Multiverse City

La ville de tous les défis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Irréversible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Irréversible Dim 9 Aoû - 23:47

Cogelight laisse apparaître sur son visage une expression de surprise. "Vous habitez ici ? C'est donc pour ça que vous connaissez si bien ce lieu, j'imagine ?" Yrbeth acquiesce tout en précisant qu'elle appartient même au groupe de ces lieux. Malgré tout, elle déclare n'être là que pour aider les membres, rien d'autre, ses journées seraient donc vides pour la plupart. Cogelight regarde autour de lui pour observer les lieux et la déco : étrange fait, une des photos encadrées représente la même créature qu'est Latias, mais en jaune. Amagara l'a également remarqué, ça pourrait donc expliquer l'odeur de tout à l'heure, devant la salle de mort.

"Cogelight, tu es un ami de Latias ?" Dérangé, l'épéiste de l'énergie confirme tout en assemblant des doutes. "Vous avez probablement vu la photo qui présente une créature semblable à Latias, mais d'une autre couleur. En fait, celle-ci en jaune est notre amie ici, nous l'avons recueilli mal en point il y a maintenant quelques années, agressée par une multitude d'hommes égoïstes qui voulaient se l'approprier. Elle était victime de l'égoïsme des hommes, et ça a constitué une raison de plus pour elle de ne pas s'approcher des humains, jusqu'à notre arrivée. Et vous l'avez compris, elle comprend notre langage, ainsi nous avons, même péniblement, réussi à la calmer et à faire d'elle notre amie."

Enfin, Cogelight a compris pourquoi Yrbeth avait de l'intérêt en Latias. Parmi ses amis, une créature identique à Latias, juste la couleur qui change. "Elle s'appelle Taxalis. C'est nous qui avons proposé ce nom, et elle aime beaucoup selon ce qu'elle nous disait par télépathie. Mais ce moment remonte à des années comme je vous disais, et en ce temps moi et mes amis n'appartenions pas aux ténèbres. C'est un évènement chez nous qui nous a donné cet élément ... Y compris à Taxalis qui l'a mal vécu, mais sera restée avec nous malgré tout, elle savais sans doute que nous n'y étions pour rien." Elle explique également que Takashi, le chef des lieux, a fait en sorte lors de l'arrivée à Multiverse City, d'obtenir un lien isolé pour être en paix.

"Amagara ?" Cogelight se retourne suite à la réaction rapide de son partenaire. Il constate alors que Ryo les avait laissé à part en partant, mais voici alors cette fameuse Taxalis dont ils parlaient. C'est impressionnant, à part les couleurs, elle ressemble entièrement à Latias ! Forme, tête, expression sur la tête, symbole sur le haut du ventre, bras courts ... Or Cogelight étant fort surpris sur le coup en voyant ces formes, n'aura pas pu s'empêcher de prononcer une bêtise : "Que ... Latias ? Que t'es t-il arrivé ?" Corrigé par Yrbeth, cette dernière en profite pour présenter les invités à ce Pokémon. Taxalis laisse alors un léger cri, également identique à celui de Latias.

Soudainement, Cogelight fait un faux pas et tombe. Sortant de son petit inventaire, la fiole de Ruphir qu'il avait gardé s'échappe en roulant au sol. La femme sombre la ramasse pour la rendre, quand elle lit subitement l'étiquette liée à la fiole. "Force des Pokémon Eon ... La fiole est vide ? Qu'en avez-vous fait ?" Cogelight contredit en précisant qu'il s'agissait juste de Ruphir, un liquide très rare qui lui a permis d'obtenir un portail magique de transport de la ville. "Tu mens." "Et moi je dis que mon prophète ne peut pas se tromper, il n'a jamais commis la moindre erreur." Puis l'épéiste continue en disant que quelqu'un d'inconnu lui a donné cette fiole. "Or cette fiole, c'était Ryo qui la possédait depuis notre arrivée, il a finit par déclarer que quelqu'un la lui avait prise."



"Il me l'a offerte. Dîtes-moi, ce Ryo n'aurait pas des troubles mentaux ?" "Possible ..." L'expression de Yrbeth a subitement changé. Posant la fiole vide sur sa table, elle retire mystérieusement ses vêtements après avoir fermé magiquement la porte "pour être tranquille". Puis elle mène Taxalis et Amagara dans la pièce à coté pour leur permettre de "faire connaissance", quand cette porte est alors fermée de la même manière. "Décontractons-nous, nous devrions penser à autre chose. Tant pis pour le contenu de la fiole. Oh et excusez-moi pour cette indiscrétion, mais vous me plaisez beaucoup depuis notre rencontre." Cogelight se sent gêné, mais quelque chose semble différent envers elle, comme un semblant d'attraction naturel.

"A voir votre tête, on dirait qu'il vous arrive la même chose envers moi ... Dîtes, laissons-nous aller, tranquillement ..." Du coté des Pokémon, Amagara observe Taxalis réaliser une étrange danse qui serait un moyen de montrer sa confiance. Or Latias n'a pas fait ce genre de chose, il s'imagine donc que le comportement de Taxalis est unique. Soudainement, il entend de drôles de voix à travers la porte, mais finit par ignorer et regarde attentivement Taxalis. Celle-ci l'invite à réaliser un semblant de danse à son tour, du mieux qu'il pourra. C'est alors qu'il entame lentement des mouvements de jambe, tout en regardant ce qu'il fait de peur de se ridiculiser devant ce Pokémon.

Quelques heures plus tard, Cogelight se réveille après avoir dormi sans savoir comment. Mais étrangement, son armure n'est pas sur lui, pas même ses vêtements. Yrbeth alors normale et de nouveau avec sa tenue, arrive devant lui. "Tu vas bien ? Tu m'a fait peur !" Dans l'immédiat, Cogelight se lève avec plusieurs soupçons, quand il remarque qu'il n'a vraiment rien sur lui. "Tu es sûr que ça va ? Pourquoi est-tu aussi découvert ?" Elle se retourne après lui avoir envoyé ses affaires. C'est alors que Cogelight se hâte de se couvrir et remet son armure, puis raccroche son épée ... Du moins il le voulait, car son arme n'est pas là. "Où avez-vous mis mon arme ?" Elle dit qu'il faudra demander à Taxalis, elle serait parti jouer avec. En tout cas, il a toujours son bouclier.

"Il semblerait que vous ayez été piégé par les ténèbres à cause d'un passant. Takashi l'a puni comme prévu, mais en attendant j'ai peur que tu ne te souviennes de rien, je me trompes ?" "Je me souviens juste être entré ici. Pourquoi ?" "Bien ce que je pensais ... Alors où serait passé ton compagnon bleu ?" Peu de temps après, dans la hâte, Cogelight sort de la pièce en se mettant de suite à chercher Amagara, quand il entend soudainement : "Alerte, Latias s'échappe et s'est rendue invisible, déployez les fouets noirs automatiques ! Taxalis, essayes de la sentir ! Yrbeth, assemble des furies sanglantes ! Ryo, récupères la caisse de grappins ! ..." Alors ils font tous partie d'une même organisation, tous à la traque de Latias, y compris Taxalis !



