Multiverse City

La ville de tous les défis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La réunion de famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 717
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: La réunion de famille Ven 6 Mai - 1:32

L'heure a sonné ! La nouvelle alliance à venir est prête à faire face aux épreuves toutes différentes les unes des autres. Que ce soit des énigmes ou des combats, en passant par des épreuves diverses aussi bien physiques que mentales, rien ne sera laissé au hasard et aucun répit ne sera accordé jusqu'à la permanente victoire ... ou défaite.
NOTE : C'est la suite des solos de Latias et de Cogelight, qui sont écrits dans des sujets séparés ; attention à l'ordre de lecture pour comprendre ce qu'il se passera ici !

Accès directs :
Chapitre 8 : Début d'une destinée commune


____________________


Ici, la compétition ne peut pas plus faire rage qu'ailleurs. Plus que jamais, les opposants et rivaux se montrent impitoyables, n'hésitant pas à réaliser les coups bas les plus redoutables qui soient. De plus, la réunion inter-monde remet en question le niveau de puissance des concurrents qui avant cela, se contentaient se se graduer en fonction des autres êtres du même monde. A Multiverse City ... Tout est possible ! Il n'y a aucune exception, pas même pour l'existence des alliances les plus sombres qui soient, mais là où il existe une alliance sombre, il existe une alliance lumineuse.



Dans un nouveau jour, Latias est déterminée à gagner sa liberté. Pour y parvenir, la seule possibilité est de définitivement faire renoncer aussi bien Picross que les Noires Folies. L'organisation notamment ne cesse de donner son grain de sel dans cette affaire, et elle-même ainsi que ses amis sont plus que jamais énervés de voir leurs têtes des pires coups bas. Latias a également d'autres objectifs très difficiles à réaliser à cause de ses ennemis, c'est pourquoi la détermination du Pokémon a atteint son sommet.

La puissance remise en question par Amaterasu, et la discussion révélatrice avec Massko, deux éléments réactifs qui ont déterminé cet être à devenir plus fort et à surpasser ses limites, rien qu'aujourd'hui. C'en est donc assez, Latias arrête de se cacher et emmène ses amis vers le quartier combattant afin de combattre encore et encore. La rage de vaincre l'envahit, tout en surpassant ses autres sentiments, Kréa commence alors à s'inquiéter tout en savant qu'ils ne pourront très certainement pas arrêter sa décision.

- Kréa : "Nous allons éviter qu'il ne lui arrive quoi que ce soit, en évitant de la contredire pour le moment. En fait, nous n'avons pas le choix ... que de nous entraîner nous aussi. Sa survie dépend de la nôtre."
- Richard : "Très juste, mais sa chute entraînera la nôtre ; la voir se précipiter de cette manière m'inquiète de plus en plus d'heure en heure, ma fille ailée."
- Kréa : "Oui ... Nous sommes allés bien trop loin pour la laisser tomber."
Les Noires Folies veulent éliminer tous ceux que Latias a côtoyé, leur détermination de base semble montrer que même s'ils parviennent à l'éliminer elle, les autres n'auront malgré tout aucun répit.

- Kréa : "En fait, moi aussi, je désire découvrir la vérité. Quelque chose ne tourne pas rond, nous saurons ce qui se trame dans les coulisses prochainement. Vipélierre, tu es son meilleur ami, je compte ... Je veux dire : nous comptons sur toi !"
Vipélierre sent ce fardeau qui lui pèse, mais en aucun cas il ne laisserait tomber celle qui l'a sauvé il y a maintenant longtemps. C'est le quartier combattant qu'elle vise, que voudrait-elle bien y faire ? Une chose est sûre : son comportement ne correspond plus à sa nature, Kréa rejette la faute aux Noires Folies.

Sur place, l'arène attend simplement un combattant. Latias ne résiste pas d'entrer à l'intérieur.
- Kréa : "Bon sang, c'est exactement ce que je craignais ! Elle veut se battre. Je la comprend et ce n'est pas étonnant quand on sait qu'on vit en permanence dans le risque, mais elle est sans doute en pleine folie. Allons l'accompagner !"
Trop tard cependant, la porte vient de se fermer, alors que Latias est déjà entrée. Elle-même finit par ailleurs par se rendre compte qu'elle est seule sans ses amis, et décide donc de combattre pour eux.

Peu importe qu'elle ait été séparée de ses amis au final, puisqu'elle sait que le moment venu d'affronter les Noires Folies, le risque de séparation est important. S'avançant sans aucune hésitation, elle attend alors l'entrée de son adversaire qui va très vite se révéler, la porte d'en face étant en train de s'ouvrir. Et son adversaire, est plus proche d'elle qu'elle ne l'aura pensé ...

- Adversaire : "Mais ... Mais ... ... Latias ? Que fais-tu ici ?!"



Une incroyable coïncidence et un coup du destin : l'adversaire de Latias dans l'arène est son ami Cogelight ! Sa précipitation portera peut-être de bons fruits, les voilà pour le moment réunis ! Mais en attendant, ils doivent s'affronter devant tous les spectateurs.
- Cogelight : "Je ne sais pas depuis quand tu veux te battre, Latias, mais je serais ravi de t'entraîner ici et maintenant, puisque tu sembles le désirer. Mais ne comptes pas sur moi pour être gentil pendant le combat, car nous sommes à l'arène !"
Ce n'est pas un problème pour le Pokémon Éon, bien que cela ne la déstabilise.

Pendant ce temps, les amis des deux combattants arrivent dans les gradins, tous constatent l'incroyable surprise. Amagara s'empressant de voir si Vipélierre et Kréa se trouveraient dans les lieux, les remarque et les rejoint aussi vite que possible, chacun célèbre la retrouvaille. Pourtant, ils vont devoir se considérer comme rivaux tant que le combat ne sera pas terminé. Vipélierre est confiant, et c'est réciproque chez le Pokémon Toundra ami de l'épéiste, pourtant, un seul gagnera.

Cogelight lève son bouclier, conscient qu'il a un adversaire possédant des pouvoir psychique pouvant le contrôler. Latias quant à elle, ne connais pas les techniques de l'épéiste de l'énergie, mais se veut sûre d'elle : tout donner pourra lui montrer si elle sera apte à affronter les Noires Folies. Mentalement, elle confie ...
- Latias : "Je ne peux pas ... perdre."
- Cogelight : "J'y compte bien."
Et la sonnerie ordonne alors le début du combat entre les deux rivaux du moment, Cogelight s'empresse de lever son épée et de se propulser en avant, là où la créature volante se contente de gagner un peu de hauteur.

Il ne faut pas de temps à Latias pour comprendre qu'elle a un avantage important, et elle saisie donc l'occasion pour propulser une Ball'brume sur Cogelight qui dévie littéralement le projectile, avant de disparaître dans un portail. Ce portail n'est pas sans rappeler celui utilisé qui l'a emmené dans cette horrible ville ! C'est par réflexe qu'elle décide de foncer dedans, mais l'idée était mauvaise car il l'attendait. Cogelight réalise alors un large coup circulaire devant lui, atteignant Latias par la tête, puis il ne perd pas de temps et la frappe avec son bouclier.
- Cogelight : "Lame prolongée ! Tu ne m'échapperas pas comme ça."

