps de crier qu’il senti le tabouret se dérober sous ses pieds, il flotta un instant qui lui parut une éternité, repensa à Anne-Charlotte, sentit un choc dans sa nuque et soudain, plus rien.

La nuit arriva, la lune se leva et éclaircit le corps mort de Fuzati
Soudain, le masque brilla d’une lueur éblouissante, il semblerait que le masque réagissait à la lumière de la lune…
Fuzati rouvrit les yeux… La corde était rompue, son cou allait très bien, sa bouche n’avait aucune trace de ce qui s’était passé… Comment cela se faisait-il ? Aucune importance, il fallait que ces monstres paient !

Fuzati rentra chez lui, pris un couteau et le mit dans son sac, tout allait se jouer le lendemain.

« 5 Elèves retrouvés morts ! »


C’est ce que disait le journal le surlendemain mais Fuzati ne put le lire.
En effet, après les avoir tous tués, la haine emmagasinée par tous ces meurtres fit exploser le corps de Fuzati…

Quelques heures plus tard [enfin, c'est ce qu'il pensait], il se réveilla près d’une ville, son corps était reconstitué. Le panneau à l’entrée indiquait
« Multiverse City »…

« Ma vengeance est terminée, autant débuter une nouvelle vie dans cette ville, de toutes façons, ça ne peut pas être pire que
Versailles ! »


Voilà l’histoire de Fuzati avant son arrivée à Multiverse City. Sisi


Dernière édition par Fuzati le Jeu 18 Déc - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 717
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Vive la Vie Jeu 18 Déc - 1:05

Bien dur ... Mais je ne sais pas si je saurais t'approcher. Je suis tellement sensible ... Que je n'arrive pas à me contenir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiki
Sorcière livreuse
Sorcière livreuse
avatar

Féminin Messages : 80
Localisation : Koriko

Feuille de personnage
Koppais: 1496
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Vive la Vie Jeu 18 Déc - 1:48

Traumatisant si j'ose dire :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuri Elrich
Chanteur Star
Chanteur Star
avatar

Masculin Messages : 67
Localisation : Partout où il y a de l'ambiance !!

Feuille de personnage
Koppais:
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Vive la Vie Jeu 18 Déc - 15:57

Apporcher xDD
Sinon, c'est vrai que c'est plutôt chelou, je plaint la pauvre Anne-Charlotte :/ (Je plaint la fille mais pas le mec, c'est normal xD)
Et félicitations, après Latias et Shadow, tu est le troisième à qui je lit sa préface, les autres j'ai eu la flemme xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vive la Vie

Revenir en haut Aller en bas
 

Vive la Vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiverse City :: Partie RP :: Section Solo :: Préquelles-