Cogelight est totalement perdu suite à ce qu'il a entendu, mais comprend désormais qu'il est tombé dans un piège et qu'ils veulent éliminer Latias. Tout à coup, Yrbeth arrive derrière, Cogelight qui sait qu'elle est aussi de l'organisation la repousse mais se souvient qu'il n'a plus son épée. "Non, je ne veux pas appeler de Furies Sanglantes. Cogelight, j'imagine que tu veux aider ton amie ? Le problème c'est que personne ne te laissera passer, et aucun téléport ne fonctionne. Je t'en pries, restes ici, je m'occupe de tout." Pour l'épéiste de l'énergie, c'est clairement un autre piège. Mais le problème est qu'il n'a pas le choix : il est enfermé, son portail ne fonctionne pas, il n'a pas son arme et Amagara n'est pas à ses cotés. Un cocktail totalement ingénieux, mais il est à présent sans défense et n'a guère le choix que d'écouter ce que Yrbeth lui dit de faire.

"Vighy, Fluxo, mon prophète, Amagara, Victor, les amis de Latias ... Je vous en prie, faites en sorte de nous aider, moi et Latias ..." Yrbeth qui n'a pas entendu ces pensées se tourne vers l'épéiste de l'énergie et commence à lui confier quelques plats de nourriture. Elle veut regagner la confiance de Cogelight, mais ce dernier ne se laissera pas faire suite à cette trahison, puis même s'il connaissais Latias et qu'il sauvait les innocents, il a également mieux à faire : Picross peut toujours causer des dégâts conséquents à la ville en son absence, et alors ce sera un grand déshonneur après avoir connu la gloire pour ses pouvoirs de la lumière. Mais pas question de parler de la fin du héros, car même si Latias est perdue, lui sera toujours là et aura probablement d'autres innocents à sauver.

Pourtant, ce n'est pas le moment de penser de cette manière, qui sait ce qui lui a été réservé comme sort ? Puis Latias est devenue une vraie amie, la perdre serait fort tragique et représenterait une grande faiblesse pour Cogelight qui pourrait faire qu'il ne pourra plus combattre comme il faisait. Il est temps de se ressaisir, même si actuellement, pas grand chose est faisable vu la situation actuelle de l'épéiste, puis il suffit d'y croire s'il faut croire le prophète, pour que l'être à qui on pense puisse s'en sortir et afin de gagner de la force pour affronter tout danger. C'est alors que Amagara arrive enfin, sorti de nulle part. A voir son corps, il a probablement pris quelque chose ne lui appartenant pas, il y a bien des chances qu'il ai caché des armes ennemies et qu'il ait mangé un plat destiné probablement à Taxalis.

Maintenant qu'ils sont à nouveau ensemble, Cogelight a à nouveau le moyen d'être protégé en plus du bouclier, il est temps de retrouver son épée et de partir d'ici. Le problème est qu'ils sont trop nombreux, impossible de passer inaperçu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Irréversible Jeu 13 Aoû - 19:59

Du bruit de lutte se fait entendre. Il est assez probable que Latias se défende si elle est bien ici en train de fuir, mais en attendant il n'y a aucun moyen de voir si tout va bien ou non. L'attente est stressante, d'autant plus que Taxalis est passée juste au-dessus de l'épéiste et son ami Pokémon, elle va probablement faire vite si elle a les même caractéristiques que Latias et si elle est vraiment du camp obscur. Mais Cogelight ne veut pas rester sans rien faire, il veut retrouver son épée pour lutter et protéger son amie ! Par ailleurs, il se souvient qu'il devait voir avec Taxalis pour son épée, mais elle ne sera certainement pas coopérative.

Peu de temps après, il semblerait que Latias soit parvenue à s'échapper des lieux ! Cogelight et Amagara peuvent enfin souffler un peu, mais le problème pour eux est qu'ils sont toujours dans ces lieux maléfiques, comme pris au piège. Juste derrière eux, Ryo qui les faisait visiter s'approche d'eux, en disant "La vraie est nôtre, la fausse était ici ; cible potentielle surveillée, cible traquée continuellement, fin du répit pour elle et son entourage." Cet homme disparaît ensuite dans un nuage d'ombre, probablement un téléport. "La vraie, la leur ? De qui parlent-ils ?" C'est alors que Cogelight fait le lien entre Latias et Taxalis.

"Amagara, nous devons nous échapper à tout prix, Latias risque beaucoup trop d'ennuis." Sur le coup, Yrbeth revient devant eux en bloquant le passage. "Je sais ce que vous pensez depuis que vous savez tous les deux que je suis de l'organisation qui pourchasse Latias. Pourtant, ce n'est pas par ce que vous êtes de son entourage que je vous coince ici. Tiens, voilà ton épée, Cogelight. Partez d'ici, et retrouvez Latias." L'épéiste ne comprendra pas ce qu'il prend à cette femme sombre, mais il récupère rapidement sa lame, la range en l'accrochant à son armure, puis se hâte suivi de Amagara, vers la sortie.



"Ne te retournes pas, Ama', filons d'ici le plus vite possible." Le Pokémon se met à sourire tout en courant, sans doute après avoir entendu un signe d'amitié importante par le surnom "Ama' " qui lui a été donné. Jamais aucun humain ne l'avait appelé de cette manière ! Se motivant, il semble gagner un peu en puissance, puissance qui pourrait être nécessaire dans l'immédiat à cause de sbires bloquant le chemin. L'attaque Avalanche étant utilisée, Cogelight et Amagara sont sans respect envers leurs nouveaux ennemis et marchent sur eux en traversant sur la neige qui leur est tombée dessus.

La porte de sortie est visible ! Mais Takashi est là en train de garder la porte. "Latias, insouciante qui continue de fuir ... Tu seras retrouvée, quoi qu'il arrive. N'espères pas de répit, même avec tes amis !" Il se retourne rapidement. "Vous deux, maintenant que vous savez tout, je n'ai aucune raison de vous laisser libre, je ne vous laisse pas sortir." "Et moi je dis qu'ils sortirons." Une vois sortie de nulle part semble défier le chef de l'organisation. Cette vois est assez proche de Vighy, pourtant ce n'est certainement pas lui, car des flèches sont tirées par paquets ! Un ranger en serait capable ... Cogelight ne doutera pas de la présence de Fluxo.

Takashi bloque dans l'intégralité, tous les projectiles qui ont été tirés. "Humpf, comme si se débarrasser du chef de l'organisation était une partie de plaisir." Oubliant la présence de Cogelight et Amagara, ces derniers en profitent pour passer la porte alors grande ouverte. Il ne reste plus que un petit problème : comment passer par dessus les murs ? Amagara arrive à constater la présence d'une échelle, c'est probablement une sortie de secours. Mais pour Cogelight, inutile de perdre du temps avec une longue échelle si leurs ennemis les rattrapent en quelques secondes au vol, quand l'épéiste peut téléporter le groupe !