Il ne croit pas si bien dire, car aussitôt sa nouvelle frappe est lancée que Latias se relève et se place en vitesse derrière l'épéiste de l'énergie, et l'attrape avec ses bras. Dans les airs, l'épéiste se débat, et donne un coup de manche sur une aile, sauf que le choc, bien que déstabilisant, n'aura fait qu'agacer Latias qui n'aime pas qu'on lui touche les ailes, et elle le lâche depuis les hauteurs avant d'envoyer de suite un Dracochoc. Cogelight à terre, se relève sans difficulté, et continue avec une boule lumineuse rapidement évitée par son adversaire.
- Cogelight : "Rapide, comme je l'espérais."

Il change de méthode, et se met à déplacer son portail dans tous les sens. Perturbée, Latias évite les risques et le saisit avec Psyko afin de l'envoyer dans tous les sens, avec le sourire. Puis de suite, elle le ramène vers elle et le place sur son dos. Cogelight ne comprend pas ce qu'elle lui fait et se trouve confus, mais aurait dû réagir : le Pokémon s'est retourné, faisant démarrer la chute du combattant, puis Latias le charge physiquement.
- Latias : "Tiaaass ... TIAAAAAAAASSS !!"
- Cogelight : "Quelle idée de faire tant de bruit ..."
Un portail s'ouvre devant lui, puis Cogelight atterrie sur Latias alors arrivée en-dessous par surprise suite au téléport dans le portail, et de suite, il frappe à nouveau la tête avec un coup tranchant.

Le Pokémon tombe à terre, mais a encore des ressources, bien que les choses sérieuses de sa part ne commencent à prendre forme : elle enchaîne rapidement un Dracochoc, puis une Ball'brume, puis un Psyko pour l'envoyer dans les airs, en terminant par un autre Dracochoc vers l'autre extrémité de portail après avoir constaté que celui-ci l'ouvrait à nouveau. Son intelligence commence à briller, contrairement à celle de Cogelight quand il se fait à nouveau charger physiquement.
- Cogelight : "Tu ne m'auras pas. Antiphysique !"
Latias le traverse mais comprend de suite : elle envoie une Ball'brume concentrée, et le touche encore, et encore, et une nouvelle fois.

Cogelight se met à démarrer un nouveau jeu de portail après s'est relevé péniblement. Sous les yeux d'Amagara, il n'a aucune envie de perdre, mais sent qu'il ne gagnera pas cette lutte. Ainsi, à partir des portails placé, il se met à charger avec une boule lumineuse au sol, et entre dans l'un d'eux ... suivi par Latias qui sait qu'en ne faisant rien, elle risque d'être prise au piège.
- Cogelight : Elle m'a encore eu, je n'en reviens pas ... Hahaha ...
Après un nouvel échange, l'épéiste subit des coups en trop et chute à nouveau au sol, et a bien trop de mal à se relever. Latias ne veut pas donner un coup de plus, et se contente d'attendre le signal de fin qui ne se sera pas fait attendre.

- Cogelight : "Latias, je pensais t'apprendre des choses, mais c'est toi qui m'aura donné une leçon ... Retrouvons-nous avec nos amis une fois dehors, je dois te parler."


Dernière édition par Latias le Lun 17 Avr - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: La réunion de famille Ven 2 Sep - 16:39

Après que les soigneurs aient agit sur les deux braves combattants de l'arène, tout le monde se regroupe enfin aux portes de l'arène.
- Kréa : "Bonjour Cogelight ! Je suis ravie de te retrouver depuis le jour où tu m'as sauvée des griffes de ces affreux Joe et Eloi !"
- Cogelight : "Plaisir partagé, Kréa."
Vipélierre grimpe sur Amagara qui joue avec lui, Latias les regardant faire pendant que les deux bipèdes font leurs retrouvailles. Si on avait dit au Pokémon Éon qu'un jour, il devait retrouver celui qui l'a enlevé de son monde lors d'un combat dans une arène, celui-ci ne l'aura jamais cru.

- Cogelight : "Bien, je suis content de vous voir, tous les trois. Latias, Kréa, et Vipélierre ... Après un entretien avec Vighy que vous connaissez, j'ai commencé à chercher une solution pour vous aider face à l'organisation qui vous veut tant de mal. Et à vrai dire, je suis moi-même concerné puisque je suis déjà trop proche de toi, Latias, pour qu'ils ne me laissent tranquille. Aussi je vais tout de suite profiter de votre présence pour démarrer toute l'organisation qui devra nous permettre de détruire les Noires Folies. J'en ai suffisamment vu pour ne pas les laisser faire. Si tu venais à mourir, tes amis tomberont ensuite, et alors je ne serais pas surpris que la ville entière ne devienne leur cible."

Ce que dit Cogelight ne manque pas de redonner un poids supplémentaire dans l'esprit de Latias ; savoir que tout repose sur sa seule existence ne fait que la perturber, alors qu'elle n'est à l'origine qu'une des gardiennes d'une seule ville, sans autre responsabilité. De plus, sa nature est absolument incompatible avec une telle responsabilité, la pression est trop grande, Latias n'a plus qu'une seule idée en tête sur le coup : fuir tout le monde à nouveau pour qu'ils vivent normalement.
- Cogelight : "Latias, je sais ce que tu comptes faire, et je te permettrais pas de t'en aller ! Où que tu sois, ils te retrouveront. Mais si tu nous fuit, alors tu sera seule et ils n'auront aucun mal à te prendre ta vie."

Cogelight a parfaitement raison, et à défaut de fuir, Latias s'écroule sous la pression, en larmes. L'épéiste veut alors lui laisser le temps de faire passer la pilule, et se dirige vers Vipélierre qui se trouve toujours sur le dos d'Amagara.
- Cogelight : "Le deuxième rôle le plus important, dans cette affaire ... C'est toi qui l'a. Il n'y a pas plus proche que toi pour aider Latias, alors tu te dois de l'aider par tous les moyens."
Le temps doit maintenant passer en attendant que Latias ne retrouve son énergie qu'elle possédait juste avant d'aller à l'arène.

Finalement, elle se relève. Les larmes ont cessé, sa peur s'est envolée : elle a en effet ses quatre amis à coté d'elle pour l'aider. Latias revient, Latias est de nouveau déterminée, Latias a un objectif plus important que jamais. Comme disait Massko il y a peu encore, l'abandon sera la pire des erreurs car tout s'écroulera. A coté, Vipélierre ainsi que les autres, attendent le signal de départ, et regardent Latias.
- Latias : "Merci, tous les quatre. Allons-y !"
- Cogelight : "Merci à toi, Latias !"
- Kréa : "Alors ça y est, fini les jeux de la ville, place à la lutte. Je savais que ça allait arriver. Mais je suis là, et l'organisation va devoir me passer sur le corps pour toucher à Latias."

Le groupe uni se déplace chez Richard dans l'immédiat. Ce dernier étant présent, barricade toute issue possible pour que personne ne puisse les entendre de l'extérieur. Commençant à en venir aux faits, Cogelight s’apprête visiblement à dérouler beaucoup d'explications, aussi en profite t-il pour demander à tout le monde de se restaurer tout de suite.
- Cogelight : "Richard, puis-je vous demander de préparer un panier de repas ? Nous risquons d'avoir beaucoup à faire, tellement à faire qu'il nous sera impossible de revenir ici ou d'aller trouver quoi que ce soit en ville."
- Richard : "Très bien mais ... Faites attention à vous, ne faites pas de folies inutiles."



