Multiverse City

La ville de tous les défis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Let the games begin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tabuu

avatar

Messages : 2

MessageSujet: Let the games begin Sam 14 Jan - 19:38


...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow
Forme de vie ultime
Forme de vie ultime
avatar

Masculin Messages : 330
Age : 19
Localisation : Mobius

Feuille de personnage
Koppais: 2760
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Let the games begin Sam 14 Jan - 19:47

"NE FAIS PAS..."

Luna s'était levée d'un bond.
Agressée par les rayons du soleil, elle attendit que sa vision ne soit plus floue avant d'ouvrir pleinement les yeux.
Sa tête lui faisait horriblement mal.
En regardant un peu devant elle, elle put voir Shadow, encore assoupi, allongé à le voir de manière assez peu confortable.
Cela pouvait être un matin normal.
Avec tout le respect et l'affection qu'elle devait à sa sœur, dieu qu'elle détestait les matins.
Mais pourtant, elle avait l'impression qu'il lui manquait quelque chose.
Après une réflexion de plusieurs minutes, elle ne put toujours pas mettre la main sur l'origine de son trouble et décida d'abandonner, particulièrement en voyant Shadow se réveiller et commencer à grogner en tentant de passer de position allongée à assise.



"Coucou."

"Où est le putain de café ?"

Comme seule réponse, Luna ouvrit grand les bras et leva ses sabots avant en l'air, faisant signe qu'elle n'en avait aucune idée.

"Sal*%$rie de matin."

"Pour une fois que ce n'est pas moi qui ronchonne au réveil..."

Shadow passa sa main au front, fermant légèrement les paupières.
Il n'en avait pas l'air très fier, mais il avait mal à la tête.
Ce qui n'échappa pas à Luna, qui ne put s'empêcher de chuchoter un "Lui aussi..."

"Bon, on en étais où déjà ?
Ah oui, cette foutue quatrième émeraude."


Shadow se leva une bonne fois pour toutes, indiquant du bras une direction.

"La plus proche se trouve quelque part dans la forêt, là-bas."

"Ce n'est pas très loin...
On se serais endormis aussi proches d'une émeraude sans y avoir fait attention ?"


"Mon crâne me fait trop souffrir pour que je puisse ne serait-ce qu'essayer de repenser à ce qu'il s'est passé hier soir.
Et je m'en fiche, qu'on avance."


"Tu t'en fiche ?
Tu veux dire que toi non plus tu ne te souviens pas comment on a fini dans cet état, mais que tu t'en fiche ?"


"Au stade où on en est, je veux seulement avoir au minimum l'impression d'avancer dans la collecte d'émeraudes.
Après ça, je bute Cell, je bute celui derrière les créatures sombres, et on rentre chez nous.
Qu'on en finisse une bonne fois pour toutes."


"Mais on nous a peut-être drogués, ou alors les Noires Folies on tentées un autre coup ou..."

Shadow n'avais aucune envie de partir dans un nouveau débat avec la princesse dans l'immédiat.
A vrai dire, il ne se sentait même pas la force de lui demander de se taire.
Heureusement pour lui, Luna le compris dans son regard et n'ajouta aucun mot, toujours inquiète mais tentant bien que mal de se montrer compréhensive.
La marche silencieuse qui suivit dura quelques longues minutes, jusqu'à-ce que les deux comparses se trouvent dans la forêt que Shadow pointait auparavant du doigt.

"C'est quelque part dans le coin."

"très bien, je propose qu'on se sépare.
Je vais prendre la voie à gauche, toi tu prend sur la droite."


Shadow fut surprit le temps d'un instant assez long pour que Luna parte dans la direction qu'elle s'était assignée.
Pour la première fois qu'ils 'voyageaient' ensemble, elle venait de prendre les rênes et de donner des directions.
N'ayant pas le cœur de la contredire, et voyant qu'elle étais de toute manières déjà bien partie dans sa lancée, Shadow parti alors dans la direction que l'alicorne lui avait indiquée.

Bon.
Si je me trompe pas, l'émeraude se trouve de toute manière dans ma direction.
Peut-être que si je...


Shadow bailla soudainement.
Un peu surpris, il tenta de reprendre sa concentration, avant de se rendre comte que le signal de l'émeraude...
...étais totalement à l'inverse de la direction dans laquelle il allait.

"Tss, concentre-toi, bon sang."

Luttant donc contre son cerveau qui cherchait à se rendormir, Shadow reporta son attention sur l'émeraude.
Enfin, les émeraudes.
Une minute, il y a plusieurs émeraudes dans cette forêt ?

Le hérisson regarda alors dans toutes les directions, surpris de se rendre compte que plusieurs émeraudes se trouvaient soudainement aussi proches de lui.

"C'est impossible, comment peut-il y avoir plusieurs émeraudes à moins d'un mètre de moi sans que je ne puisse les voir, ni même les avoir détectées avant ?
Je ne comprend p...
...Oh."


La forme de vie ultime écrasa l'ultime paume de son ultime main contre son ultime front.
Évidemment, si il se concentre sur les émeraudes qu'il porte déjà sur lui, la recherche de nouvelles allait être compliquée.

"Ce que je peux détester le matin."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Héros du futur
Héros du futur
avatar

Masculin Messages : 57

Feuille de personnage
Koppais: 1900
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Let the games begin Ven 20 Jan - 17:49

"Allez, debout, fainéant !"

Aucune réponse ne vint du corps immobile de Massko.
Pas qu'il n'avait pas entendu son amie, mais il espérait attendre qu'elle s'en aille pour se rendormir.
Le silence dura pendant quelques instants, mais voyant que Celebi restait sur place en l'observant d'un mauvais œil, il commença finalement à trembler, laissant échapper un léger râle.

"Je hais le matin."

"Je sais.
Mais ce n'est pas mon problème."


Un peu surpris par la réponse de Celebi, Massko ouvrit grand les yeux, bien qu'il luttait jusque là pour ne pas qu'ils se referment.
Il l'observa s'éloigner pour récupérer la pierre dont ils avaient récemment fait l’acquisition, puis s'assoir de manière à être dos à lui.
Tout dans sa démarche et dans son ton démontrait qu'elle boudait.

"...Tu m'en veut encore pour ce qu'il s'est passé l'autre jour, c'est ça ?"

Massko n'eut pour seule réponse qu'un grognement.

"Mais puisque je te dit que nous ne faisions que discuter !"

Celebi resta silencieuse, ne bougeant pas d'un pouce.
Après avoir poussé un long soupir, Massko en déduisit alors qu'il était peut-être mieux d'encore la laisser tranquille pour aujourd'hui.
Elle agissait certes assez bizarrement, mais c'était probablement la pression de n'avoir toujours pas trouvée le moindre moyen de rentrer chez eux.
Oui, c'était sans doute ça.

"Bon, je vais aller me dégourdir un peu, pendant que tu fais...
...Je ne sais quoi avec cette gemme."


"Tu ne mange rien ?"

Ah, un signe qu'elle se préoccupe tout de même de moi.
Comme quoi, c'est vraiment du boudin pour pas grand-chose.


"Non merci, pas faim."

Massko, comme à son habitude, pris un peu d'élan avant de sauter sur un tronc d'arbre, afin d'y rebondir pour pouvoir atteindre une branche et s'y agripper.
Sautant ensuite de branches en branches, Massko s'arrêta éventuellement quand il en trouva une assez épaisse à ses yeux.

"Eh, je me suis trop éloigné pour qu'elle puisse me voir.
Du coup, je ne devrais pas l'avoir sur le dos si je fait ceci..."


Le pokémon plante s'écroula alors sans la moindre résistance sur la branche, puis se repositionna légèrement de sorte à être assez confortablement allongé.
Puis il ferma les yeux.

Tss, comme si elle pensait que j'allais me réveiller aussi tôt.
Bon, j'ai une nuit à finir moi...


Bien qu'il avait les yeux fermés, Massko porta tout de même son attention sur l'environnement autour de lui.
Pas la moindre brise, l'air était extrêmement agréable.
Et le silence ambiant était des plus reposants, à peine perturbé de temps à autre par de légers bruits de bruissements d'herbe ou de petits animaux passant par là.
Un tel calme força Massko à afficher un visage serein.
Il sentit lentement sa concentration disparaître, n'arrivant presque plus à ressentir ce qui l'entourait.
Mais il n'y résista pas.
Bientôt il allait s'en aller au royaume des songes...




"TOI ?!"

Massko manqua de tomber de l'arbre en sursautant.
Il était certain d'avoir également entendu plusieurs volées d'oiseaux, effrayés par le brusque et terrifiant son.

"Est-ce que c’était...
...La voix de Celebi ?"



"OÙ EST CETTE FOUTUE QUATRIÈME ÉMERAUDE DU CHAOS ?!

Cette fois, Massko sursauta assez brusquement pour finir la tête la première au sol.
Quoi qu'il se passait, il semblait qu'il allait devoir abandonner l'idée de la sieste.