Le portail MC est activé, il marche sans aucun problème ! Maintenant qu'ils ont tous les deux passé le portail, ils se retrouvent désormais à la zone de détente, exactement comme il le voulait. Et Vighy est enfin à son stand ! Il est temps de lui parler des plans trouvés pour affronter Picross. "Hé, salut Cogelight ! J'imagine que tu veux me voir à cause de Latias ?" Il semblerait que l'oracle sache déjà ce qu'il se serait passé. "J'ai vu Latias suivre une comme elle en jaune, et à en sentir les ténèbres dans le double, j'ai tout de suite deviné que ses ennuis ne se sont toujours pas terminés."



Alors pas le temps de parler de Picross ? Cogelight tente quand même. "Je ne suis pas vraiment venu pour te parler de Latias en fait, mais j'avoue qu'il faudrait trouver le moyen de l'aider. En fait, je voulais te parler de plans que j'ai trouvé pour affronter Picross." "Tu es sûr qu'il faille porter priorité à ton ennemi qu'à ton amie ?" Visiblement, ça ne marche pas. Soit, Cogelight acquiesce, puis commence à réfléchir sur ce qu'il faudrait faire. "En fait, ce n'est pas bien compliqué. Il faut que je l'accompagne en permanence en attendant de la mettre hors de danger. Mais pour la mettre hors de danger, je crains qu'il ne faille entièrement détruire l'organisation."

C'est un risque en attendant que l'organisation existe, qui sait quand, où et comment ils s'en prendraient à Latias ? Puis Cogelight peut s'attendre à tout avec Taxalis qui est aussi de l'organisation. Toutefois, il a repéré une faille au sein de l'organisation ... "Un des grands officiers de l'organisation, s'appelle Yrbeth. Cette femme sombre est plutôt mystérieuse, car elle nous bloquait le chemin à moi et Amagara, tout en nous piégeant et en refusant de participer à la recapture de Latias, mais elle a fini par me rendre mon épée et a souhaité qu'on aide Latias." Il y a moyen de la pousser à la trahison de son organisation.

Le plus dur toutefois serait que la trahison de l'organisation dont elle fait partie serait bien plus qu'une simple trahison : en fait, ce serait trahir ses amis. "Alors il faut la convaincre de parler avec l'organisation." Cette idée est à prendre avec toute la réflexion nécessaire. C'est là que Fluxo les rejoint, avec un air fier. "J'espère que tout va bien, Cogelight, le tennisman débutant que j'aime beaucoup !" Visiblement, ce ranger aime bien ce qui porte aux plaisanteries. Selon lui, être de bonne humeur tout en plaisantant est le meilleur moyen de garder le moral au beau fixe. Peu de temps après, il dit avoir remarqué une "créature rouge et blanche aux ailes droites" seule en hauteur, dans la ville.

L'heure sera bientôt à l'application stratégique, encore faut-il trouver un plan. "Pour la protéger, nous devrions commencer par observer. En observant, nous verrons probablement des membres de l'organisation l'approcher, il suffira juste de se passer le message en essayant de trouver leur chef pour tendre un piège sur ce dernier afin de l'éliminer." Les détails sont communiqués, tout le monde comprend donc le but du plan trouvé par Vighy. Dans l'immédiat, l'oracle fait apparaître un Dragon Chinois. "Montez dessus, Cogelight, je vous emmène plus en hauteur, elle a probablement plus confiance en vous qu'en moi même si je l'ai aidé à plusieurs reprises."

Amagara suit Fluxo, conformément à l'instruction donné par Cogelight. Pendant ce temps, arrivés en hauteur, l'épéiste de l'énergie descend du dos du dragon avec Vighy, qui explique un peu la situation. "Il fait déjà nuit. Regardes bien partout, je suis sûr qu'elle est actuellement invisible. Si tu la vois, n'interviens pas, contentes-toi d'observer et de nous dire ce qu'on doit savoir." Vighy repart alors sur son dragon chinois, quand soudainement Latias apparaît au loin. Elle n'est pas seule, Taxalis est également présent, mais c'est la vraie Latias qui démarre le combat d'elle-même, ce n'est probablement pas son habitude ou sa nature. Mais alors qu'elle semblait avoir l'avantage dans cette lutte, elle finit mystérieusement par fuir. Rien n'aura été trouve.

Cogelight, Fluxo, Vighy et Amagara se retrouvent. Vighy : "Nous ne pouvons rien faire. Notre présence à ses cotés pourraient aggraver les choses, il faudra donc continuer à l'observer à distance. En attendant, elle est sans doute partie pour aller dormir dans un coin, faisons de même avant de repartir." Les heures passent donc dans l'inquiétude continue de l'épéiste de l'énergie. Et c'est dès l'aube que Cogelight se lève avec Amagara, afin de partir et reprendre des activités normales pour essayer d'observer au passage les possibles mouvements de leur amie.


____________________

Ce sixième chapitre est terminé. Bientôt, Cogelight pourrait bien être vraiment amené à faire équipe avec Latias dans toutes les situations ; comment tout finira t-il ?

Ouverture aux commentaires ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Irréversible Lun 26 Oct - 15:44

Un jour peut-être, il y aurait des commentaires ... x)

Fermeture des commentaires quoi qu'il en soit, le récit va bientôt reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Irréversible Dim 29 Nov - 17:51

Accompagné de Amagara, Cogelight ne peut s'empêcher de repenser à ce qu'il aura vu de ce tournoi tout en se précipitant vers le centre d'entraînement du quartier des duels. Son combat contre Night qui s'est fini par forfait de son adversaire, celui face à Freezer où il était impuissant, et les combats de Latias où l'un était trop facile et où l'autre était une victoire hors de sa portée, et Vighy qui n'a même pas pu passer le 1er tour ...  Que de preuves montrant que si les Noires Folies et Picross sont supérieurs à ces combattants du tournoi, ils ne sont clairement pas prêts et c'est trop risqué pour le Pokémon à protéger.

Pire encore : difficile de s'entraîner sérieusement quand un groupe de monstres sème le chaos ici et là ; il repense au trio de monstres de tout à l'heure, puis à ce Thrace qui aimerait faire un duel. Au moins, il y a quelques rencontres de possibles. Enfin, la rencontre avec la princesse Galzine et les combats à ses cotés qui se sont fait : ces combats montrent toujours plus à quel point la concurrence est terriblement impitoyable dans cette ville de compétition. Cogelight ne sera pas surpris si en route, lui et Amagara se font arrêter par des potentiels adversaires.



"Ama', si jamais nous avons des gens ou des créatures qui nous interpelleraient, tu me suis sans réfléchir, nous avons perdu trop de temps." Plus facile à dire qu'à faire car des gens placés en demi-cercle se trouvent en plein milieu du chemin et bloquent toute la petite rue qu'ils traversaient. "Oyé monsieur, 50 koppais par passant pour avoir le droit de continuer ou faudra qu'on vous bloque !" "Pour qui vous prenez-vous ? Vous n'êtes pas des gardes, que je saches !" Le groupe affirme clairement ne pas faire partie des gardes de la ville.