- Cogelight : "Très bien tout le monde. Je vais dès maintenant exposer mes idées. Comme vous le savez tous, les Noires Folies ne cesseront pas leurs activités et nous ne pouvons pas compter sur les gardes de la ville, ce qui fait qu'il n'existe qu'un seul moyen de dissoudre l'organisation : éliminer tous les officiers et surtout Takashi, ainsi que ... Taxalis."
Latias baisse la tête.
- Cogelight : "Je sais que c'est très difficile, Latias, surtout contre un double de toi ... Mais tu n'as pas le choix. Et sachez tous que l'organisation s'est alliée à Picross, mon pire ennemi à moi. Nous sommes tous vulnérables mais il faut commencer par l'organisation. Pour détruire l'organisation, il faudra frapper quand Picross s'absentera.

A nous six, nous n'avons certainement pas assez de force pour détruire une organisation entière. D'ailleurs, en incluant le chef et Taxalis, j'ai réussi à trouver le nombre d'officiers appartenant à l'organisation. Ils sont au nombre de ... 15 ! Takashi, Taxalis, Yrbeth, Ryo, Majori et Le Crâne, ce sont les noms des 6 plus grands de l'organisation. 9 autres nous attendent, et je préfère vous prévenir : les 6 principaux sont plus forts entre eux que les 9 autres entre eux, mais les 15 réunis sont impossibles à arrêter. Il faut donc réussir à les séparer et à les éliminer à ces moments-là.

Je vais donc nous faire entrer dans une zone normalement inexistante, afin de nous entraîner. Une fois que nous y serons, nous ne pourrons plus revenir en arrière jusqu'à ce que chaque épreuve ait été réussie. Ces épreuves vont nous demander toute notre expérience acquise à Multiverse City : combat, puzzle, tir, jeux ... Ainsi nous avons besoin de rester solidaires. Nous ne pourrons pas compter sur quiconque autre ne sera pas présent avec nous ! Les Noires Folies ne devraient pas nous y trouver si ce que je pense est exacte, et ... Ces épreuves peuvent être mortelles. C'est pourtant le seul moyen de nous endurcir suffisamment vite."


Cogelight ouvre un portail grâce à celui qu'il a acquis, grâce à son prophète et à la fiole de Ruphir.
- Cogelight : "Pour quiconque y entre, c'est un point de non-retour. Il n'y a que deux issues : la réussite à toutes les épreuves, ou la mort à tous. Dès que vous êtes prêt, faites-le savoir."

- Kréa : "Vous aurez besoin d'illusion pour tout réussir. Je n'ai pas peur de la mort, je suis là pour aider ma famille, alors je suis déjà prête à y aller !"
- Amagara : "Ama amagara !"
- Richard : "Je ferais en sorte de vous aider. J'ai toujours vécu seul, ce serait une bêtise de ne pas aider ceux qui m'ont côtoyé après des années de solitude."
- Cogelight : "Merci. Et maintenant, les deux plus importants. Latias, Vipélierre..."
- Vipélierre : "Vipélierre ! Lierre !"
Latias, elle, réfléchit. Elle y risque la mort, mais c'est déjà le cas sans y entrer. Elle y voit cependant une différence : sans y aller, c'est l'échec assuré. Si elle tente sa chance, elle pourra affronter l'organisation et alors, ce portail est perçu comme un espoir, un dernier espoir. S'avançant non sans trembler, ses mots télépathiques résonnent enfin.
- Latias : "Laissez-moi y aller la première."

Tout est enfin prêt. Et conformément à la demande de Latias, elle entre la première, et est suivie par tous les autres. La maison de Richard restera alors barricadée en attendant leur retour ...



De l'autre coté du portail, Latias apparait dans un endroit plutôt effrayant. Les murs semblant être une espèce de brume extrêmement dense, et le sol étant visiblement composé uniquement de dalles blanches, les lieux sont assez illuminés mais semblent extrêmement vastes. Mais soudain, plusieurs murs de brumes se forment dans l'immense pièce, comme si un chemin doit être suivi pour arriver au bout du circuit. Latias se retourne, et voit le portail se fermer, alors qu'elle est seule. Où dont les autres seraient arrivés ? Elle ne devrait plus trop tarder à le savoir.
- Voix : "Bienvenue dans le domaine sans fin des épreuves. Place aux 6 aventuriers de la salle, avancez dans vos couloirs respectif."

Cette voix perçue résonne comme s'il s'agissait d'un jeu. Mais au moins, la certitude est forgée : ses amis sont présents eux aussi, mais dans un autre couloir ... Chacun le leur. Latias progresse dès à présent dans le sien, aussi bien intriguée par ces murs de brume que méfiante contre cet environnement semblant imprévisible. Au bout du couloir se trouve une grande pièce, et derrière Latias sont formées en tout 6 entrées, en incluant le passage d'où venait Latias. Alors tous ses amis vont arriver également ! Et en effet, Vipélierre et Richard arrivent en même temps dans la salle, suivis par Cogelight, puis Kréa, et enfin Amagara qui est clairement le plus intriguée face aux murs.

- Voix : "Prochaine épreuve : battez votre adversaire. Trois aventuriers."
- Cogelight : "C'est exactement comme la description de mon prophète ... Les épreuves se font une par une, et les lieux se forment en fonction du nombre de participants, les épreuves avec. Mais je ne serais pas étonné que parmi les épreuves, se trouvent des adversaires que nous avons déjà rencontré par le passé, ou d'autres qui ... Nous surveilleraient ? Prêtons la plus grande vigilance. Qui entrera pour la lutte qui suit ?"
- Latias : "Je dois participer à toutes les épreuves ..."
Les mots du Pokémon Éon sont à prendre au sérieux.
- Kréa : "Oui c'est ce que j'allais suggérer. Même si elle va risquer la mort plus souvent que nous comme ça, c'est elle qui en a le plus besoin. Elle aura ... de l'expérience !"

Affronter la mort est une expérience très importante selon la harpie, et cet avis est accepté de tous. Ce n'est cependant pas sans effrayer Latias qui hésite encore.
- Richard : "Ma grande créature, sois raisonnable. Tu as accepté ton sort, mais il faut maintenant aller au bout de tes paroles."
- Cogelight : "Je vais l'accompagner. Qui d'autre se propose ?"
Personne ne répond. Latias en profite donc pour désigner Vipélierre d'office. Sans objection, le trio est encouragé par les autres. C'est alors que le portrait de chaque participant apparait au-dessus de chaque couloir, correspondant à celui parcouru par chacun d'eux.
- Voix : "Les non participants doivent revenir dans leur couloir."
Une fois que Kréa, Richard et Amagara se sont retirés, un mur transparent se crée aux sorties des couloirs permettant aux trois rétractés de voir ce qu'il se passe.

- Voix : "Entrée de l'ennemi."
Au centre de la salle, un trou se crée. En sort alors un humain sombre totalement habillé de noir. Le trou s'étant refermé, cet humain fait place aux présentations d'une manière plutôt suspicieuse.
- Humain : "Bonjour à vous, Latias, Cogelight et Vipélierre. Je suis le petit grand nommé Accroche-Tout, maître du crochet et prince du grand domaine du Wowiyu."
- Kréa : "... Wowiyu ?"
La harpie se met à rire bruyamment.
- Accroche-Tout : "Moi, suis le fou-fou de mon grand foyer ... Officier des Noires Folies !"