Bon, je commence par quoi, les deux voix agressives dont l'une semble-être celle de Celebi, ou l'autre voix encore plus agressive qui vas probablement anéantir mes tympans si jamais elle ne trouve pas ce qu'elle cherche ?
...Question bête, évidemment que je vais du côté de Celebi.


Avec plus de force dans les jambes qu'il ne pensait en avoir, Massko se précipita pour revenir au campement.
Bizarre, il ne se sentait pourtant pas si inquiet que ça pour Celebi, pour une fois.
Peut-être la lassitude d'être toujours derrière son dos.

"JE JURE QUE JE VAIS BRÛLER TOUTE CETTE PUTAIN DE FORÊT SI ÇA CONTINUE !"

Rectification, c'est plutôt la peur de mourir.
Au fur et à mesure qu'il avançait, il entendait de moins en moins la voix menaçant progressivement de massacrer la ville toute entière, et de plus en plus les deux voix féminines qui semblaient engagées dans un terrifiant duel à mort.
Il arriva finalement dans la petite clairière, puis s'arrêta en voyant Celebi et une créature équine bleue, chacune écrasant son visage l'un contre l'autre de sorte à pouvoir se regarder directement dans les yeux.

"LUNA !"

"CELEBI !"

"LUNA !"

"CELEBI !"

"LUNAAAAAAAAAAAAAAAAAA !"

"CELEBIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !"
"L'âne !"

Abasourdi par la scène se déroulant devant ses yeux, Massko trouva tout de même le moyen d'ouvrir la parole au moment où elles reprenaient leur souffle.

"Est-ce que je peux savoir ce qu'il se passe ?"

"Reste en dehors de ça, tu ne faisait pas partie de cette histoire !
Et elle n'était pas canon, en plus !"


"...Canon ?"

"Quoi qu'il en soit, j'espère que tu a apprécié ce muffin, car je vais te faire regretter de ma l'avoir subtilisé !"

"En fait je ne l'ai même pas mangé."

"...Quoi ?"

"Je t'expliquerais bien, mais il ne faudrait pas spoiler la fin du HS après."

"Ouais." Euh

"Ouais." Euh

"Ouais." Euh

"OUAIS !" Twisted Evil

Massko, qui faisait déjà les yeux ronds, se retourna pour voir un hérisson noir qu'il avait déjà croisé à plusieurs reprises.

"...L'émeraude est ici...
Je la sens..."


Shadow fonça sans prévenir vers le centre de la clairière, vers un petit tas de feuilles.
Il envoya voler les feuilles et saisis l'objet qui y étais enseveli.

"Ah !
L'émeraude rouge !
Avec la jaune, la grise et la cyan qui étaient déjà en ma possession, ça m'en fait quatre."


"MINUTE, PAPILUSION !
CETTE PIERRE EST À NOUS !"


"M'EN FOUT, ELLE EST À MOI MAINTENANT !"

"AH OUAIS ?"

"AH OUAIS !"

ET SI JE T'EMPALE AVEC (censuré) , ELLE EST TOUJOURS À TOI ?!

"AH OUAIS ?"

"AH OUAIS !"

"VOUS ALLEZ ARRÊTER DE HURLER, OUI ?"

La soudaine prise de voix de Massko ramena le calme, même chez Luna et Shadow qui n'avaient pas compris ce que le Pokémon avait dit.

"...Toi aussi tu crie, il faut dire."

"Par pitié, n'en rajoute pas.
On peut savoir ce que ces deux là font ici ?"


"On peut savoir ce que vous faites ici ?"

"Je prend l'émeraude du Chaos et on se barre."

"Mais, puisqu'on vous dit que cette pierre est à nous !
Et puis d'ailleurs, vous pouvez faire semblant de savoir ce que c'est en lui donnant un nom, mais je tombe pas dans le panneau, j'ai passé des jours à l'étudier sans réussir à en faire quoi que ce soit, alors ça m’étonnerais qu'une personne qui se montre du jour au lendemain soit miraculeusement capable de s'en servir !"


"...Vous savez au moins que j'ai gagné le tournoi en utilisant d'autres de ces pierres ?"

"Photo sinon fake."

Shadow se frappa la main contre le visage, avant de se dire qu'il avait un moyen de donner une bien meilleure preuve qu'une simple photo.
Il leva alors le bras tenant l'émeraude tout juste acquise vers le ciel.

"Celebi, je crois qu'il ne plaisante pas, je l'ai effectivement vu utiliser des pierres comme ça auparavant.
Je me disais bien que j'avais déjà vu cette gemme quelque part."


"Attend, quoi ?"

"CHAOS CONTROL !"

Shadow pensait se téléporter, emmenant Luna et la quatrième émeraude avec lui.
Mais lui même ne compris pas ce qu'il se passait quand à la place, ses trois autres émeraudes apparurent, flottant autour de lui, et commencèrent à projeter de violents éclairs d'énergie suite au contact avec la nouvelle émeraude.

"Qu'est-ce que ?!"

Une vague d'énergie se dégagea ensuite des émeraudes, sonnant les deux Pokémon et repoussant légèrement Luna.
Une deuxième vague, sous la forme cette fois d'un flash lumineux, fut expulsée.
Shadow en perdit l'émeraude des mains sur le coup.
Puis le sol à leurs pieds commença à se distordre, jusqu'à finalement ouvrir un trou, une brèche à l'intérieur de laquelle ils furent tous les quatre aspirés, sans réussir à s'en dégager.

"...Oh bon sang."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabuu

avatar

Messages : 2

MessageSujet: Re: Let the games begin Dim 5 Fév - 20:12



Quand Shadow retrouva ses esprits, il ne ressentis plus rien autour de lui, si ce n'est cette sensation étrange qu'il avait déjà ressenti quand il étais à l'intérieur de la brèche l'ayant originalement amené à Multiverse City.

Quand il ouvrit ses yeux, un simple regard autour de lui suffit à confirmer son doute;
Il n'y avait rien autour de lui.
Rien qui ne paraisse réel, en tout cas.
Il semblait être dans un nouveau monde, un monde sans ciel, sans couleurs, sans vie.

Les émeraudes avaient disparues.
Et son contrôle du Chaos ne fonctionnait toujours pas.

Oh que ça vas être drôle de sortir d'ici.

Shadow se leva ensuite, puis regarda tout autour de lui.

Tu pourra chercher autant que tu veux, tes compagnons ne sont pas ici.

La voix semblait venir de toutes les directions en même temps, ce qui fut suffisant pour déconcerter le hérisson.

"Qui êtes vous ?
Où suis-je ?"


Une silhouette humanoïde bleue, qui devait bien faire le quadruple de la taille de Shadow, apparu alors devant lui.


Tu sais tout à fait qui je suis.
Nous nous sommes déjà rencontrés.


Shadow fronça d'abord les sourcils par incompréhension, avant de réfléchir à la question.
La facilité avec laquelle il trouva sa réponse l'étonna et l'effraya en même temps.

"Tabuu..."

Exactement.
Je suis le tabou des mondes, le tabou qui git dans notre esprit.
Je suis le tabou qui mène la vie comme la destruction.


"Je ne crois pas en ces histoires de dieux."

Dieux ?
Même les dieux se soumettent à ma volonté, qu'ils le sachent ou non.


"Je me moque bien de savoir qui vous êtes, le fait est que je vous tiens enfin.
C'est vous qui avez causé l'invasion durant la course, vous avez la mort d'innocents sur les épaules et je compte bien les venger !"


L'être humanoïde se mit alors à rire doucement.

Penses-tu réellement que je ne suis à l'origine de la mort que de ces personnes ?
Je vois tout, décide de tout.
Toi-même, je décide de chacun de tes faits et gestes.


"...Pardon ?"

Libre à toi de me croire ou non, je m'en moque.
Sache simplement que la vie telle que tu la connais est une gigantesque partie d'échecs, dont tu es l'un des pions.


"...Ok, j'en ai assez entendu.
Je vais te tuer."


Alors qu'il pensait bondir, Shadow se trouva écrasé au sol.
Le plus déconcertant étant qu'il avait l'impression que ses propres muscles l'avaient mis dans cet état.

Évidemment, tu ne te laisse pas faire...
C'est tel que tu es sensé être, je savais que tu agirais de cette manière.
Mais il n'est pas encore temps pour que nous nous affrontions, d'une manière ou d'une autre.


"Alors pourquoi je suis ici, puis-qu’apparemment tu décide de tout ?"

Disons que je viens seulement te donner conseil, et faire en sorte que tu prenne conscience de certaines choses.

"...Quelles choses ?"

Nous verrons bien si tu es capable de le découvrir par toi-même.
Peut-être que l'un des visiteurs le découvrira avant toi.


"Des visiteurs ?
Quoi ?"


Cela suffira pour aujourd'hui, Shadow le hérisson.

L'être, laissant parfois apparaître des motifs sur sa peau, faisant penser à des circuits électroniques, leva partiellement le bras.
Shadow se retrouva alors expulsé au loin, la réalité autour de lui semblant s'altérer jusqu'à-ce qu'il s'évanouisse.