Quelle pourrait être leur raison de faire ça ? Cogelight veut leur poser la question mais la réaction du groupe au blocus semble être plutôt mauvaise. "Là, faudrait demander ça aux boutiques !" "Les boutiques ? Vous n'avez pas assez d'argent pour acheter quelque chose et pour en avoir, vous prenez ceux des autres ? Personnellement, je n'achèterais pas la mentalité bas de gamme que vous possédez. Dommage qu'il n'y ait aucune boutique dans cette rue ni plus loin, vous ne pouvez pas dire que vous les protégez d'un vol suite à un autre qui aurait été commis avant."

Soudainement, le large groupe encercle le duo. "Et en plus vous n'avez pas une once d'intelligence ? Vous venez de prouver que j'ai raison en nous encerclant : vous êtes des bandits." Le groupe sort alors chacun un gourdin pour la plupart, un fusil pour d'autres. Faire apparaître un portail de téléportation et entrer dedans prendrait trop de temps pour éviter les balles des fusils, il faut trouver une autre solution. "Vous êtes têtus ..." "Et nous, nous voulons tout votre argent en réparation de vos moqueries. Un mouvement, et vous ne serez plus de ce monde, toi et ta créature amie."

Ceux aux gourdins approchent, sans doute pour procéder à une fouille. C'est alors que Cogelight hurle : "ANTIPHYSIQUE !!" Des coups de feu sont alors tirés, toutes les balles traversent l'épéiste et le Pokémon sans causer le moindre dégât. Et tout de suite, il fait appel à sa prolongation de lame pour frapper tout de même ses adversaires qui n'ont visiblement aucun moyen de se protéger face à une quelconque énergie. Amagara apporte aussi son grain de sel en utilisant notamment Avalanche sur un groupe qui se tient devant lui. Il n'aura pas fallut de temps pour surpasser le groupe.

"Vous ... Vous le regretterez." Cogelight fait bien savoir qu'en tant que bandits, ils ne seront pas bien vu de l'entourage, en particulier des gardes. "Tu crois pas si bien dire, surtout en disant qu'un n'a pas une "once" d'intelligence ... Hé, gardes !! On nous a agressé, on a besoin d'aide !" Tout de suite, une dizaine de gardes arrive sur les lieux, et entourent le duo au lieu de s'en prendre aux bandits. "Vous faîtes erreur messieurs, ce sont eux les bandits, ils ne voulaient pas nous laisser passer sans payer 50 koppais par passant, et comme on refusait, ils nous encerclaient pour tout nous prendre." "N'essayez pas de nous tromper. Avancez, on en parlera au poste de garde."

Inutile de faire résistance face aux gardes, ça ne ferait que faire perdre l'espoir de gagner justice. Cogelight et Amagara se mettent donc à marcher comme ordonné, ridiculisés devant d'autres passants qui passaient par là au même moment. L'épéiste reconnaît même Victor et Juan qui ne comprennent pas ce qu'il se passe. "J'avais bien dit qu'il fallait à tout prix éviter de perdre du temps, en ignorant tout le monde ... Mais là, non seulement on ne pouvait les éviter, mais en plus on va très clairement perdre un temps extrêmement précieux. Ils paieront pour ça."



Après plusieurs minutes, ils sont arrivés au dit poste de garde. Immédiatement, ils sont envoyés dans une petite salle et un garde les accompagne et ferme la porte, puis commence à parler : "Nous n'avons que faire de malfrats comme vous. Comment osez-vous profiter de vos pouvoirs sur des gens innocents qui ne peuvent pas se défendre ? En plus d'un criminel, vous êtes aussi un lâche. Nous ne faisons pas de cadeau à des gens comme vous, nous voulons la sécurité ici pour assurer bon déroulement des compétitions. Vous avez intérêt à vous expliquer, tout de suite !" "J'y compte bien."

Avant de commencer à parler, Cogelight sort sa lame et son bouclier et les place devant le garde. "Avant de m'expliquer, je dois vous dire que vous faites mal votre travail : vous n'avez même pas confisqué les armes." Le garde s'empresse de vouloir corriger son erreur et éloigne les armes de l'épéiste, avant de reprendre la discussion. "Bien, j'y viens. Voyez-vous, ce groupe que vous avez pris comme victime vous trompait pour se défendre. En vérité, ils sont les vrais bandits car ils voulaient tout nous prendre. Pensez-vous, il fallait bien se défendre face à leurs armes à feu. Avez-vous vérifié leurs armes avant de nous encercler ? Je suis sûr que non."

Le garde prend en compte le commentaire et sort de la salle, pour revenir peu de temps après. "Selon un rapport, ils n'avaient aucune arme. Vous vous trompez, nous avions un des membres qui s'était assuré de leur potentiel port d'arme et ils n'avaient rien. Arrêtez de mentir et venez-en aux faits." "Vous êtes sûr qu'ils n'avaient rien ? On était pourtant agressé avec des fusils et des gourdins. Vous devriez fouiller les lieux." Commentaire à nouveau pris en note mais cette fois, la situation est moins confortable. "Nous ferons des recherches, mais en attendant, nous devons vous garder dans une cellule."

Ils sont rapidement et violemment enfermés dans une cellule de prison. La situation est décidément désespérée, car les cellules sont faites de manière à annuler toute forme d'énergie, ce qui a comme conséquence par exemple que le portail MC ne fonctionnera pas ici. De plus, Amagara ne pourrait même pas utiliser un seul de ses mouvements, il n'y a donc aucun moyen de faire un petit entraînement en attendant, surtout que l'épéiste n'a pas ses armes actuellement. C'est après une heure que le garde de tout à l'heure vient les voir, et annonce qu'aucune arme fusil ou gourdin n'a été trouvé ni sur les individus, ni dans les environs sur un rayon de 10km soit jusqu'à hors de la ville ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Irréversible Lun 4 Jan - 18:57

- "Des brigands qui usent de mensonges pour se défendre, des armes qui disparaissent, les gardes qui ne peuvent décidément rien comprendre sans preuve ... Je crois bien que quelqu'un nous en veut, mais si c'était l'organisation qui en a après Latias, nous ne serions pas en prison ... Quoique ... Ils veulent la tuer, et nous la protégeons ..."
Cogelight plonge dans de profondes pensées, pendant que Amagara s'installe dans un coin bien frais. Il n'y a aucune activité de possible pendant ce temps, d'autant plus que la cellule est relativement étroite. Il faudrait un miracle pour en sortir rapidement.

Soudainement, une agitation survient. Les gardes attrapent leur armes, sécurisent les geôles et font même sortir des créatures assistantes. Pour qu'une réaction du genre se produise, la menace doit être très importante, mais l'épéiste de l'énergie ne saura pas de quoi il en retourne à partir de la petite pièce.
- "Amagara, les gardes s'en vont, je ne sais pas ce qu'il se passe mais c'est probablement grave ... Une attaque ? J'espère que Vighy, Victor, Latias et Fluxo sont à l'abri ... Je ne peux pas me tenir tranquille ici alors qu'une injustice se produit !"
Cogelight s'agite très nerveusement.