Ces mots mettent fin au fou-rire de Kréa. Un officier est alors entré dans leurs épreuves en solitaire, ce qui met fin à l'idée de tranquillité de Cogelight, mais qui montre aussi que l'organisation sait tout et que la présence d'un officier solitaire doit témoigner de leur confiance envers leur puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 717
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: La réunion de famille Mar 6 Sep - 1:05



- Cogelight : "Comment osez-vous ... J'en ai déjà assez vu. je préfère encore la présence de Picross plutôt que celle de votre organisation qui ne mérite que de pourrir aux enfers !"
- Latias : "Cogelight ... Laisse-le à moi et Vipélierre ..."
- Cogelight : "Mais, Lati..."
- Latias : "HIAAAAAARH !!!"

Quelque chose est incertain, quelque chose échappe aux amis de Latias. A quoi pouvait être due une telle réaction de sa part ? Fatigue ou lassitude, une chose étais sûre : Latias n'en peut plus et ne supporte visiblement plus du tout la présence répétée de l'organisation, où qu'elle se trouve. Pourtant, il s'agit cette fois d'un officier directement, et à un lieu supposé sécurisé ! Alors qu'elle ne sait toujours pas pourquoi elle est traquée, Latias est une fois encore attaquée, sans raison apparente. La peur l'envahit, la pression prend le dessus, le tout mêlé à cette fatigue cumulée à force de dormir aussi peu, dans l'angoisse à l'idée d'être attaquée en plein sommeil. En elle-même, Latias ne pense qu'à une chose : observer les Noires Folies à genoux devant elle après leur avoir retourné la faveur, car ce serait à son tour de les chasser désormais. Le regard noir affiché sur son visage ne fait qu'inquiéter davantage ses amis autour d'elle sans qu'elle ne s'en rende compte, témoignant d'un sentiment absolument contre la nature du Pokémon Éon qui n'est autre que la haine.

Latias est prête à commencer à faire payer Accroche-tout en premier, qui se tient en face ... Il servira d'exemple !
- Kréa : "Latias, je t'en pries, gardes ton calme !"
Personne n'atteint le cœur de Latias, aveuglée par la rage. L'apparition massive de ses ennemis où qu'elle soit n'aura fait que l'énerver toujours plus, au point de lui faire perdre raison. Sans laisser le temps à Accroche-tout de prononcer quoi que ce soit d'autre, le Pokémon Éon charge droit vers le buste de celui-ci et parvient à le renverser.

Vipélierre est perdu, n'ayant jamais vu sa meilleure amie dans un tel état. Savant que c'est également le cas des autres amis présents ici, il se décide d'engager le combat non pas contre l'officier ... Mais bien contre Latias. Celle-ci voit très bien ce qu'il se passe et parvient à interrompre la liane qui allait lui tomber dessus avec l'aide d'un crochet de Accroche-tout. Toujours avec le crochet, elle envoie promener Vipélierre à l'autre bout de la salle et reprend l'ennemi noir dans son viseur en propulsant un Dracochoc vers ses pieds.
- Accroche-tout : "Voler mes armes et s'en prendre à ses propres amis ... Tu me déçois, la fausse."

Les crochets sont sur le point de s'abattre à leur tour sur le cou à Latias, quand le bouclier de Cogelight les dévie pendant un lancer en frisbee.
- Cogelight : "Tu ne feras pas de mal à Latias tant que je suis là !"
Mais il faut hélas jouer sur trois camps différents : Latias enragée que Cogelight aide, Vipélierre qui veut arrêter Latias en la combattant tout en essayant d'affronter également l'officier ennemi, et Accroche-tout qui poursuit le même but que n'importe quel membre des Noires Folies. L'épéiste de l'énergie ne peux pas surveiller à ce point les actes de Vipélierre qui est normalement un précieux allié, d'autant plus que celui-ci décroche une Charge sur Latias qui n'a rien senti.

Latias continue de s'énerver, sans entendre Kréa qui continue de tenter de la raisonner. Au lieu de se calmer, elle parvient à placer son ennemi dans les airs via Psyko alors que ses précédentes attaques Psy n'affectaient pas les officiers des Noires Folies, puis elle charge à la Ball'brume qui fonctionne également. Mais soudain, une liane de Vipélierre l'attrape au niveau des ailes, ce qui ne manque pas de la déstabiliser puis de l'envoyer au sol. Et alors que le Pokémon Serpentherbe allait de nouveau utiliser Charge, il se fait éjecter par un autre crochet ennemi. Cogelight ne parvient plus à suivre le combat.
- Richard : "Cogelight ... Je t'en pries, trouve une solution ! Sinon, nous allons la perdre définitivement ..."

Cogelight ne veut que ça mais il est contraint d'assister à un chaos absolu entre les trois camps. Latias qui à son tour éjecte Vipélierre avec un Dracochoc, est blessée par les crochets d'Accroche-tout qui à son tour est désarmé cette fois, par les lianes du petit être vert.
- Cogelight : Bon sang ... Si je reste aussi passif, ça ne servira à rien, tout ce que nous avons préparé sera vain. Et Amagara me regarde faire, il compte aussi sur moi ...
Il regarde vers Amagara.
- Cogelight : ...
... J'ai compris.

L'épéiste surgit de son coin et donne un violent coup de pied sur Accroche-tout, puis un coup de bouclier pour le désorienter. Suite à ça, il attrape Vipélierre et le place sur son bouclier qu'il envoie vers le coté opposé à l'officier.

- Cogelight : "Latias, ça suffit. Je comprend ce que tu peux ressentir, mais ce n'est pas comme ça que tu pourras te débarrasser de tes ennemis !"
Elle n'a pas écouté et bouscule Cogelight pour à nouveau s'acharner sur Accroche-tout.
- Accroche-tout : "Ho, tu continues de fuir tes amis ? Alors soit ! Prends-ça !!"
Une série de coups tranchants en tornade frappe le bout de la tête du Pokémon Éon qui lâche un cri de douleur. Et au même moment, Cogelight saute sur Latias et essaye de l'immobiliser en prenant ses bras et en s'accrochant sur son dos. Mais ce n'est au contraire certainement pas l'acte qui dérangera Latias qui se contente de s'agiter dans tous les sens à très haute vitesse, l'épéiste ne parvient pas à rester dessus plus longtemps à cause de son armure trop lourde.



Un crochet s’apprête à attraper le cou à Latias, et y parvient. Un autre réalise le même exploit. Les deux glissent vers la base de la tête et commencent à se resserrer.
- Accroche-tout : "Eh oui, fallait écouter ton ami à l'épée ! Maintenant, je te tiens et je vais réussir à t'étrangler avec mes crochets !"
Latias ne parvient effectivement plus à respirer, aucun son ne sort de sa bouche, mais on peut lire la détresse sur sa tête. Même la lévitation ne parvient pas à la sortir de ce pétrin et elle en perd vite son vol, chutant lamentablement sur le sol. Cogelight, pris au piège par un autre crochet suite à sa chute, ne parvient pas à se libérer, exactement comme Vipélierre.
- Accroche-tout : "Maintenant, tes amis ne peuvent plus rien faire !"