Le premier acte se termine.
Maintenant que tout est en place, nous allons pouvoir véritablement démarrer.



__________________________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Héros du futur
Héros du futur
avatar

Masculin Messages : 57

Feuille de personnage
Koppais: 1900
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Let the games begin Jeu 23 Fév - 15:47

Si Massko avait eu l'impression de tomber dans le vide pendant des heures, le moment où il toucha enfin le sol fut pourtant assez agréable.
Si bien qu'il resta allongé, le visage collé au sol, pendant quelques instants.
Jusqu'à ce qu'il commence à ressentir une autre sensation partout dans son corps.
Du froid.
Il faisait extrêmement froid.

"Qu'est-ce que...
De la neige !

AAAAAAAAAAAAAAAAAH !"

Massko se leva d'un bond, essayant de se débarrasser de toute la neige le recouvrant en gigotant.
Une fois cela fait, il regarda autour de lui;
Il étais dans une espèce de forêt, totalement enneigée.



Lui qui est particulièrement sensible au froid, ce n'étais pas pour le rassurer.
Au moins le vent étais pratiquement inexistant, rendant l'endroit un peu plus agréable.

Mais ce qui inquiéta le plus le pokémon, c'est qu'il était tout seul.
A première vue, personne n'étais aux alentours.
Après avoir appelé plusieurs fois Celebi, sans réponse, Massko se décida à explorer l'endroit par lui-même.
Ce n'était pas la forêt dans laquelle il était encore avant l'arrivée de Shadow, et il savait qu'il n'y avait pas de forêts aussi enneigées à Multiverse City.

Avançant sans trop réfléchir, Massko ne remarqua pas la masse bleue étalée au sol et trébucha dessus, finissant une fois de plus tête la première dans la neige.
L'alicorne, elle, se réveilla d'un bond suite au contact, en laissant échapper un petit cri.

Elle se releva presque en même temps que le pokémon.

"...Où sommes nous ?"

"Je n'en ai pas la moindre idée."

Au moment même où Massko avait fini de parler, Luna, elle, pencha la tête sur un côté, laissant voir un regard d'incompréhension.

Oh, j'avais oublié.
J'arrive à les comprendre, mais pas eux.
Ça vas nous simplifier les choses, ça.


"...Tu t’appelle comment ?"

"Massko."

"...Et tu ne parle qu'en prononçant ton nom ?"

Pour seule réponse, le pokémon hocha de la tête.

"Et tu ne sais pas utiliser de télépathie, comme Celebi ?"

Cette fois, Massko fit non de la tête.

"Cela vas nous simplifier les choses..."

"C'est clair."

Luna regarda autour d'elle, admirant à son tour le paysage enneigé.
Le froid semblait bien moins la déranger qu'au type plante.

"Bon, tu semble me comprendre, donc je vais essayer de ne te parler que de sorte à ce que tu puisse me répondre par oui ou par non, alors.
Aurais-tu vu l'un de nos camarades ?"


Réponse négative de la part de Massko.
Luna soupira avant de reprendre.

"Et j'imagine que tu n'a pas vu de manière claire ce qu'il s'est passé entre le moment où Shadow à lancé son contrôle du Chaos et celui où on est arrivés ici ?"

Cette fois, au lien de faire un geste de la tête, Massko leva les bras de sorte à placer les mains de chaque côté de la tête, signe qu'il n'en savais rien.
Le message étais le même.

"Bon...
Je n'ai rien de particulier contre toi, plus contre Celebi, mais je te propose tout de même une trêve pour l'instant.
Nous ferions mieux de rester ensemble pour parcourir cet endroit, et essayer de retrouver nos amis."


"Ok."

"Je vais faire comme si c'était une réponse positive."

Luna se mis alors en route, Massko tentant comme il pouvait de la suivre dans la neige.
Voyant le peu de confort que l'environnement apportait au Pokémon, Luna finit au bout d'un moment par le saisir par magie puis par le déposer sur son dos.
Bien qu'un peu gêné, Massko n'y trouva pas d'objection.

"Halte-là !"

La soudaine prise de voix étonna Luna et Massko, qui n'avaient jusque là pas remarqués la présence d'un petit être à proximité.
Il s'agissait d'une espèce de bonhomme de neige, portant un chapeau fait de glace.



Alors que l'être s'approchait, une chose inattendue se passa;
Le monde tout autour d'eux devint totalement noir, toute forme de paysage disparu, et les trois personnes présentes sur place, que ce soit Luna, Massko ou le bonhomme de neige, perdirent toutes leurs couleurs pour ne devenir que des silhouettes blanches.
De plus, des cœurs se mirent à flotter devant le poney et le Pokémon;
Celui de Massko étais orange, celui de Luna étais vert.


-Ice Cap se pavane devant vous !

"J'adoooooooore mon chapeau, OK ?"

Luna et Massko partagèrent le même regard d'incompréhension, avant que des morceaux de glace ne soient jetés sur eux, que Luna eut le réflexe de dévier de leur trajectoire.

"Hey, mais vous auriez pu nous faire mal avec ça !"

"Vos têtes paraissent tellement...
...Nues !"


"...Mais je porte une couronne."

Le comportement de cette petite créature étais particulièrement étrange.
Luna ne tarda pas à observer plus en détail le chapeau d'Ice Cap, par simple envie de jouer le jeu.
Et elle devait bien l'avouer...
C'était un plutôt joli chapeau.
En soit ce n'étais que quelques blocs de glace sculptés, mais l'aspect transparent que cela lui donnait était particulièrement attirant.

"...C'est vrai que votre chapeau est assez beau."

"Bah, QUI n'est PAS au courant ?"

Soudainement repoussée par le caractère vantard que la créature venait de dévoiler, Luna trouva alors en elle un certain dédain envers son interlocuteur, qui continuait d'envoyer des morceaux de glace comme si c'était quelque chose de naturel en pleine discussion.
Si Massko sut rester à l'abri, l'un des morceaux toucha cependant Luna, qui en ressentit beaucoup plus de douleur sur le coup qu'un simple bout de glace n'aurais dû lui infliger.
Le cœur vert devant elle laissait également paraître une très légère fissure.

"Que...
Qu'est-ce que...
De la magie ?!"


Sans qu'elle ne sache expliquer comment ou pourquoi, ces simples morceaux de glace semblaient effectivement imprégnés de magie, donnant un peu plus de puissance à des attaques ne procurant pas qu'une douleur physique mais aussi une douleur interne, comme un pincement au cœur.

"Oh alors toi, tu vas voir !"

Massko fit un bond, prêt à attaquer Ice Cap.
Une aura magique bleue le stoppa cependant dans son élan.

"Attends un peu, pas besoin d'en arriver là, je ne crois pas qu'il nous attaque volontairement.
il porte beaucoup d'importance à l'attirance de son chapeau, essaye de l'ignorer."


Sans totalement comprendre la stratégie de Luna, Massko décida d'obéir et de fermer les yeux.
Luna, elle, détourna son regard du couvre-chef, avec bien plus de mal qu'elle ne s'y attendais.
Un tel comportement ne tarda pas à agacer la créature en face d'eux.

"Hé !
BONJOUR ?!
Mon chapeau est JUSTE LÀ !"


Aucune réponse de la princesse comme du pokémon.

"...
Soit, je vais vous ignorer aussi alors !"


Le bonhomme de neige croisa alors les bras, fermant les yeux à son tour.
Si on ne lui donnait pas l'attention qu'il méritait, alors aucune raison qu'il en donne à son tour.
...Ce qui ne l'empêcha pas de rouvrir les yeux de temps à autre, juste au cas où ils se seraient remis à admirer son chapeau.

Au bout d'un moment relativement court cependant, il abandonna, dévasté par le fait que son couvre-chef ne soit pas aussi absorbant qu'il ne le croyais.
Mais il allait au moins ne pas perdre la face.

"Très bien !
Je m'en fiche !"


Quand Luna rouvrit les yeux, le petit être avait fait demi-tour et repartait déjà dans la direction d'où il étais venu.
Peu après, le paysage qui les entouraient, comme les couleurs, revinrent à la normale et les cœurs disparurent.
Les deux compagnons se regardèrent, aucun des deux ne sachant comment interpréter la rencontre qu'ils venaient de faire.

"...Qu'est-ce qu'il vient de se passer ?"

"Comme si je le savais !"

 *Salut.

"AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow
Forme de vie ultime
Forme de vie ultime
avatar

Masculin Messages : 330
Age : 19
Localisation : Mobius

Feuille de personnage
Koppais: 2760
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Let the games begin Mer 15 Mar - 19:11



"...Mais quelle matinée de merde..."

La tête de Shadow lui faisait atrocement souffrir.
Il venait de se réveiller au beau milieu d'une plaine déserte, loin de tout, sans émeraudes, et après avoir fait la rencontre d'une créature divine et mégalomane.
Cela faisait déjà quelques longues minutes qu'il restait assit sans bouger, tentant de lutter contre son mal de crâne.
Et il ne savait pas quel étais le pire entre le maux de tête, ou le lutin rose volant qui ne faisait qu'alimenter la douleur.