Du bruit se fait entendre. Du bruit provenant de l'arène ...
- "Hé Amagara, Latias et Vighy ont probablement des ennuis à l'arène. Bon sang ... Hé, il y a quelqu'un ici ?!"
Pas de réponse, mais un bruit de pas s'approchant d'eux finit par se faire entendre une minute après. En effet, un garde est là, et interroge :
- Garde : "Que faites-vous ici ?"
- "Comment ? Pourquoi nous poser cette question après nous faire subir une injustice ? Au cas où vous n'aviez rien remarqué, vos collègues nous ont pris pour des suspects d'une agression alors que c'est en fait l'inverse ! Mais ils ne trouvent pas de preuve, donc ils nous laissent là !"

Ce garde se met visiblement à fouiller quelques papiers qui étaient laissés à proximité de la cellule. Puis il approche, et retire son casque ... C'est Victor !
- Victor : "Je me serais douté que vous n'y étiez pour rien, tous les deux ! Alors j'ai suivi le cortège et je me suis infiltré en me déguisant en garde de la ville."
- "Victor ! Content de vous voir, mon ami !"
- Victor : "Je vous ouvres, les gardes sont parti à l'arène pendant ce temps, il parait qu'un concurrent s'est déchaîné et s'en prend violemment au public et aux autres concurrents."
L'épéiste veut alors tout de suite aller sur place, mais Victor l'en empêche.
- Victor : "Non, n'y vas pas ! Si les gardes t'y trouvent, tu retournerais en prison inutilement."

Difficile de se tenir tranquille en sachant deux amis sur place. Victor persiste et les mène à l'écart pour sortir de l'enceinte des gardes.
- Victor : "J'ai tout entendu vous savez ! Les armes n'auraient alors pas été retrouvées ? Quelque chose de louche est évidemment ce qui vous pose ces ennuis, mais ... J'espère que vous pensez comme moi ?"
- "Un pouvoir psychique pour porter les armes dans les airs et les propulser loin d'ici ..."
- Victor : "Tu as tout compris !"
Victor affirme n'avoir rien vu mais c'est la seule piste possible : le pouvoir psychique. Picross serait incapable de faire une telle chose, et les Noires Folies ont Taxalis, mais cette dernière n'irait pas aider de simples brigands ?

Dans sa réflexion, Cogelight sait que ça ne peut être les Noires Folies puisqu'ils veulent rester discret, or dans le cas de ces bandits, ils bloquaient la route entière donc bloquaient probablement plusieurs innocents.
- "Un nouvel ennemi ... J'en suis certain, ou alors nous sommes passé au mauvais endroit au mauvais moment ? En tout cas, ces abrutis se défendent drôlement bien. Ama', nous devons trouver le responsable aux pouvoirs psychiques !"
- Victor : "Cogelight, attention à ne pas trop en faire. Ne t'inquiètes pas, je vais t'aider avec Juan, comptes sur nous pour te donner des indices si nous en trouvons !"
Une poignée de main entre les 2 épéistes de fait alors.



Cogelight ne veut pas perdre de temps et commence les recherches tout de suite, en commençant par se rendre là où ils ont été arrêtés. Il demande à son partenaire de regarder également de son coté pendant que Victor est parti rejoindre Juan. Sur place, il n'y a plus ni garde ni bandit, mais des passants tout ce qu'il y a de plus normal. Avec méfiance, il interroge plusieurs de ces passants :
- "Bonjour, auriez-vu des bandits dans les environs, ou des armes à feu ou des gourdins ?"
La réponse est pour chaque cas un "non", mais la persévérance du héros prend le dessus. Il finit alors par trouver une piste quelques minutes après.
- Passant : "Si j'ai vu des armes à feu ou des gourdins, oui, il y en avait plusieurs dans les airs, portées par une espèce de dragon noir."

Dragon noir ... Ce ne peut être l'organisation : Taxalis est jaune, et lors de la visite chez eux avec Yrbeth et ce Ryo, alors qu'ils ont visité toutes les pièces sauf la salle de mort, pas trace du moindre dragon ou autre créature si ce n'est des minotaures ou des hydres, voire des reptiles utilisées en monture pour des soldats, l'ensemble dans leur armée ... Alors qui diable sont-ils ? Avant tout, il faudrait prévenir Amagara et Victor ! Via son portail MC, il se déplace instantanément au quartier des duels où se trouvent justement Victor et Juan ensemble.
- "Ah, vous êtes là ! J'ai appris quelque chose de nouveau : c'est un dragon noir qui a emporté les armes dans les hauteurs, un passant l'a vu !"

Victor semble avoir également du nouveau.
- Victor : "J'ai aussi quelque chose à dire dans ce cas. En fait, il semblerait qu'un dragon noir soit très souvent aperçu dans les montagnes, et est capable d'utiliser une force psychique."
- "Nos informations se complémentent, nous devrions y aller dans ce cas. J'ai deux mots à leur dire ..."
Via portail MC, Cogelight arrive tout de suite à coté de Amagara, et a fait déplacer le duo épéiste également. Lui transmettant ce qu'il sait avec Victor, Cogelight remarque quelque chose accroché à une jambe du Pokémon, quelque chose ressemblant à un bracelet avec clé ... Pour essayer de comprendre où il a été trouvé, Juan communique avec Amagara, puis apporte l'information qui suit : un passant avait apparemment connu ce bracelet comme clé dans un repère aux montagnes, alors qu'il faisait autrefois parti d'un groupe de brigands, mais que ce passant se serait reconverti en emportant la clé avec lui pour une vengeance.

Très belle piste ! Il y a trop d'éléments pour que tout soit une coïncidence. Cogelight sait qu'il devra se battre en allant sur place, aussi propose t-il à tout le monde de réaliser un entraînement préparatoire.
- "Rendons-nous tout de suite à une zone d'entraînement."
Chose faite après plusieurs minutes, pendant que l'événement à l'arène semble s'être calmé avec beaucoup de mal. Sur place, Cogelight apporte des sabres mobiles et donne déjà une instruction d'entraînement.
- "Le but est de passer ce chemin que j'ai formé, en bloquant les lames de bois et en esquivant les projectiles de plastique. Si jamais il nous fallait une échappatoire à travers leurs gourdins et tirs, ça devrait nous être utile."



Amagara commence en premier, mais alors qu'il passe tous les coups d'épée en bois sans problème, il est trop lent pour éviter les projectiles relativement rapides.
- "Essayes avec une de tes attaques, Ama' !"
Il réessaye, passe encore les coup d'épée, mais utilise donc Avalanche sur les canons. Aucun tir ne peut alors être fait, il passe le reste du chemin aisément, toujours en bloquant les coups des armes en bois.
- "A qui le tour ?"
- Juan : "Y ... Aller ..."
- Victor : "Bonne chance Juan, j'ai confiance en tes nouvelles techniques !"
Nouvelles techniques ? Juan pourrait devenir un sacré adversaire, mais Cogelight est intrigué tout de même sur la qualité d'exécution de ces mouvements. Il vérifiera donc ça une fois l'entraînement actuel terminé.