Cogelight ne voit plus qu'un seul espoir, mais y croit de moins en moins.
- Cogelight : "Latias, je t'en pries, entends-moi ! Tu dois te libérer de cette emprise ! Si tu ne le fais pas pour moi, fais-le pour Vipélierre !!"
Rien ne change.
- Cogelight : "Latias, je t'en pries ..."
En vérité, Latias résiste et entend ce que dit l'épéiste. Manquant cependant de souffle, sa force vient à diminuer de manière conséquente, mais une force spécifique est toujours présente en elle. Enfin Latias a retrouvé ses esprits suite à sa rage, et dans un dernier élan possible pour se défaire de l'entrave, propulse son corps en arrière via sa capacité de lévitation.

Ce n'est pas suffisant pour faire tomber les crochets, mais l'étreinte a été réduite partiellement sur un court instant, faisant profiter à Latias d'une profonde inspiration. Et dès lors que les crochets se resserrent à nouveau alors qu'elle est toujours au sol, elle parvient à nouveau à bouger brutalement et cette fois, éloigne son ennemi grâce à sa Ball'brume, puis elle reprend son vol et charge physiquement Accroche-tout qui tombe au sol sur le coup. Après avoir sévèrement toussé en reprenant sa respiration normale, elle regarde sa cible, mais ne frappe pas ; Latias dévie ensuite le regard vers Vipélierre et voit que celui-ci est coincé. Pareil du coté de Cogelight. Hésitant à frapper de nouveau l'officier des Noires Folies, Latias renonce finalement et s'empresse de retirer le crochet qui coinçait le Pokémon Serpentherbe.

Cogelight est également libéré. Les trois sont de nouveau réunis, face à Accroche-tout qui s'est lui aussi relevé.
- Accroche-tout : "Soyez maudit, vous avez anéanti ma stratégie à laquelle tout le monde avait accroché !"
- Latias : "Alors tu iras dire à ton organisation que c'est fini, vous ne m'aurez plus jamais comme ça."
La réponse télépathique a pu vraisemblablement inverser les rôles : Accroche-tout s'énerve et perd lui-même la raison.
- Accroche-tout : "Vous ... VOUS ALLEZ LE REGRETTER !!!"
Un déluge de petits crochets est projeté par l'officier. Cogelight s'est placé devant avec son bouclier, et demande à ses alliés d'avancer.
- Cogelight : "Utilisez-moi comme un mur, tous les deux, et faites-le !"

Saisissant l'occasion, Latias attend que Vipélierre s'accroche sur elle via ses lianes et se déplace très rapidement derrière le dos du maître des crochets. Vipélierre attrape les deux jambes à la fois et le fait tomber, Cogelight agit alors avec une boule lumineuse en pleine face puis en frappant le torse avec son épée. Latias envoie un Dracochoc pratiquement à bout portant. Le trio constatant que ça ne suffit pas, recommence la même série de frappes jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus suite à un dernier Dracochoc.
- Cogelight : "Maintenant, tu vas répondre ! Que voulez-vous à Latias ? Et pourquoi s'en prendre à ses amis ?"
- Accroche-tout : "Ne me ... faîtes ... pas rire ... Les Noires ... Folies ... s'accrochent à ... leur but ... comme j'aime ... qu'on s'accroche ..."

Il se tait.
- Cogelight : "Poursuis tes explications, c'est tout ce que nous voulons maintenant."
Il ne répond pas. Latias voit les yeux se fermer et perçoit un dernier souffle de l'officier nommé Accroche-tout. Elle ne ressent plus d'émotion émaner de lui. Et enfin, le corps du maître des crochets s'évapore en poussière. Devant cet horrible spectacle, Latias comprend ce qu'elle vient de faire en portant un dernier Dracochoc de plus ... Même involontaire, elle lui a donné la mort. Latias s'effondre en larmes, soutenu du mieux possible par Cogelight et Vipélierre qui ont deviné la raison de cette émotion, puis est rejoint par les trois autres êtres qui ont profité de l'ouverture du mur. Personne ne parvient à calmer l'inconsolable Pokémon Éon qui ne se pardonnera pas cet acte, continuant à déverser un torrent de larmes dans ses cris de mélancolie.

- Cogelight : "Il nous reste encore beaucoup d'épreuves et l'horloge tourne. Latias, je comprend ce que tu ressens, mais tu ne peux pas t'en vouloir. Tu n'as pas voulu le faire, mais c'est quelque chose qui allait certainement arriver face à des gens qui eux, veulent volontairement te tuer toi, et ce avec une solide motivation. Tu as du entendre les derniers mots de cet officier : l'organisation "s'accroche" à leur but. Je n'ai pas eu la réponse à ma question, mais nous ne pouvons pas baisser la garde. Pas maintenant ..."
- Kréa : "Cet officier était faible, en soi, quand on le compare à d'autres officiers. N'est-ce pas, Latias ? Tu es mieux placée que moi pour connaitre la puissance de ... Takashi ?"
La harpie a raison. A coté du chef, Accroche-tout ne valait absolument rien. Raison de plus pour ne pas baisser la garde.

- Richard : "Je suis rassuré, ça veut dire que les officiers ne sont pas tous aussi coriaces que prévu. Mais si c'est le seul comme ça, alors ..."
- Cogelight : "S'il vous plait, tout le monde ! Je voudrais remettre en question son appartenance aux Noires Folies. Latias a pu utiliser ses attaques psychique dessus, mais ça ne devais pas avoir fonctionné sur les autres officiers déjà rencontrés. Vous voyez où je veux en venir ?"
- Kréa : "... Non. Les Noires Folies ne font pas de bruit et ne se font pas connaitre de n'importe qui. Lui connaissait le nom, il devait forcément en faire partie. Je te pensais quand même plus malin que ça, Cogelight ..."
Kréa se met à glousser. Latias, elle, parvient difficilement à se calmer, mais ce qu'il s'est passé restera en elle probablement en tant que traumatisme.

- Voix : "Prochaine épreuve : l'un des aventuriers doit arriver le premier à la course terrestre. Quatre aventuriers."
Des nouveaux couloirs apparaissent, eux aussi avec le portrait du membre qui doit passer le couloir concerné.
- Cogelight : "Allons-y, Latias. Je sais que c'est dur, mais il faut vite t'en remettre. Finissons cet entraînement pour nous changer les idées."
Latias ne bouge pas de sa place tout de suite. Alors que les autres passent leur couloir, les souvenirs se bousculent dans sa tête et une chose est sûr : il y en a énormément de mauvaises depuis ces derniers jours. La seule solution pour s'en sortir est d'aller de l'avant malgré ces dures épreuves. Et qui sait si ce n'était pas déjà désiré par Cogelight ? Lui ne semble pas déstabilisé par ce qu'il s'est passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: La réunion de famille Dim 2 Oct - 1:17

Il faut continuer. Si la sortie n'est permise qu'à la fin des épreuves, l'abandon pourrait purement et simplement signifier la fin définitive pour les six êtres candidats aux épreuves d'entraînement, que ce soit par condamnation à rester enfermé dans la zone, ou bien par mort subite.
Mais il devrait y avoir un avantage à prendre lors de la prochaine épreuve : c'est une course. En principe, le sang ne coulera pas dans une telle épreuve, mais toute certitude précoce peut être synonyme de défaite. Sans garantie, Latias se relève tant bien que mal en tentant d'ignorer le traumatisme qui s'est créé à l'issue du combat.