"Comment ça tu ne sais pas où on est ?
C'est à cause de toi qu'on est ici !
Ah, je savais bien que tu ne saurais pas te servir de cette pierre !
Maintenant on a perdu toutes les gemmes, on a perdu Massko et Luna, et nous nous sommes perdus nous mêmes !"


"Pour l'amour de dieu, tais-toi avant que je n'aie à te faire taire par moi-même."

"ET MAINTENANT IL ME MENACE !
Je suis perdue au beau milieu de nulle part dans une autre dimension, avec un abruti qui veut que je me taise alors que TOUT EST DE SA FAUTE !"


"Ce n'est pas moi qui ait fait n'importe quoi avec l'émeraude.
Vous faites des expériences dessus alors que vous n'avez pas la moindre idée de ce que c'est, et voilà où ça nous mène."


"Mais oui, essaye de mettre la faute sur moi maintenant."

Shadow soupira un grand coup, avant de se lever subitement puis de partir dans une direction.

"...Je peux savoir où tu vas ?"

"Je pense sentir le signal d'une émeraude dans cette direction."

"Oui, car maintenant tu es capable de sentir un signal émis par une pierre.
Pas suspicieux DU TOUT."


"Si tu préfère rester ici, je t'en prie, ça me rendra la vie moins pénible."

Celebi eu un court moment de réflexion.
Rester ici, au milieu de nulle part, sans savoir où aller, ou rester avec un incapable qui semble au minimum avoir une idée de comment arranger les choses ?
Elle regarda avec plus d'attention la zone où ils se trouvaient.
Une grande plaine, à moitié aride, oscillant entre la verdure et le sable.
Avec, de temps à autres, des choses bougeant au sol, ne laissant pas de moyen de savoir si il ne s'agit que du vent ou d'une créature inconnue pouvant représenter un danger.

...


"Hey, attends moi !"

"Il semblerais que je ne sois pas aussi incompétent et exécrable que tu ne le dise."

"Ne te fais pas d'idées, je reste uniquement parce que ça te dérange !"

Shadow se stoppa net, ignorant le pokémon.

"Et maintenant quoi ?"

"Silence."

"Mais tu n'a pas fini de m'ordonner de me taire ?"

Shadow ne pris pas en considération la dernière remarque.
Quelque chose autour d'eux étais en train de bouger.
Un pas léger, calculateur et menaçant.
C'est après un court instant que Shadow vit des traces de pas apparaître comme par magie sur le sable.
Un ennemi invisible se trouvait juste devant eux, il était petit et misait sur sa discrétion.
Shadow se prépara à agir, et attendit la moindre action du...

...Chat..?

Un chat apparu là où Shadow avait porté son attention, et se mit à marcher lentement mais pacifiquement vers le hérisson, avant de commencer à se frotter affectueusement à ses jambes.

"Quoi, c'est ça qui t'as fait peur ?"

Shadow en étais presque sonné.
Il venait véritablement de se faire surprendre par un chat qui, hormis une capacité à se rendre invisible et des pattes légèrement atrophiées, paraissait tout à fait normal.
Il finit éventuellement par se baisser et caresser la tête de l'animal.

"Peut-être que je deviens paranoïaque..."

Soudainement, des tâches de lumière rouge apparurent sur la peau du chat, comme si son corps se mettait à brûler de l'intérieur.
Défiguré par ce phénomène, le félin lâcha un rugissement de colère envers Shadow avant que son corps ne commence à se déformer, telle une sculpture de sable vivante.



La silhouette immonde ainsi formée pris très rapidement une taille suffisante pour engloutir Shadow tout entier.
Seule la tête difforme du chat ressemblait encore à quelque chose.
D'un geste rapide et sans précédent, Shadow frappa la tête en question avec force, la séparant du reste du corps qui se sépara sur le coup, et l'envoyant voler un ou deux mètres au loin.
Un nouveau rugissement, plus intense et effrayant se fit entendre, alors que le sable tout autour de Shadow et Celebi commençait à se lever pour tenter de former une sorte de dôme destiné à les piéger.

Shadow voulu charger une boule d'énergie dans sa main, sans résultat.

"Oh, vous vous fichez de moi."

Et alors que la tête de chat devenait de plus en plus effrayante, une silhouette humaine sortie de nulle part l'envoya voler, faisant s'écrouler à nouveau toute la fondation de sable autour d'eux.
Le sauveur ne s'arrêta pas pour autant, fonçant sur la tête et la saisissant de ses mains, avant de sortir une gourde et de verser toute l'eau qu'elle contenait sur la tête du chat.
Un cri long et à glacer le sang s'ensuivit, alors que la tête fondait au contact du liquide, jusqu'à ne plus former qu'une flaque de sable mouillé sur le sol.
L'humain, ou plutôt l'humaine comme Shadow put assez vite le remarquer, poussa un soupir avant de se relever et de tourner la tête vers nos deux protagonistes.

"Par tout hasard, avez-vous la moindre idée de ce qu'étais cette chose ?"

L'humaine, à la surprise de Shadow, sorti un fusil qu'elle pointât immédiatement sur lui.

"Je n'ai jamais vu de créatures comme vous et vous semblez capables de parler.
Dites-moi ce que vous êtes, avant que je ne vous considère comme des ennemis."


"Votre arme est d'une technologie assez avancée, j'en déduis qu'il y a de la civilisation quelque part dans le coin ?"

"Répondez à ma question, si vous savez ce qui est bon pour vous !"

"Attendez, nous ne sommes pas ici pour faire du mal à qui que ce soit !"

"De la télépathie..?
...Qu'importe !
Si vous voulez que je vous croie, il vas vous falloir des preuves !"


Shadow soupira.
Lentement, il montra ses armes à l'humaine, avant de les poser une par une au sol.

Le fusil de la jeune femme se pointât ensuite sur Celebi.

"Est-ce que j'ai l'air de pouvoir cacher ce genre d'armes avec ma taille ?"

Après une courte réflexion, la femme décida que les deux intrus étaient effectivement dénués de mauvaises intentions.
Elle rangea alors son arme.

"Désolée.
La population de créatures hostiles dans ces plaines à augmentée depuis quelques temps, et on ne sait pas toujours à quoi s'attendre.
Admettons que je sois disposée à vous croire comme n'étant pas venus attaquer des innocents, puis-je désormais savoir qui vous êtes, et plus important, qu'est-ce que vous êtes ?"


"Donnez-moi votre nom et vous aurez le mien."

La femme, laissant traîner sa relativement longue chevelure brune dans le dos, leva le poing pour ensuite le placer devant sa poitrine.

"Lieutenante Négal, bras droit du capitaine de la garde des Gahjin."

Un salut militaire.
Comme par respect, ou peut-être par réflexe, Shadow répondit en se présentant de la même manière, prenant une posture droite et plaçant la main grande ouverte au dessus du front.

"Shadow the Hedgehog, officier du G.U.N. au sein de la team Dark."

"Le G.U.N. ?
Je n'ai jamais entendu parler d'un tel clan."


"Et c'est normal.
Le petit truc rose à côté de moi s'appelle Celebi, si j'ai bien compris."


"Nonmaisjetepermetpasdemeprésenteràmaplace!"

"...Pourquoi j'ai l'impression que peu importe d'où vous venez, c'est une histoire particulièrement compliquée ?"

"Si vous saviez.
Nous n'avons pas pour objectif de rester longtemps.
En fait je cherche seulement quelque chose qui pourrait nous permettre de retourner d'où nous venons."


Shadow montra alors la direction dans laquelle il avait senti une émeraude.

"Dites, vous savez ce qu'il y a, là-bas ?"

"Oh, c'est par là que le clan Gahjin à élu domicile.
Si vous n'avez réellement aucune mauvaise intention, je peux vous y amener."


"Cela nous simplifierais beaucoup les choses...
...Négal, c'est ça ?"


La jeune guerrière acquiesça de la tête.
Elle parti alors dans la direction indiquée, Shadow et Celebi lui emboîtant le pas.

"Mais qui êtes vous exactement ?
Des voyageurs ?"


"En quelques sortes..."

"C'est tellement inhabituel de voir des étrangers, mais alors d'apprendre qu'il existe des créatures civilisées non-humaines, voilà qui est vraiment passionnant !"

"Où sommes-nous, en fait ?"

"Vous êtes dans la plaine de Kalfarr.
Une grande contrée mi-désertique, mi-verdoyante.
Bien que toutes les zones du pays ne soient aussi arides, beaucoup de villes, comme la mienne, ont été construites dans des oasis.
J'appartiens personnellement au clan des Gahjin, l'un des plus influents de la région."


"Des clans...
Malgré une technologie assez avancée pour produire des fusils dernière génération, vous vivez dans un modèle de civilisation assez reculé..."


"Hey, et la subtilité, ça te parle ?"