Le voilà qui progresse ! Avec l'aide de ses deux lames, il bloque les coups d'épées en bois avec son épée de feu et dévie les projectiles en faisant tournoyer son épée électrique. Pratique !
- "Excellent ! Et pas de problème d'équilibre, en plus ! Beau travail, tous les deux !"
- Victor : "Héhé, merci Coge' ! Bon, c'est à mon tour !"
Il commence, mais se prend un coup d'épée. Il retente sa chance, nouvel échec. Après 8 essais, il essaye autre chose, recommence le parcours, et passe enfin tous les obstacles sans difficulté, même les tirs !
- "Souvenez-vous de ça, Victor, ça vous sauvera la vie plus d'une fois !"
L'épéiste de l'énergie commence à son tour, mais il lui suffit d'activer sa compétence Antiphysique pour passer tout ce chemin sans encombre. Tout le monde étant prêt pour l'échappatoire, le groupe passe à un nouvel entraînement plus sérieux et plus offensif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Irréversible Lun 18 Jan - 22:21

- "Si nous oublions de maîtriser quelques coups sûrs, il serait totalement absurde d'aller à la rencontre de ces bandits malins. Avec l'aide de ces briques, nous pourrons déterminer la puissance de notre frappe car nous devons trouver nos mouvements les plus redoutables et les plus précises, voire les plus habiles. Sinon, vous avez une cible ici ... Mais dans tous les cas, il y a plusieurs obstacles pour obstruer votre coup. De cette manière, nous deviendrons plus habiles et plus puissants, ces bandits ne s'attendront pas à une telle efficacité et même si c'est à court terme, ce que nous allons acquérir ici va au moins les mettre hors de confiance."



Cogelight a suffisamment d'expérience dans le domaine grâce à ses multiples luttes contre Picross dans le passé, partager cette expérience à des amis serait donc la meilleure chose à faire. A y repenser, Cogelight n'avait jamais connu l'amitié dans sa vie ... Ce sentiment nouveau depuis ce jour où il a rencontré Amagara, agit comme un engrenage dans la mécanique de l'épéiste de l'énergie : tout est lié, et il permet de fonctionner intégralement, ce qui permet bien sûr quelques fonctions indisponibles en cas de pièces manquantes, qui ici est une force supplémentaire de l'épéiste.

Suite à cette pensée, Cogelight dégaine à nouveau sa lame pour montrer un exemple de coup d'estoc sur une des cibles de papier, tient sa lame suffisamment fermement, vise la cible tout en faisant attention aux obstacles donc la majorité est mobile et imprévisible, pense à ses amis, sait qu'il doit réussir pour éviter de les décevoir ou de leur montrer une faiblesse qui pourrait faire perdre la confiance ... Et envoie son coup d'estoc bien droit tout en évitant un des obstacles mobiles au passage. Le coup finit un peu loin du centre de la cible mais il a touché cette dernière et donc a passé la "garde ennemie" !

- "Victor, Juan ... Vous n'avez peut-être pas encore fait grand chose pour moi, mais je dois vous remercier. La complicité entre vous deux m'a fait découvrir ce que peut être l'amitié, ce qu'elle peut accorder, et depuis notre rencontre, je me suis plus que jamais rapproché de Amagara. Et toi aussi Ama', je veux te remercier, car le jour où nous nous sommes rencontré chez Vighy, je voyais en toi l'envie de me connaître, ce que je n'avais pas ... Tu voulais m'aider, tu avais senti que je n'étais pas vraiment social, et je n'arriverais jamais assez à te remercier ..."
- Victor : "Cogelight, tu as un bon cœur. C'est moi qui doit te remercier, j'ai tiré plus de leçons encore grâce à toi. D'ailleurs, inutile de me remercier ... Gagnes, triomphes de ton grand adversaire, c'est tout ce que je te demande !"

Cogelight regarde son épée, avant de montrer l'exemple sur l'entraînement aux briques pour frapper avec le tranchant ; sa frappe coupe en deux chacune des briques superposées. Avec une telle force, les bandits n'ont qu'à bien se tenir ! Chacun ayant vérifié son aptitude au combat, le groupe sort de la zone d'entraînement, tout en remarquant l'arène en reconstruction. Personne ne comprend, sauf Cogelight qui repense à Vighy et Latias qui s'y trouvaient encore, et il espère qu'ils s'en sont bien sorti. Toutefois, le problème désormais est que les gardes commencent à retourner vers leurs différents postes, et vont probablement vite constater l'évasion de Cogelight.

- Victor : "Nous devons faire vite. S'ils vous rattrapent suite à une évasion, vous n'avez plus une seule chance d'en sortir, et moi je serais aussi prisonnier avec Juan car nous seront considérés comme complices."
- Amagara : "Amaaaaaagara !"
- "Hein ?"
Le Pokémon Toundra semble voir juste : des soldats ont reconnu Cogelight.
- Victor : "Bon dieu, ils ont été plus rapides que prévu ... Juan, il est temps de sortir une de tes bottes secrètes ."
La créature épéiste humanoïde s'exécute et se met à tournoyer étrangement sur elle-même. Très vite, Juan a disparu, mais un trou s'est formé là où il se trouvait.
- Victor : "Sautez dans le trou !"

Les gardes ont perdu un peu de temps suite à la surprise engendrée par le mouvement de Juan, ce qui profite au groupe qui s'engouffre dans le tunnel ainsi formé. Et sans crier gare, une fois que Cogelight, Amagara et Victor sont passés, ce passage se referme tout seul, empêchant ainsi les gardes de passer.
- Victor : "Cette technique que connaît Juan est une de ses techniques les mieux maîtrisées, il la connaît depuis son plus jeune âge. En tournant sur lui-même comme il a fait, il creuse sans effort et se dirige tout seul vers l'extérieur de la ville, et son entrée étant intelligente, elle se referme dès que ses partenaires sont passés."
- "Ingénieux ..."

Le bout du tunnel est arrivé, et Cogelight reconnaît en effet l'extérieur de la ville. Et la direction prise par la créature est plutôt bien tombée car ils peuvent désormais rejoindre les montagnes sans trop de difficultés, entrer à nouveau dans la ville étant alors inutile. L'épéiste pointe son sabre vers le ciel.
- "Que justice soit faite."
Et immédiatement, il se met à courir vers ces montagnes, suivi par ses trois compagnons. Chacun est déterminé à s'entraider, mais surtout à punir le groupe de bandits pour ses multiples crimes absurdes et puériles. Le dragon sera probablement la difficulté principale, mais personne ne s'en fait et se veut confiant, surtout Amagara qui connaît la faiblesse de ces espèces face à la glace et qui va probablement beaucoup s'amuser.

L'escalade commence. Au même moment, le fameux dragon noir est en train de s'absenter, emportant une masse d'arme géante avec lui et effectivement par pouvoir psychique quand ils remarquent que rien ne fixe l'arme à la créature. Si la bête est de sortie avec une arme, un mauvais coup est probablement en préparation ... Cogelight se hâte et commence à apercevoir un groupe de gens en train de parler au loin.
- "Ils ressemblent au groupe qui m'a piégé, d'ici ... Suivons-les du regard avant de continuer."
- Victor : "Cogelight, regardes par ici !"
Victor pointe du doigt un autre groupe sur la droite, semblant entrer dans un vaste abri parfait pour être un repaire à n'importe qui. Mieux encore : on peut apercevoir des armes similaires à celles utilisées face à l'épéiste et à son ami Pokémon.