L'ensemble du groupe passe donc son couloir. Devant eux s'étend une course immense avec 4 concurrents déjà placés devant la ligne de départ.
- Voix : "Voici les informations de la course : les concurrents doivent faire le tour complet 3 fois. Aucune restriction si ce n'est de suivre le parcours sans sortir de piste."
- Cogelight : "Si j'en crois les règles, les concurrents peuvent attaquer les autres sans restriction ..."
Latias qui entend les mots de Cogelight ne peut s'empêcher d'avoir peur à nouveau. Pensant être tranquille dans cette épreuve, la possibilité d'attaquer les autres n'est guère de bonne augure, renoncer serait facile.

Pourtant, cette solution de simplicité cogne la tête du Pokémon. En effet, les mots de Massko disant que l'abandon fera s'écrouler tout ce qu'elle a accompli refont surface. Il a dit ça trop récemment pour déjà l'oublier, ce serait un manque de respect.
- Cogelight : "Latias, laisses-moi deviner ... Tu as voulu abandonner, n'est-ce pas ? Tu sais ce qui arrivera en abandonnant tout de suite ?"
Latias reste silencieuse, les mots de Cogelight résonnant exactement de la même manière que ce dont elle s'est souvenue. Et ainsi, malgré une hésitation persistante, elle s'avance dans la salle immense.

- Kréa : "Qui y va, alors ? Il y a encore trois places."
Vipélierre avance avec assurance sans répondre, témoignant d'une envie de démonstration qu'il souhaite réaliser lors de cette épreuve. En tant que meilleur ami de Latias, il souhaite à tout prix la revoir sourire et profiter de sa vie, comme au début après sa rencontre.
- Richard : "Je vais me le permettre aussi, si ça ne vous dérange pas."
- Cogelight : "J'y vais aussi. Kréa, je te laisse prendre soin d'Amagara en attendant."
- Kréa : "Allez-y, je n'aurais pas pu conduire ou progresser assez vite avec mes ailes, de toute façon."
Les 4 participants entrés, les couloirs se referment.

Parmi les 4 participants entrant dans l'épreuve, seule Latias peut parcourir le circuit sans véhicule, les autres n'étant pas capable de voler ou courir suffisamment vite. Chacun se place devant la ligne d'arrivée, au même niveau que les 4 autres concurrents. Une telle position de départ ne peut pas signifier que les routes soient étroites, mais qui sait si elles le seraient plus loin en guise de piège ?
- Voix : "La candidate volante ne doit pas dépasser 2m d'altitude durant le parcours si une route se trouve en-dessous. Attention à tous les participants, puissent les pièges vous épargner. Position ..."
Alors il y a vraiment des pièges.

Latias a compris la consigne qui lui a été donnée particulièrement, bien que ça lui paraissait évident. Observant ses amis, ses yeux perçoivent Vipélierre dans un véhicule aux commandes d'apparence complexe, et se demande si son ami a vraiment fait le bon choix en choisissant le véhicule ; celui-ci se tourne vers Latias en lui faisant signe de faire confiance.
A coté, un épéiste de l'énergie apparaît plus inquiétant que le petit être de plante, vu qu'il semble s'interroger sur le fonctionnement de son véhicule. Heureusement, Richard a pris un véhicule plus simple qui devrait se montrer efficace tout de même.



- Voix : "GO !"
Latias réalise un départ parfait, ayant l'habitude de partir très vite grâce à ses réflexes. Ce n'est pas le cas de Cogelight qui a vraiment mal choisi son véhicule, vu son démarrage timide, il n'y a plus qu'à espérer qu'il apprenne vite. En attendant, il est temps de se concentrer uniquement sur soi.
Quoique cette affirmation sera démontée par un candidat adverse qui vient heurter une aile du Pokémon Eon de manière volontaire. Ainsi, l'épreuve de course doit se passer en luttant ? Le dernier espoir de garder courage serait une confirmation que l'organisation ennemie ne soit pas à l'origine de ces membres adverses.

Vipélierre passe devant. Latias, toujours déséquilibrée par le coup porté sur l'aile, se redresse alors en le voyant, et reprend sa progression ; les 4 adversaires sont tous devant, il faut à tour prix remonter. Cette idée évidente est accompagnée d'un message vocal qui s'adresse aux 4 alliés.
- Voix : "En cas d'échec, les 4 aventuriers présents tomberont dans de la lave en fusion. L'échec n'est pas une option."
Latias ne tombera pas grâce à son vol psychique continu, mais l'idée de voir ses amis tomber dedans et disparaître en fumée traverse l'esprit du Pokémon et heurte son cœur. Il n'y a aucune certitude qu'un de ses amis gagne la course, alors autant compter sur soi-même.

La réaction était vive : elle se met en route en aiguisant son sens de la vue pour dénicher de potentiels raccourcis, quand un saut par tremplin est imposé pour poursuivre la route. Latias se sent propulsée vers les hauteurs tout en se trouvant suspendue sur le vide en attendant : de la lave en fusion se trouve dans les profondeurs de ces lieux. Cogelight ne sait pas conduire son véhicule ! Si le risque de chute lui est trop prononcé, la voix aux annonces ne laisse pas la place au doute quant au choix de Latias.
Voix : "Position du meilleur aventurier : 4e."
Vipélierre n'y arrivera probablement pas seul. Laissant de coté l'idée d'aider Cogelight, elle fonce droit vers la première place, les 5 participants lui étant visibles.

- Latias : Vipélierre ... Il est en difficulté, personne ne le laisse passer ou reculer.
En réaction, elle utilise Psyko sur l'adversaire en 3e position. Le fait de l'arrêter net a surpris l'ennemi en 5e position qui fonce dans le décor.
- Voix : "Adversaire numéro 2 éliminé, sortie de terrain en crash."
Ainsi, sortir de la piste mène tout droit vers une élimination. Toute son attention est maintenant rassemblée, il ne faudrait pas qu'un adversaire ne finisse pas la jeter elle, ou jeter Vipélierre qui se débrouille très bien. C'est par ailleurs à se demander comment il parvient à utiliser aussi facilement des machines de création entièrement humaine ou autre espèce inconnue.

Latias revient au milieu des différents concurrents, prouvant sa capacité à rattraper tout retard. Bien sûr, c'est sans compter sur une absence qui pèse : celle de Cogelight et Richard, complètement distancés. Tout le monde est très rapide, trop rapide ...
La ligne de départ est déjà visible et sur le point d'être franchit ! Cet énorme circuit qui paraissait énorme n'est en fait que minuscule d'impression lors de la compétition. Le premier qui franchit la ligne est un ennemi, son temps de tour est affiché : 1'15"22.