"Aucune offense de prise, je ne suis qu'on ne peut plus d'accord, le temps des clans aurais dû être révolu depuis bien longtemps.
Notre rivalité de longue date avec les Skharaals, le clan voisin, nous à trop longtemps empêchés de tenter un rapprochement.
Heureusement, un traité de paix à été récemment négocié, et nos deux clans devraient bientôt le signer.
De longues années de guerres seront bientôt derrière nous."


"Et par l'union, vous espérez que la rencontre des cultures finira par générer de plus gros clans jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un seul, uni."

"Exactement.
Du moins, je rêve de pouvoir vivre dans un monde aussi paisible un jour."


"...Eh."

"Et cette créature qui nous a attaqués, qu'est-ce que c'était ?"

"Nous les nommons les chats des cendres, ou félins cendrés.
Ce sont des créatures furtives pouvant manipuler le sable autour d'eux, tout comme réfléchir la chaleur pour se rendre particulièrement difficile à remarquer pour l’œil nu, donnant l'impression qu'ils deviennent invisibles.
Et comme vous avez pu le voir, il suffit de bon réflexes et d'un peu d'eau pour en venir à bout.
Cela m'étonne que vous me posiez la question, je pensais qu'ils étaient particulièrement répandus, même en dehors de Kalfarr."


"...Nous venons de plus loin que vous ne l'imaginez."

"Formidable, j'ai hâte d'entendre des histoires de votre peuple alors !
Dépêchons, nous avons une chance d'arriver avant la fin de l'après-midi."


Négal pris alors un peu d'avance, bien que Shadow et Celebi ne restaient pas loin derrière.
A un moment, Celebi s'approcha de Shadow, voulant démarrer une discussion.

"Et en admettant que tu trouve l'une de ces pierres, que compte-tu en faire ?"

"Je nous téléporterais de nouveau à Multiverse City, et si Luna et Massko n'y sont pas, je me verrais bien obligé de partir à leur recherche.
De toutes façon et quoi qu'il ce soit passé, le continum espace-temps semble assez affaiblit pour nous avoir emmenés dans une autre dimension, peut-être qu'ils sont également ailleurs."


"Et comment tu compte avoir l'émeraude ?"

"J'aviserais.
Si il faut que je la prenne de force, tant pis.
J'espère juste que les autres émeraudes ne se sont pas trop dispersées..."


"...Ah, un tel comportement ne m'étonne même plus de ta part.
Alors soit, essaye de voler la pierre, on verra si ça passe.
Comment savoir ce qu'il y a dans la
tête de l'auteur, de toutes façons..."

"L'auteur ?
Mais de quoi tu parle ?"


(soupir) "Oublie."

Après un peu plus d'une heure, des traces de civilisation furent enfin visibles.



Seuls des humains peuplaient l'endroit, et tous regardaient  le hérisson et le pokémon de travers.
Aucun n'osa cependant s'approcher ou les repousser, en voyant la présence de Négal.

"Bras droit du capitaine de la garde, hein ?
Il semblerais que ce ne soit pas une blague, vous êtes assez respectée ici."


"En effet.
Nous autres assurons la sécurité, mais également la crainte chez ceux qui envisageraient d'enfreindre la loi.
Vous êtes en sûreté tant que vous restez avec moi."


Celebi pris le temps pour observer la civilisation qui se dressait devant elle.
C'était à la fois différent de ce qu'elle avait pu voir dans son monde, mais également très différent de Multiverse City.
Tout le monde était recouvert de vêtements légers, faits de tissus et de cuir, et s'apparentant parfois à des armures.
Certaines personnes étaient armées, généralement de fusils semblables à celui de Négal.

"Lieutenante."

Négal se tourna, surprise, dans la direction d'où venait la voix, avant de voir un homme mi-âgé se tenir devant elle, gardant une posture droite.
L'homme, portant une armure plus imposante que ce que Shadow et Celebi avaient pu voir jusqu'à présent, devait bien être assez grand pour dépasser la jeune femme de deux têtes.
Une taille qui permettait d'ailleurs de voir une grande cicatrice sur l'un des côtés de la nuque de l'homme.
A la vue de l'homme, Négal entama sur le champ sa pose de salut.

"Capitaine Resh !"

"Rapport."

"Aucun monstre particulièrement dangereux à signaler à au moins trois kilomètres à la ronde, monsieur.
Seuls quelques félins."


"Et ces deux créatures, des otages ?"

"Des ota...
Non mais c'est pas possible que l'on se fasse traiter de tous les noms comme ça mais où sont passé les bonnes manières des gens c'est pas possible je vais vous montrer à quel point on est des otages moi vous allez vous en souvenir !"


L'homme ne fit que lever un sourcil, et alors Shadow écarta le pokémon pour prendre la parole à son tour.

"Considérez nous comme de simples visiteurs.
Nous ne faisons que passer.
J'ai quelque chose à récupérer, pour tout vous dire, et je pense que je pourrais le trouver ici.
Une fois que j'aurais récupéré cela, nous repartirons de sitôt."


"Celui-ci étais armé, mais il s'est rendu sans faire d'histoire.
Je pense que nous pouvons leur faire confiance."


"Je vois.
Les visiteurs ne sont pas courants, et ils sont généralement humains.
Je vous accorde la bienvenue à Gahjin, mais tâchez de vous tenir à carreau."


"Naturellement."

"Bien.
Je dois aller écouter le rapport du reste de mes troupes, mais je suis certain que Négal se fera une joie de vous présenter les lieux.
J'espère que vous trouverez rapidement ce que vous cherchez."


Et sans transition, l'homme se retourna avant de s'éloigner, se fondant rapidement avec la foule présente sur place.

"Bonjour l'impolitesse,  dit-le tout de suite que tu veux qu'on s'en aille sur le champ !
Et puis toi Shadow, à lui répondre comme si c'était ton chef !"


"C'est quelque chose que l'on nomme 'discipline'.
C'est typiquement avec ça que l'on clarifie le dialogue, tout particulièrement avec des militaires.
Et au cas où tu ne t'en serais pas rendue compte, nous sommes considérés comme étant suspicieux."


"Pardonnez notre comportement, nous sommes assez tendus ces derniers temps.
Comme je l'ai dit, un traité de paix vas enfin être signé, et nous voulons assurer une sécurité totale, il ne faudrait pas que quelque chose puisse interférer avec la cérémonie."


"Bah.
Encore une fois, nous n'en aurons pas pour longtemps."


"Vous resteriez bien ce soir, pour le banquet commun ?
Nous pourrions échanger des histoires de nos peuples respectifs !"


"Nous sommes pressés."

"Oh, je vois.
Mais ce n'est pas grave, vous pouvez me raconter maintenant, alors !
Quel est ce G.U.N. dont vous parliez ?"


Shadow soupira.
Il savait qu'il était en train de perdre du temps peut-être précieux.
Mais il ne pouvait pas non plus ne rien dire, le moins il pouvait paraître suspect et le mieux ce serais.

"Je vis dans un pays formé de l'union de plusieurs plus petits pays.
Nous nommons ce peuple les Fédérations Unies.
Et le G.U.N. est la force militaire de ce pays.
Nous œuvrons pour maintenir la paix."


En entendant les mots du hérisson, des étoiles d'admiration et de respect apparurent dans les yeux de Négal.

"Alors cela fait de nous des confrères, si vous êtes un soldat également !"

"Nous sommes tout de même dans deux armées différentes, appartenant à deux pays différents."

"Mais nous avons le même objectif !
Nous cherchons tout deux à maintenir la paix.
C'est pour ça que je me suis engagé dans la garde, et c'est pour ça que je me bat, tous les jours.
Je n'ai qu'un rêve, c'est qu'un jour nous puissions tous vivre en paix.
Est-ce que ça ne serais pas formidable ?"




Quand je vois toutes ces lumières, sur cette planète en dessous de nous...
...J'ai envie de croire que chacune de ces lumières est une personne.
Tu vois comme elles sont paisibles ?
J'aimerais moi aussi pouvoir vivre en paix avec eux, un jour...


Shadow revint à ses esprits dans un sursaut, et ne remarqua que peu après que Négal et Celebi l'observaient avec incompréhension.

"Est-ce que ça vas ?
...Est-ce que j'ai dit quelque chose..?"


"...Non, ça vas.
Disons juste que vous m'avez rappelé quelqu'un."


"...D'accord..?
Enfin, quoi qu'il en soit, je me demandait, qu'est ce que vous cherchez, au juste ?"


"Il saura mieux vous en parler que moi, il fait n'importe quoi avec mais il semble au moins savoir ce que c'est."

"Est-ce que vous auriez vu une gemme précieuse d'assez grande taille ?
Elles ont la forme d'un gros diamant, et luisent généralement d'une couleur inhabituelle pour ce genre de pierres."


Négal plaça quelques doigts sur le menton et regarda au sol, faisant signe qu'elle réfléchissait.

"...Ça ne me dit rien, désolée."

"Bon, alors je vais devoir essayer de la localiser en sentant sa puissance alors."