- "Des fusils et des gourdins ... Ce sont eux."
Se demandant soudainement comment ils ont pu trouver un dragon capable de tout transporter via sa force psychique, il pense alors que cette organisation criminelle devrait être plus puissante qu'il ne le pensait au départ. Peut-être gardent-ils quelque chose ... Mais un bruit sourd se fait entendre : c'est Juan qui souffle dans une corne.
- Victor : "Juan, arrêtes, tu ruines notre couverture !"
Pourtant, le spectacle est loin d'être aussi prévu que ça car tout le monde sort de l'abri avec une arme chacun et commencent à descendre les montagnes. Victor reste bouche bée, quand Cogelight invite tout le monde à saisir l'occasion en or qui se présente devant eux.
- Victor : "Oui, allons-y, tu as raison."

Ils rejoignent très vite les lieux et entrent à l'intérieur. Ici, le plafond est relativement humide, et plusieurs armes traînent encore. Plus loin, des portes sur chaque coté, menant à des chambres communes.
- Victor : "Dis-donc, ils ont carrément aménagé cette grotte ! Pour y trouver des pièces fermées avec des portes, j'imagine qu'ils devaient être très motivés ..."
C'est plus loin encore que les choses deviennent intéressantes : en effet, un trésor se découvre, digne d'un trésor de dragon.
- "Euh ... Ce dragon cache donc un trésor, ici ? Comment peut-il cohabiter avec des gens, dans ce cas ?"
- Victor : "Ils ont dû l'amadouer ... C'est peut-être pour ça qu'ils sont des voleurs : ils voudraient peut-être profiter de la puissance du dragon en lui offrant toujours plus de trésors ..."

Des cris à l'arrière se font entendre. Il s'agit des bandits, hurlant de courage pour frapper leur cible, et le problème est plus sévère que prévu : ils sont dans la grotte, ce qui signifie qu'ils ont deviné qu'ils ont été trompés ... Par une trompe !
[Sortie du narrateur ...]
- "Il est temps de mettre en pratique l'entraînement que nous avons suivi."
Cogelight et ses amis son 4, leurs adversaires près d'une quarantaine. Mais est-ce que cela suffira quand en face se trouvent précisément le héros de la lumière, accompagné de deux épéistes très habiles et d'un petit Pokémon solide ? Immédiatement, les armes à feu commencent à les bombarder, chacun des projectiles sont déviés ou esquivés. Les canons se taisent, et voici à présent les guerriers bandits aux gourdins qui s'approchent. Victor ne se laisse pas faire :
- Victor : "Coge', passes-moi la clé qu'a trouvé Amagara !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Irréversible Jeu 3 Mar - 15:05

Cogelight ne comprend pas pourquoi il demande la clé, mais la lui passe tout de même. Après tout, lors de leur visite, aucune serrure n'a été constatée, alors où donc et comment donc la clé s'avèrerait utile ? Victor semble avoir deviné : il se précipite vers la présumée antre du dragon pendant que l'épéiste de l'énergie retient les bandits avec les deux autres partenaires, notamment Amagara qui utilise Avalanche principalement dans le but de gêner les ennemis. Ils sont plutôt persistants, Cogelight a toujours eu du respect envers ces personnes.



Victor appelle le groupe.
- Victor : "Hé, Cogelight, Amagara, Juan ! Venez, j'ai trouvé l'utilité de la clé comme je le pensais !"
Cogelight ouvre un portail MC pour créer un raccourci aux deux créatures alliées avant de rejoindre son partenaire à reculons, en gênant seul les 40 bandits.
- "Vous ne savez même pas avec qui vous avez affaire."
- Bandit : "Toi non plus, on dirait, notre astuce de tout à l'heure ne t'a visiblement pas suffit alors que nous avons plus d'un tour dans notre sac."

Cogelight ne se sent pas intimidé. Au contraire, cette expérience l'a rendu plus fort, chose que les bandits ont oublié. Finalement, se servant d'une boule lumineuse pour déstabiliser les combattants au gourdin, il se hâte de rejoindre ses amis chez le dragon. Et en effet : une porte s'est ouverte, menant dans un tunnel inconnu. Tout le monde s'y précipite, quand un bandit possesseur d'une clé referme après le passage du quatuor.
- Bandit : "Bandes d'idiots, hahahahahaha !!"

A l'intérieur, le large couloir est plutôt long. Il aura fallut quelques petites minutes pour arriver dans une grande salle sans autre accès que le passage qu'ils ont emprunté.
- Victor : "Bon, je vois que ce passage était en fait un cul-de-sac, mais ils ne nous ont pas suivi, c'est exactement ce que j'espérais. Profitons-en pour fouiller les lieux."
Tout de suite, Cogelight remarque quelque chose de plutôt étrange. Des sortes de grandes sphères calcaire sont posées sur de la paille.
- Juan : "Vic, ça ... Œufs."
- Victor : "Hein ? Vous avez trouvé quoi ?"
Il se précipite et arrive en vitesse, pour découvrir en effet ce qui semble être des œufs d'un grand reptile.

- Victor : "Des œufs en effet ... Ils doivent appartenir au dragon, et c'est peut-être ce qui a fait que les bandits ne nous ont pas suivis, ils doivent probablement en profiter pour appeler le dragon et le prévenir ... ! Il nous faut trouver un plan immédiatement pour les déloger définitivement, et sortir d'ici avant qu'il ne soit trop tard."
- "Facile ..."
Cogelight ouvre un portail que tout le monde passe en vitesse, et tout le monde se retrouve alors derrière les bandits en train de se précipiter vers la sortie et en train de faire une sorte d'appel vers le ciel.
- Victor : "Qu'est-ce que je disais ... Tout le monde, ça devrait être notre chance pour retourner le dragon contre eux : s'ils lui mentent, ça leur serait certainement fatal."

Le groupe se cache alors derrière une des portes de cette fondation. Mais Amagara réalise que s'ils ont la clé avec eux quand le dragon passera, celui-ci saura qu'ils avaient accès. Pour ça, il faudrait la faire disparaître sans la cacher ou la jeter pour éviter toute suspicion.
- "Pas bête, Ama', mais je ne vois vraiment pas comment on peut faire. Comme nous sommes là, pas la peine d'essayer de glisser ça dans la poche d'un bandit."
Un grondement se fait entendre.
- Victor : "Ce doit être le dragon qui approche. Il faut s'en débarrasser ou nous n'aurons jamais la chance de le retourner contre eux !"
- "Même de cette si petite taille, elle risque d'être retrouvée par ce dragon ..."
Soudainement, Amagara réagit ... et mange la clé.

Cogelight et Victor se regardent après avoir vu ça. Une fois la clé avalée, c'est vrai qu'elle ne peut être retrouvée nulle part si ce n'est dans le corps ... Mais c'était peut-être un peu radical et dangereux. Pourtant, pas le temps de penser aux conséquences, Amagara a sans doute bien fait sur le court terme. A entendre le bruit sourd qui se fait entendre à coté, le dragon est arrivé sur les lieux et commence à hurler en avançant vers l'intérieur. Des bruits de pas suivent la créature énorme, les bandits le suivent probablement.
- Victor : "Sortons maintenant et approchons de la sortie pour faire semblant de rentrer un peu après !"
Le groupe s'exécute.