Il reste 2 tours. Latias doit résister à la pression, tout en encourageant Vipélierre qui se trouve harcelé par les 2 autres concurrents ennemis restants. Mais alors que Vipélierre allait les repousser avec une liane, un message vocal perturbera le groupe allié.
- Voix : "Aventurier 3 et 4 éliminés, retard trop conséquent."
Latias n'en est que plus stressée : les règles ne les avaient pas prévenus des possibilités d'élimination en cas de retard ! Par ailleurs, arriver en première place semble désormais être en vérité un objectif visant à être le dernier "survivant" de la course à la simple vue de la mêlée entre les ennemis et Vipélierre. Ce dernier s'énerve et déploie une arme qui se trouvait inclut dans son véhicule.

Cette arme est un canon qui se positionne au-dessus de Vipélierre. Le canon se tourne alors en direction du candidat ennemi de sa droite et se met à tirer en rafales, dans le but de détruire ce véhicule ; une riposte sera alors envisagée par l'adversaire qui déploie à son tour une arme à feu, bien plus grosse que celle du Pokémon Serpentherbe.
S'il tire, serait-ce la fin de la course pour Vipélierre, mais aussi une blessure mortelle ? Et comment réagirait l'ennemi si elle l'attaquait à son tour physiquement ou via une de ses autres attaques ? La pression est aussi impressionnante que face aux Noires Folies, il faut savoir gérer la course à très haute vitesse tout en prêtant attention à son entourage. Une véritable torture ...

Mais ce n'est pas le moment de se laisser perturber. Cogelight et Richard étaient comme prévu trop faible pour cette course, c'est uniquement aux deux Pokémon que pourra revenir la victoire. Décidée à laisser place à un petit esprit de compétition malgré tout, Latias prend d'assaut l'ennemi à gauche de Vipélierre en le soulevant avec Psyko, puis en le chargeant du dessous.
Mais ce sera alors une mauvaise idée dont la leçon devra être retenue : sa précipitation n'a pas pu faire remarquer à Latias, cette arme contondante qui l'attendait en-dessous du véhicule. Au même moment, Vipélierre qui a vu ce qui va arriver, tente de protéger Latias, mais c'est trop tard : la masse frappe en pleine tête après une poussée par ressort, aidée par la descente du véhicule.

Latias tombe au sol tellement la puissance du coup porté sur sa tête était immense, totalement assommée. Or, cette chute au sol se produit précisément dans un virage, faisant sortir l'être volant de la course. Cette importante douleur laisse place à un ressenti de malaise, elle se sent perdre peu à peu connaissance et s'en veut de laisser Vipélierre seul contre trois ennemis.
Ce qui lui arrive là toutefois, n'est pas un abandon, mais un échec ; échec qui ne fera que lui mettre en tête la triste idée d'échouer face à ses ennemis. N'entendant presque plus rien, Latias parvient malgré tout à distinguer la voix du haut-parleur.
- Voix : "Aventurier numéro 1 éliminé, sortie de terrain en crash."

Sa plus grosse erreur aura été de ne pas avoir frappé l'adversaire sur le point d'attaquer Vipélierre, mais Latias ne peut se lamenter davantage.
- Latias : Je suis incapable de gagner ...
- Voix : "Position du meilleur aventurier : 2e."
Tentant de se rassurer, elle ne sent plus le sol et sa vue se couvre peu à peu d'un voile noir.

Vipélierre, lui, a tout vu et compte bien montrer à Latias qu'il est prêt à tout pour elle. Ayant réussi à dévier l'arme ennemi qui le braquait, il se sent pousser des ailes et se déchaîne astucieusement sur ses adversaires en gardant son sang froid. La victoire ici par tous les moyens serait selon lui, à la vue de la situation actuelle, une des meilleures preuves d'amitié qu'il puisse donner à Latias.
- Vipélierre : C'est la première fois que je suis au devant de la scène, c'est à mon tour de tout faire pour Latias, je ne veux pas renoncer ... Surtout pas après tout ce qu'elle a fait pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 717
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: La réunion de famille Ven 11 Nov - 23:13

Avec 3 des 4 adversaires encore présents tandis qu'il se retrouve seul, Vipélierre sait que tout repose sur lui et sur personne d'autre.
- Vipélierre : Je...
Profiter de sa nouvelle vie avec Latias, ou disparaître dans la lave avec ses meilleurs amis ?
- Vipélierre : ... ne ...
Mourir après avoir eu des amis pour la première fois de sa vie, vie qui était désolante depuis sa naissance jusqu'à la rencontre avec Latias ?
- Vipélierre : ... perdrais PAS ! "Viiiiiiiiii... PELIERRE !!!"



Le petit Pokémon martèle un bouton d'attaque, faisant tirer sa mitrailleuse sur son ennemi de droite qui se montre le plus dangereux avec ses propres armes déployées ; celui-ci finit par déraper et sortir de piste !
- Voix : "Adversaire numéro 3 éliminé, sortie de terrain en crash."
Seul contre deux désormais, l'exploit est réalisable. Mais il faut toujours faire face au vide qui existe dans la piste, après le saut par tremplin : les voilà qui arrive au fameux tremplin, des concurrents restants vont sauter et se retrouver suspendu au-dessus du vide sur quelques secondes pour la deuxième fois.

Ici, l'occasion d'éliminer un ennemi est en or ; Vipélierre déploie une nouvelle arme ressemblant cette fois à une hache, puis la fait s'agiter droit sur un ennemi trop proche de lui et qui a visiblement eu la même idée, à en voir la grosse massue au bras élastique attaché au véhicule. La hache heurte l'arme adverse, qui va malheureusement heurter de plein fouet le véhicule de Vipélierre, qui commence à chuter dans le vide. Mais le Pokémon n'est pas en reste et active calmement un nouveau bouton, faisant déployer deux ailes sur chaque coté et un réacteur à l'arrière du véhicule !

Cessant sa chute et remontant vers ses adversaires qui prennent encore la tête, il atterrie facilement sur le circuit et reprend la route, plus rapide que jamais grâce au réacteur, mais les ailes risquent de le pénaliser à cause de la largeur totale du véhicule qui se sera amplifiée en conséquence. Ce n'est pas ce qui arrêtera Vipélierre qui sort un canon, et tire un boulet vers le bras de la grosse masse qui se détache après l'impact : l'arme tombe sur son propriétaire et le fait sortir de la piste.
- Voix : "Adversaire numéro 4 éliminé, sortie de terrain en crash."

Peu après, les deux derniers véhicules passent la ligne presque simultanément, laissant encore une dernière chance à Vipélierre de sauver ses amis. Mais tout de suite les grands moyens : l'ennemi restant décide de faire la forte tête et déploie un réacteur propulseur à l'arrière, et son véhicule alors à 4 roues se transforme en moto.
- Adversaire : "Tu te crois malin, petit, mais il te reste le plus coriace des adversaires : moi !"
Et d'un seul coup, cet ennemi part loin devant en un rien de temps.

- Vipélierre : Non ... Je ne peux pas le rattraper, ma machine ne peux pas aller plus vite ! Mais ...
Un sourire sadique s'affiche sur les lèvres de Vipélierre qui s'arrête, puis fait demi-tour et commence à suivre la même piste en sens inverse le plus vite possible. Actionnant une manette, il sort une mine de son véhicule, puis la pose en discrétion dans le dernier virage serré de la piste qui est par chance proche de la ligne d'arrivée. S'éloignant et reprenant le chemin normal, il avance non sans craindre que son plan n'échoue. Et ainsi, très peu de temps après ...