"Sa puissance ?
Attendez, vous êtes ici à la recherche d'une source d'énergie ?"


"Elle est...
...Elle se rapproche ?"


"Toi !
Démon !"


Surpris, Shadow ouvrit grand les yeux et regarda son interlocuteur.
Un homme, portant une armure similaire à celle de Négal.

"Je te défie en duel !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Massko
Héros du futur
Héros du futur
avatar

Masculin Messages : 57

Feuille de personnage
Koppais: 1900
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: Let the games begin Jeu 30 Mar - 13:09




 *Et bien, ça vas pas de hurler comme ça ?
*A croire que vous avez vus un fantôme !
*Pourtant je ne suis pas un fantôme...

 *...Juste un squelette.

"...il faut dire que prendre les gens par surprise comme vous venez de le faire est une méthode assez efficace pour les effrayer..."

 *Eh, je l'ai peut-être fait exprès, vous me direz.

Massko n'étais pas totalement remis de sa surprise, moment dont profita Luna pour observer le nouvel arrivant.
Comme il venait de se présenter, il étais effectivement ce qui ressemblait à une sorte de squelette humain.
Il était de petite taille, approximativement la même que celle de Shadow, et portait un gilet accompagné de ce qui semblait être un jogging adapté pour le sport.
Le tout en portant des chaussons, sans doute le soulier le moins pratique qui soit pour marcher dans la neige.



 *Quoi qu'il en soit, je vous ai jamais vus dans le coin, vous êtes des voyageurs ?

"Je suppose qu'on peut dire ça, oui..."

 *Je vois, cool pour vous.
*Personnellement, je suis une sentinelle, je suis supposé surveiller les environs, maiiiiiiiiis j'ai un peu la flemme de bosser, donc on peut dire que je suis en quelques sortes en train de faire une pause.
*Je devrais être en train de m'assurer qu'il n'y ait pas d'humains dans le coin, mais vous êtes pas des humains, n'est-ce pas ?


Massko comme Luna ne firent que secouer la tête, de sorte à donner une réponse négative.

 *Ah bah bravo, je viens jusqu'ici car j'entends du bruit, alors qu'en fait vous n'êtes pas ce que je suis sensé chercher.
 *Vous essayez de gaspiller mon précieux temps de travail ou quoi ?

Luna ouvrait grand les yeux, ne sachant pas quoi dire.
Est-ce que le squelette venait de se contredire, ou bien..?
Massko, lui, ne pouvait s'empêcher d'entendre comme un sifflement, un bruit devenant de plus en plus fort.

 *Ah, on dirais que mon frère viens par ici.



Il ne fallut qu'un instant pour qu'un autre squelette se trouve soudainement sur les lieux, plus grand, et portant lui une sorte d'armure.
Il était recouvert de spaghettis et de sauce tomate, mais semblait agir comme si tout était normal, bien qu'il ait l'air énervé.

  SANS !

 *Ouais, frangin ?

  JE PEUX SAVOIR CE QUE TU FAIS HORS DE TON POSTE DE GARDE ?

 *Je prend une pause.

  UNE PAUSE !
UN HUMAIN POURRAIS ARRIVER À TOUT MOMENT ET TOI, TU FAIS UNE PAUSE ?


 *Nan, en vrai je m'occupe de ces deux voyageurs, ils se sont perdus.

  ...
  OH, OKAY.
  MAIS C'EST UNIQUEMENT PARCE QUE L'ON A DES VISITEURS AU BEAU MILIEU DE NOTRE COIN PAUMÉ DANS LEQUEL IL N'Y A JAMAIS DE VISITEURS, ALORS !

 *Oui, je m'occupe des visiteurs que l'on a habituellement jamais, et comme ça il n'y aura plus de visiteurs pour m'empêcher de surveiller les humains qui pourraient nous visiter.

  NATURELLEMENT !
COMMENT VEUX-TU QUE L'ON VIENNE NOUS VISITER, SI L'ON A DES VISITEURS ?
CELA NE FAIT AUCUN SENS !


 *D'accord, donc j'en termine avec les visiteurs, et une fois que nous nous serons débarrassés des visiteurs, il n'y aura plus de visiteurs pour nous empêcher d'avoir des visiteurs.

Bien qu'il était conscient qu'elle ne comprenait pas un mot de ce qu'il disait, Massko s'approcha légèrement de l'une des oreilles de Luna pour y murmurer.

"Alors c'est peut-être qu'une impression, mais j'ai l'impression qu'ils n'aiment pas trop les visiteurs par ici."

Le plus imposant des deux squelettes tourna alors le dos, s'apprêtant à partir.

 *Doooonc j'imagine qu'on ne vas rien dire pour tous les spaghettis que t'as sur toi ?

  OH, ÇA ?
J'AI TENTÉ UNE NOUVELLE RECETTE DE SPAGHETTIS, MAIS IL SE TROUVE QU'ILS M'ONT EXPLOSÉS À LA FIGURE.


 *Ah.
*Car c'est sûr que ça arrive très fréquemment quand on cuisine.


  SILENCE !
COMMENT JE DEVINE, MOI, QU'ON NE DOIT PAS UTILISER DE MAGIE POUR CUISINER ?
J'AI PASSÉ LA MATINÉE À NETTOYER LA CUISINE, CE N'EST PAS POUR QUE TU TE METTE ENSUITE À ME FAIRE DES REMARQUES !


 *On peut dire que tu l'as ...
 *...dans l'os.



  ...

 *Héhé.

  SAAAAAAAAAAANS !
TES STUPIDES JEUX DE MOTS COMMENCENT SÉRIEUSEMENT À M'AGACER !


Luna restait bêtement sur place, la bouche béante.
Son cerveau n'arrivait pas à interpréter la scène se déroulant devant ses yeux.
Si bien que les deux squelettes finirent par la remarquer, et par l'observer avec incompréhension.

  J'ESPÈRE QUE TU ES FIER DE TOI, SANS !
TU AS CASSÉ NOTRE VISITEUR !


 *Oups.
 *Peut-être qu'un plat de spaghettis pourrais la réparer.

  MAIS C'EST BIEN SÛR !
POUR UNE FOIS QUE TU AS UNE BONNE IDÉE, SANS !
NE BOUGE PAS, VISITEUR EN DÉTRESSE !
MOI, LE GRAND PAPYRUS, VAIS TE PRÉPARER DES SPAGHETTIS TELLEMENT DÉLICIEUX QU'ILS TE SORTIRONT DE TON ÉTAT DE PARALYSIE MENTALE !
NYEH HEH HEH !


 *Dépêche-toi, tes spaghettis sont la seule chose qui puisse lui sauver la vie.

  JE SERAIS PLUS RAPIDE QUE LA LUMIÈRE !

 *Eeeeet le voilà reparti.

"Il y a tellement de questions qui parcourent mon esprit en cet instant."

Luna resta encore immobile quelques secondes, avant de brusquement se frapper le visage avec le sabot.

"Pile au moment où je pensais que plus rien ne pouvait me surprendre..."

 *Quoi, ça ne vous arrive pas d'avoir des discussions tout ce qu'il y a de plus normales avec votre famille, là d'où vous venez ?

"J-je suppose qu'il m'arrive d'avoir quelques discussions du genre avec ma sœur, mais de là à dire que c'est 'normal'..."

 *Sinon, je ne me suis même pas présenté.
*Je suis Sans.

 *Sans le squelette.
 *Et vous venez de faire la rencontre de Papyrus, mon frangin.

Luna repris alors une expression plus chaleureuse.

"Je me nomme Luna.
Et voici Massko."


 *Ok, j'essaierais de m'en souvenir.
*Vous venez d'où ?


Luna hésita avant de répondre.

"De très loin."

 *...Mais encore ?

"Euh...
Et bien..."


  SANS, J'ENTENDS D'ICI QUE TU ES EN TRAIN DE GÊNER NOS VISITEURS !
LAISSE-LA DONC TRANQUILLE !


 *Ok, bro.
 *Bon, bah je suppose que l'on ne vas pas rester là, venez donc.



Sans commença à partir dans une direction, que Luna et Massko se décidèrent de suivre à leur tour.

"Nous n'allons pas dans la même direction que Papyrus ?"

 *Oh, mon frère a l'habitude de prendre la route principale.
*Mais je connais un raccourci, suivez moi.


Après un court instant, Luna ne put s'empêcher de remarquer un détail particulier.

"Le ciel est étrange, il fait clair mais le soleil n'y est pas visible...
Pourtant, il n'y a pratiquement aucun nuage..."


 *...Car il n'y a pas de soleil, ici ?

Luna regarda le squelette avec incompréhension.

 *Nous sommes actuellement sous terre, on utilise de la magie pour générer une lumière semblable à celle du jour.
*Comme partout dans le monde souterrain depuis que la race des monstres (nous quoi) y a été enfermée.

 *...Mais vous venez de tellement loin que ça doit être différent chez vous, hein ?

Luna et Massko affichèrent alors un sourire gêné.

"...Oui..."

 *Ah, nous sommes arrivés.