- Bandit : "Le mécanisme ne s'est pas enclenché, ils sont donc encore dedans !"
- Victor : "Mécanisme ? Ils n'ont quand même pas enclenché un indicateur de sortie ? Si c'est le cas, alors ils auront la preuve que quelqu'un y est entré et Amagara aura pris un risque inutile."
- "Parfois, mes réflexions sont mauvaises. Aujourd'hui, elles vont nous sauver la mise."
Cogelight s'approche discrètement d'un bandit isolé, puis l'attrape en lui couvrant la bouche pour l'empêcher de crier, ouvre un portail, entre dedans avec le bandit, arrive dans la salle secrète, repart dans le portail tout de suite ni vu ni connu, et retrouve ses partenaires en fermant le portail.
- "Et j'ai fait attention de choisir un possesseur de clé."
- Victor : "Bravo, Cogelight !"



Au final, le groupe n'a pas besoin de rester ici. Le bandit piégé sera trouvé par le dragon, et laissera un sentiment de trahison.
- Victor : "Partons d'ici, mais ne nous éloignons pas trop j'ai envie d'admirer ce qui va suivre."
Avec l'aide du portail MC, ils attendent embusqués derrière des pierres, et observent en direction de la grotte. Le dragon commence à hurler encore plus fort qu'avant et les spectateurs ont la chance de voir des bandits volants sortir de l'intérieur. Le dragon les frappe sans aucun doute, ils ont réussi ! Ce sera alors des traces irréversible pour les bandits. Ils repartent dès à présent vers la ville quand plusieurs gardes les croisent.
- Garde : "Tiens, notre fugitif. Ou plutôt notre justicier ! Nous avons pu voir notre erreur et nous allons la corriger immédiatement en arrêtant les bandits. En retour, je vous accorde ce pendentif."

Cogelight regarde les gardes aller vers la caverne puis observe le cadeau de cette personne. Il y a une forme d'étoile et une énergie lumineuse en émane. Cette énergie lumineuse est un argument suffisant pour Cogelight afin de décider de la garder et de le porter autour du cou. De retour en ville, une personne interpelle Amagara.
- Homme : "Tiens, si ce n'est pas cette chère créature ! Alors, comment s'est passée la ballade chez le gang, mon beau ?"
Cogelight prend la parole à la place du Pokémon.
- "Nous avons retourné le dragon contre eux."
- Homme : "Hahahahaha, ils n'ont que ce qu'ils méritaient ! Et vous avez découvert la salle que la clé ouvre ? En fait, seuls ceux autorisés par le dragon peuvent entrer, avoir la clé ne suffit pas, hahahahaha !"

Sur le coup, Cogelight repense à ce qu'il aura vu dedans. En effet, il y avait notamment ces œufs, mais aussi un casque qui semblait adapté au dragon, d'autres armes, de la nourriture dédiée probablement au reptile géant, et plus encore en rapport avec lui.
- Homme : "Au fait, vous avez fait quoi de la clé ? Faut surtout pas qu'elle soit dans les mains de n'importe qui !"
Le groupe est gêné. L'homme s'approche d'Amagara.
- Homme : "Hum ... Oh, tu l'as mangée ? Hahaha, je préfère ça que la savoir perdue ! Pas d'inquiétude vous autres, ce n'est en fait que de la peau dure, ça n'aura aucune conséquence !"
Il le sait alors que personne n'a rien dit. Intrigué, Cogelight le questionne :
- "Vous avez une astuce pour savoir quelque chose sans que nous ne parlions ?"
- Homme : "Bah ... Regardez la bouche de votre ami. Le fil du bracelet dépasse, sans clé à l'extrémité. Ce n'est pas dur."

Victor regarde Cogelight en disant qu'ils ne sont pas passé loin. L'épéiste de l'énergie se veut rassuré également, mais se tracasse à nouveau : comment peut-il être parfois si malin même malgré lui, et parfois absolument idiot en voulant faire bien ? Un trait présent en lui depuis des années, mais qui ne cessera jamais de le perturber. Mais qu'importe ces histoire, il tient à passer à autre chose.
- "Je vais vous laisser, Victor et Juan, j'ai à faire et c'est très important."
- Victor : "Mais bien sûr mon ami, fais donc ce que tu as à faire ! A la revoyure !"
Ils se séparent donc après des remerciements, et Cogelight et son partenaire bleu se dirigent vers la zone de détente, dans le but de trouver Vighy à son stand.

Il s'y trouve avec son petit compagnon rouge.
- "Salut Vighy ! Du nouveau ? Toi et Latias allez bien suite à cet accident à l'arène ?"
L'oracle ne croise pas le regard de Cogelight et baisse légèrement la tête.
- Vighy : "Nous allons bien, mais ... Je vis mal en ce moment ... En fait, si je suis ici pour passer un test, j'ai un énorme ennui. Depuis mon arrivée ici, depuis que tout a commencé, je n'ai jamais remporté le moindre combat ... Qu'importe mon adversaire, je suis supposé pouvoir battre presque tout le monde pour sauver le monde de Saphaël du chaos ! Mais ce n'est pas la moitié de victoire, pas même le quart ... C'est le néant. J'ai même échoué face à Latias il y a maintenant plusieurs jours, quand je la testais, elle serait alors plus apte à sauver le monde que moi ? Et les autres ? Cette Luna que j'ai affronté au tournoi semble aussi avoir bien plus d'expérience que moi dans la vie ..."



Cogelight espérait voir le joyeux Vighy de son habitude. Il ne remporte aucune victoire alors que son rôle est de sauver son monde, mais le test est peut être ailleurs que dans le résultat des combats. L'oracle semble ne plus prendre la parole, laissant l'épéiste placer quelques mots.
- "Je compte bien t'aider à trouver la réponse à ton mystère. En attendant, je suis déterminé à donner une bonne correction à Picross, ainsi qu'à cette organisation. Ensemble, je suis sûr que nous y parviendrons."
- Vighy : "Et je vais faire quoi ? 5% du travail ?"
- "Je propose d'y aller ... A cette date."
Cogelight communique son plan d'action, notamment la date où tout arrivera. Vighy acquiesce simplement, laissant l'épéiste dans l'embarras face à cette déprime. Le laissant seul, ce dernier repart avec Amagara.
- "Quelques parties avant d'agir, Ama' ?"
- Amagara : "Amagaraaa !"


____________________

Ce septième chapitre est terminé. Par la même occasion, c'est la fin de la partie principale du groupe de Cogelight avant le 8e chapitre qui rassemblera l'autre groupe principal avec eux. La suite sera à découvrir dans un nouveau topic prochainement !
Attention : une fois que le 8e chapitre débutera, Cogelight et son groupe seront indisponibles au RP jusqu'à la fin du 10e chapitre, soit la fin du récit principal. Du temps sera laissé en attendant pour lui permettre de continuer avec vous avant le début de cette suite.

Ouverture aux commentaires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Irréversible

Revenir en haut Aller en bas
 

Irréversible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiverse City :: Partie RP :: Section Solo :: Quêtes Solo-