Luna n'avait même pas fait attention en discutant, qu'elle se trouvait désormais au beau milieu d'un petit village, et plus particulièrement devant une raisonnablement grande maison.

 *Paps et moi habitons ici.
*Faîtes comme chez vous.


"C'est très gentil de nous inviter de la sorte, mais je ne voudrais pas paraître m'immiscer chez vous comme ç-"

 *-Ne faîtes pas de manières et entrez.
*Je pense que nous avons beaucoup à nous dire, vous qui venez de...

 *...'très loin'.

Sans poussa presque Luna et Massko à l'intérieur, puis se hâta de rentrer à son tour pour fermer la porte en vitesse.

 *Bon, on est rentrés avant Papyrus.
*Tant mieux, je n'ai pas trop envie de le voir s'impliquer dans ce qui vas suivre.


Soudainement inquiète quand aux intentions du squelette, Luna fronça les sourcils avant de prendre la parole.

"...Qu'est-ce qui vas suivre ?"

 *...
 *...Vous venez d'un autre univers, hein ?

Le poney comme le pokémon furent choqués d'entendre une telle question.

"C...
Comment l'avez vous deviné ?"


 *Ça se lit sur vos visages.
 *Plus sérieusement, vous vous pointez comme ça, sans prévenir, en prétendant être des voyageurs alors que nous sommes dans un monde totalement coupé de l'extérieur, et ce visiblement sans connaître la moindre trace de la culture des monstres.
*Mais surtout, vous dîtes ne pas être des humains.


"Sauf que c'est vrai, on a vraiment l'air d'être des humains selon toi ?"

 *Je vous crois quand à ce sujet, sauf que...

"Sauf que ?"

 *...Sauf que vous avez des âmes humaines.

Luna leva un sourcil.
Est-ce qu'il venait de parler d'âmes ?

 *Vous avez des âmes humaines ou en tout cas, très semblables à celles d'humains, ce qui fait que vous n'êtes assurément pas des monstres.
Voilà principalement pourquoi je me doute que vous ne pouvez pas venir de ce monde.


"Attendez un peu.
Comment pourriez-vous savoir si nos âmes correspondent à celles d'humains ou pas ?
Toutes les espèces possèdent à la base une âme identique, non ?"


 *...

Soudainement, le décors devint noir, les meubles de la maison disparurent, et les trois silhouettes présentes sur place perdirent leurs couleurs, exactement comme un peu plus tôt, face à Ice Cap.
Les cœurs apparurent de nouveau devant Luna et Massko, orange pour l'un, vert pour l'autre.



Encore ce phénomène étrange...

 *Nous autres, monstres, sommes faits de magie pure.
*Tout ce que nous faisons, de l'acte le plus simple au plus complexe, est lié à la magie.
*Ainsi, ce qui pourrais être une simple discussion pour nous pourrais prendre la forme d'un véritable combat du point de vue des humains.

 *(Ou du point de vue de peu importe ce que vous êtes.)
 *Nous émettons presque toujours de la magie sous une forme ou une autre, magie qui prend une forme différente selon nos émotions.
*Et lorsque cette magie est envoyée à quelqu'un, elle vise systématiquement son âme.
*Ce qui fait que bien que la plupart des 'attaques' des monstres ne blessent généralement pas d'autres monstres, elles peuvent se montrer plus dangereuses envers les humains, qui ne sont pas fait de magie.
*On pourrait croire que c'est pour eux une faiblesse, mais c'est tout l'inverse.
*Leur âmes sont infiniment plus puissantes que celle de n'importe quel monstre.
*Si bien que lors du contact avec un monstre, elle peuvent devenir visibles.

 *Ouaip, c'est bien des espèces de cœurs devant vous que je parle.

"Donc ces cœurs...
Ce sont nos âmes ?
Que signifient les couleurs ?"


Sans souffla un coup, et le décors revint à nouveau à la normale.

 *Pas la moindre idée.

"Oh...
Mais dans ce cas, puisque vous savez que nous ne venons pas de ce monde, qu'est-ce que l'on fait, maintenant ?"


 *J'ai peut-être une idée, mais avant ça-

  UNE IDÉE À PROPOS DE QUOI ?



Le frère squelette était entré sans crier gare, surpris de voir Luna et Massko au sein de sa demeure.

 *À propos de la manière de soigner Luna.
*On n'a plus besoin de spaghettis pour la sauver.


  NYEH ?!
MAIS COMMENT POURRAIS-IL EXISTER UN REMÈDE PLUS EFFICACE QUE LES SPAGHETTIS DU GRAND PAPYRUS ?


 *Ouais, incroyable n'est-ce pas ?

  OH.
ET BIEN JE SUPPOSE...
JE SUPPOSE QUE JE NE VAIS PAS FAIRE DE SPAGHETTIS, ALORS...


Luna ne put s'empêcher d'avoir un léger pincement au cœur en voyant la mine décrépite du squelette.
Une idée, toute simple mais pourtant sans l'ombre d'un doute très efficace, lui parcouru néanmoins l'esprit.

"...Après-tout, je n'en ai peut-être pas besoin, mais et si jamais...
Et si jamais j'avais envie de goûter les spaghettis du grand Papyrus ?"


  V-VRAIMENT ?

Sans affichait désormais un regard paniqué.
Il regardait Luna, lui faisant de grands signes de la tête, comme pour lui faire comprendre qu'elle venait de faire une grosse erreur.
Massko, lui, avait commencé à explorer la maison, et avait posé son intérêt sur une chaussette traînant au sol.

  A-HEM.
VISITEURS !
VOUS VENEZ DE LA CONTRÉE DE TRÈS LOIN, ET COMME SON NOM L'INDIQUE, CE N'EST PAS LA PORTE À COTÉ !
JE NE PEUX QU'IMAGINER À QUEL POINT VOUS DEVEZ ÊTRE AFFAMÉS SUITE A UN TEL VOYAGE !

  MAIS POINT D'INQUIÉTUDE !
MOI, LE GRAND CHEF ET FUTUR MEMBRE DE LA GARDE ROYALE, PAPYRUS, VAIS FAIRE TOUT CE QUI EST EN MON POUVOIR POUR VAINCRE CETTE FAIM QUE JE SENS TRÈS FORTE EN VOUS !
NYEH HEH HEH HEH HEH !


Sans prévenir, Papyrus disparu en l'espace d'un instant, fonçant vers la cuisine.

 *Tu n'imagine même pas ce dans quoi tu t'es embarquée.

  HMM, JE NE DEVRAIS PAS UTILISER LA RECETTE HABITUELLE, CE NE SERAIS PAS POLI QUE DE FAIRE LES MÊMES SPAGHETTIS QUE CEUX QUE J'UTILISE COMME APPÂTS À HUMAINS...
  ...NON, JE NE PEUX PAS DÉCEVOIR UN HÔTE AYANT FAIT PREUVE D’INTÉRÊT ENVERS MA CUISINE !
TRÈS BIEN, JE VAIS FAIRE LES CHOSES EN GRAND ET PRÉPARER MA RECETTE SPÉCIALE !


 *Oh génial, maintenant il veut faire sa recette spéciale.
*Je me sens tellement désolé pour toi, Luna.


"...Pourquoi, il y a un problème avec sa cuisine ?"

 *Oh, disons qu'il n'a pas vraiment ça...
 *...dans la peau.



  SANS NON.

 *Sans oui.

  QU'IMPORTE, IL FAUDRA PLUS QUE DES CRITIQUES POUR ME DISSUADER D'ATTEINDRE LE RANG DE MEILLEUR CUISINIER DE TOUT LES TEMPS !

 *Hey, peut-être que tu y arrivera un jour.
*Un jour relativement éloigné par contre.


  J'AI FINI !

Luna n'avais même pas le temps de réfléchir tellement Papyrus étais sur-agité.
Il venait de terminer son plat en un temps record, et voilà qu'il s'était saisi de la princesse et du pokémon pour les assoir à une table avec une assiette pleine pour chacun des deux.

  ALLEZ-Y, MANGEZ AUTANT QUE VOUS VOULEZ !

 *Voilà donc le moment de vérité.

Massko commença, saisissant une fourchette puis, après quelques secondes passées à analyser l'objet pour en comprendre le fonctionnement, décida de saisir la nourriture directement avec les mains pour les mettre dans sa bouche.
Gênée par le manque de discrétion du pokémon mais ne voulant pas y faire plus attention que ça, Luna se saisit à son tour de la fourchette pour goûter le repas, sous les regards attentifs des deux squelettes.

En l'espace d'un instant, son visage tourna au blanc, malgré son pelage bleu.
Luna ouvrait grand les yeux, tremblante, luttant pour ne pas recracher l'abomination qu'elle venait de laisser rentrer dans sa bouche.
Le goût étais tout bonnement indescriptible, oscillant entre le sucré et l'acide.
Massko, lui, continuait de manger, malgré un très léger dégoût.

  OH, QUELLE EXPRESSION INTENSE !
JE N'AURAIS JAMAIS IMAGINÉ QUE CELA VOUS PLAIRAIT AUTANT !


 *Moi non plus.

  SANS, NE RUINE PAS CE MOMENT !

Massko avait déjà fini son assiette, et observait désormais Luna avec inquiétude.
Il ne fallait pas qu'elle déçoive Papyrus maintenant, qui sait quelle serais sa réaction, surtout en sachant que Sans semble en mesure de les aider.
L'alicorne venait avec énormément de difficultés d'avaler la première bouchée, pas dit qu'elle arriverais à en prendre une deuxième.

  HMM, QU'IL Y A-IL, DÉJÀ PLUS FAIM ?
TU N'AS POURTANT PAS BEAUCOUP MANGÉE...


 *Certes, mais tu ne viens pas de dire qu'ils pouvaient manger autant qu'ils veulent ?
*Une bouchée lui suffit peut-être.


  ...C'EST EXACT...
  ALORS SOIT !
NE TE SENS PAS OBLIGÉE DE MANGER PLUS QUE TU N'EN A BESOIN, VISITEUSE !
JE RESTERAIS À DISPOSITION POUR TE CUISINER TOUTES LES PÂTES QUE TU DÉSIRE !


 *Au fait, c'est pas bientôt l'heure ?

  L'HEURE ?
  ...L'HEURE..?
  ...
  WOWIE, JE VAIS ÊTRE EN RETARD POUR L'ENTRAÎNEMENT AVEC UNDYNE !
IL FAUT QUE J'Y AILLE !


 *À plus, frangin.

Et une fois de plus, Papyrus disparu en l'espace de quelques instants, ne laissant derrière lui que le bruit d'un claquement de porte.

"Il ne tient jamais en place, n'est-ce pas ?"

 *Si, quand il dort.
 *Parfois.
 *Ça va, vous deux ?

Massko répondit positivement de la tête, tandis que Luna se contentait de repousser son assiette d'un air dégoûté.

 *Tu peux pas dire que je ne t'ai pas prévenue.
 *Bon, il est parti à son entraînement habituel avec la capitaine de la garde royale.
*On devrais avoir du temps devant nous.


"Comment compte-tu nous ramener, au juste ?
Sait-tu seulement comment nous sommes arrivés ici ?"


 *Non, mais quelque-chose me dit que c'est en lien avec ça.

Une fois sa phrase terminée, Sans sorti alors de son gilet une pierre précieuse de couleur rouge.
L'émeraude que Massko et Celebi avaient trouvés !

 *L'expression sur vos visages me dit que vous savez ce que c'est.
*Elle est apparue pas très loin d'ici ce matin, et a fait pas mal de dégâts dans sa zone d'apparition.
*Elle semble cependant s'être calmée, en tout cas pour l'instant.


Luna saisi alors l'émeraude par magie, Sans ne montrant aucune résistance.
Elle pris quelques temps pour l'observer, mais elle n'y trouva rien qui lui paraîtrait différent des autres émeraudes, si ce n'est la couleur.

"C'est bien celle que Shadow a tenté d'utiliser avant que ça ne nous téléporte ici..."

 *'Shadow' ?
*'Téléporte' ?


"Shadow est un ami qui sait exploiter des pierres comme celle-ci pour utiliser différents pouvoirs, comme la téléportation ou le contrôle du temps.
Nous avons néanmoins été séparés après qu'il ait tenté d'utiliser cette émeraude en particulier, comme si il en avait perdu le contrôle.
Ça ne lui ressemble pourtant pas..."


 *Et donc tu sais quoi faire avec ça ?

Luna frotta un sabot contre le menton, pensive.

"Je ne pense pas être apte à m'en servir..."

Elle se tourna alors vers Massko.

"Dites, Celebi et toi avez tentés quelque chose de particulièrement dangereux ou étrange sur cette gemme ?"

Suite à la réponse négative du pokémon, Luna reporta son regard sur la pierre.

"Je crois me souvenir que Shadow avait parlé du risque lié à une collecte trop rapide des émeraudes...
Est-ce que ce serais ça, le fameux danger qu'impliquerais de rapprocher deux émeraudes du Chaos trop brusquement..?"


 *Donc si je résume.
 *Un mec nommé Shadow, qui est capable d'altérer le continuum espace-temps grâce à des gemmes comme celle-ci, s'est monumentalement raté la dernière fois qu'il a voulu utiliser ses pouvoirs et maintenant vous vous retrouvez ici, c'est à dire dans un autre univers, sans savoir ce qui lui est arrivé ni quelles pourraient être les conséquences de son acte.
*Et maintenant vous ne savez pas comment rentrer.


"...C'est plus ou moins ça."

 *Comme si l'espace-temps avait besoin d'un truc pareil, avec l'état dans lequel il est...

"Pardon ?"

 *Non, rien.
 *Vous ne savez vraiment pas quoi faire, donc ?

"...Je croyais que tu avais une idée ?"

 *Yep, idée qui se résume à 'Je leur montre la pierre et j'espère qu'ils savent quoi en faire'.

Luna reporta à nouveau son regard sur la pierre, silencieuse.
Au bout d'un moment, elle se leva et sorti dehors.

"Venez avec moi."

Faisant toujours léviter l'émeraude devant elle, elle s'éloigna légèrement de la bâtisse, puis invita Massko à se placer à côté d'elle.
Elle se mit ensuite à regarder une fois de plus l'émeraude, avec une grande concentration.
La voix de Sans vint quand même la sortir de ses pensées.

 *Hey, Luna ?

"Oui ?"

 *Tu semble sur le point de tenter quelque chose, donc juste au cas où ça marcherais et qu'on aurais pas le temps de discuter à nouveau après ça...
 *...Je veux juste te remercier pour avoir été gentille avec Papyrus.
 *Il étais pas trop dans son assiette dernièrement, mais je pense qu'avoir rencontré quelqu'un montrant de l'intérêt envers lui ne peut que lui avoir fait du bien.
*Il en a même oublié la possibilité qu'un humain se pointe !

 *Puis bon, ce serais dommage de voir un mec aussi cool déprimer, hein ?

La princesse ne put s'empêcher d'adresser un sourire chaleureux au petit squelette.
Elle étais heureuse d'avoir pu faire plaisir à quelqu'un d'aussi innocent et gentil que Papyrus, et encore plus de savoir qu'il avait un frère bien plus attentionné qu'il n'y paraissait.
Elle repris cependant très vite son aspect sérieux tout en fermant les yeux.
Portant à nouveau sa concentration sur l'émeraude, elle finit éventuellement par la faire léviter au dessus de sa tête.

"CHAOS CONTROL !"












 *...
 *C'était décevant.

Luna rouvrit les yeux, pour voir, sans surprise, qu'il ne s'était rien passé.

"J'aurais essayée quelque chose, au moins."

"Bon, qu'est-ce qu'on fait maintenant ?"

Sans faire attention à la prise de parole de Massko, Luna replaça la gemme devant ses yeux.
Elle ne s'attendait évidemment pas à ce que ça fonctionne, même si cela pouvait paraître facile quand c'est Shadow qui le fait.
La princesse grommela, avant de donner l'émeraude à Massko, qui la pris sans savoir quoi en faire.
Elle se retourna pour revenir dans la maison, quand son regard croisa celui du squelette.

 *Euh, tu veux peut-être te retourner et regarder ce qui est en train de se passer.

Luna tourna alors la tête, pour observer avec stupeur un Massko en train de lutter pour ne pas se faire absorber par une brèche soudainement ouverte par une émeraude lévitant juste au dessus de cette dernière, générant occasionnellement des éclairs d'énergie.
Le sang de la princesse ne fit qu'un tour quand elle remarqua que la faille perdait progressivement en envergure.

"C'est notre chance !
Merci pour tout, Sans !"


D'un bond, Luna fonça tête la première dans la brèche, saisissant Massko et l'émeraude au passage.
La faille disparu peu après, envoyant une bourrasque sur le squelette qui dû se protéger le visage avec un bras pendant quelques instants.

 *...Ok.
*Je comprend que vous soyez pressés de rentrer chez vous, mais c'était pas la peine...

 *...de me mettre un vent.



 *Bon bah je vais aller manger quelque chose chez Grillby, alors.



___________________________________________


Après quelques instants où elle se sentit perdre conscience, Luna finit par se faire expulser de la brèche, Massko et l'émeraude justes derrière elle.
Elle pris quelques instants pour totalement retrouver ses esprits, et en regardant le sol, elle pu remarquer qu'il n'y avait plus de neige, signe qu'elle ne se trouvait plus dans le même endroit.
Suite à un instant supplémentaire durant lequel elle se releva, elle leva la tête pour voir...

...Un grand canon.
Pointé directement sur son visage.

"SACS-À-VIANDE INCONNUS DÉTECTÉS.
5 SECONDES VOUS SONT ACCORDÉES POUR VOUS IDENTIFIER."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Let the games begin

Revenir en haut Aller en bas
 

Let the games begin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiverse City :: Partie RP :: Section Solo :: Quêtes Solo-