Une explosion se fait entendre. Vipélierre espère que son plan suffise pour le rendre hors course, et attends le son de la voix de la pièce. Cette voix ne dit rien, occasionnant une sévère pression sur le Pokémon Serpentherbe qui ne sait toujours pas s'il a été sortie de course ou s'il passe tranquillement la ligne ... Quand subitement, tout le décor disparaît.
- Voix : "Adversaire numéro 1 éliminé, sortie de terrain en crash."
Mais un événement inattendu surprend Vipélierre qui commençait à s'exclamer pour cette folle victoire : le dernier adversaire qui était en piste arrive droit vers lui.

Reprenant rapidement son calme, il actionne une énième commande de son véhicule qui se transforme en robot humanoïde. Aux commandes d'une machine de combat de ce genre, Vipélierre renverra la missile qui lui était destinée en activant un miroir spécial, puis il riposte en chargeant au corps-à-corps, en faisant courir sa machine, puis percute son ennemi qui chute de sa moto.
- Voix : "A défaut de continuer la course, le gagnant est le dernier survivant. la victoire revient à l'aventurier numéro 2. Fin de l'épreuve."
L'ennemi qui a relevé la tête vers Vipélierre, le félicite humblement contre toute attente, puis disparaît comme Accroche-tout lors du combat de tout à l'heure.

Le calme revient. Latias qui commence à reprendre conscience se rend compte qu'elle ne souffre pas vraiment, cette perte de connaissance devait peut-être être liée à la sortie de piste pour s'assurer qu'elle ne revienne pas sur la piste. Se remémorant soudainement que Vipélierre était laissé seul contre trois, elle s'empresse de constater qu'il n'y a plus de circuit mais que le sol est toujours là, Vipélierre se tenant au milieu dans une machine ne ressemblant pas à la voiture qu'elle avait vu avant sa perte de connaissance. Mieux encore : elle aperçoit Cogelight et Richard ensemble, en bonne santé. Comprenant que son ami vert a gagné la course, elle s'empresse d'aller prendre Vipélierre sans ses bras.

- Cogelight : "C'est Vipélierre qui a gagné ? Honnêtement, tu m'impressionnes, toi, je ne te croyais pas capable de manipuler des machines construites pas des créatures différentes de celles de ton espèce."
- Richard : "Hoho ... Noté, c'est bon à savoir pour plus tard ! On pourrait aller louer une voiture pour aller ensemble chez les Noires Folies, une fois que nous serons dehors."
- Cogelight : "Pas le temps de nous reposer sur cette nouvelle victoire. Tu m'excuseras, Latias, mais allons tout de suite vers la nouvelle épreuve. Puis de toute façon ... Tu ne dois pas prendre de pause. Déchaînes-toi le plus possible le plus longtemps que possible, ou tu ne deviendras jamais plus forte."



Tout le monde rejoint Kréa et Amagara qui patientaient sans rien pouvoir voir, puis se dirigent vers des nouveaux couloirs. Selon la voix, la nouvelle épreuve correspondrait à une épreuve du quartier Sportif : il faut remporter un match de Tennis. Comme il faut deux participants seulement, Latias entre, tout en étant accompagnée de Kréa qui se souvient de ses récentes performances lors du dernier match qu'elle a joué avec ses amis, juste avant que Latias ne rencontre Taxalis. Les deux femelles s'allient pour gagner ce match, qui est bien plus divertissant que l'épreuve de course. Le score monte rapidement en faveur des alliés grâce à Kréa notamment.
- Kréa : "Abandonnez, nous sommes à 2 sets contre 0, avec un score de 4 à 2 !"

Le match dure longtemps, mais la victoire n'échappe pas aux ailes de Kréa et à la raquette flottante de Latias.
- Kréa : "Trop facile ! Tope-là, Latias, bien joué !"
"Taupela" ? Alors que Latias rit de ce nouveau mot incompréhensible et après avoir tapé le bout de l'aile de son amie avec son court bras droit, Cogelight les reçoit en les applaudissant. Il faut dire que l'épéiste n'est pas vraiment doué au Tennis ; il se remémore son premier échange avec Fluxo et Vighy, peu après son arrivée dans la ville. Souriant, il ne peut s'empêcher toutefois de mettre en garde ses partenaires.
- Cogelight : "Je le répète, mais il faut toujours savoir que ce n'est pas fini, cette facilité que vous avez eu à gagner le match peut cacher une épreuve redoutable derrière."

- Voix : "Prochaine épreuve : l'aventurier participant doit supprimer toutes les bulles du haut du couloir avec l'aide du canon, dans la limite de temps de deux minutes. Un aventurier."
- Kréa : "Ah, Latias devra y aller seule, si j'ai bien compris. Mais ça va, c'est juste un bubble shooter."
Latias ne sait pas ce qu'est un "beubeule shouteur", mais saura vite comprendre comment le jeu fonctionne : si sa boule d'une couleur touche un paquet de boules de la même couleur pour former un groupe de 3 minimum, elle éclate ces bulles. De plus, rompre un ensemble de bulles du reste de l'ensemble touchant le plafond, ferait tomber ce groupe, ce qui constituerait un raccourci. Le tout est donc de bien viser ...

Entrant dans la grande pièce, Latias remarque tout de suite que le couloir à libérer est en fait le chemin menant à la pièce suivante. Échouer à ouvrir le passage bloquerait définitivement l'accès à la pièce suivante, et ainsi le groupe resterait là où ils sont, pour le reste du temps qu'ils auront à vivre. S'appliquant, Latias parvient à décrocher les bulles peu à peu, et remarque vite que le temps limité n'est pas à prendre à la légère : le plafond descend peu à peu.
- Voix : "Rappel : 2 minutes à disposition. Attention à ne pas laisser une seule bulle toucher la limite rouge, ou la partie est perdue."
Latias voit effectivement une ligne rouge au bas du couloir. Mais elle n'aura aucune difficulté notable, et parvient à faire rebondir ses bulles sur les parois pour les coller où elle le souhaite si un passage est ouvert.

Victoire au bout d'une seule minute ! Bien qu'elle ait failli échouer par contact de la limite rouge, les bulles ont entièrement disparues.
- Kréa : "Bien joué ! Maintenant, vite, allons tout de suite à l'épreuve suivante, j'en ai vraiment marre de tout ça, je veux en finir vite !"
Les autres sont d'accord.

- Voix : "Prochaine épreuve : trois combattants, un donneur d'instructions, du un contre un, le groupe devra battre la créature adverse. Quatre aventuriers."
- Kréa : "Oh, c'est digne du quartier des duels ! Latias, ça va te surprendre mais ... Disons que tu vas prendre le même rôle qu'un dresseur de Pokémon de ton monde. Moi, Vipélierre et Amagara, nous serons les combattants, ce sera à toi de nous dire quoi faire, ok ?"
- Richard : "En plus, l'ennemi n'entendra pas tes instructions ! Allez-y."
Sans discuter ou se poser de question, Latias entre avec les 3 êtres non-humains.

La salle est plutôt large.
- Latias : "Kréa, je voudrais que tu commences. Amagara, tu seras le deuxième si elle rate, puis ce sera toi, Vipélierre, je préfère affaiblir notre ennemi le plus possible avant d'envoyer mon ami le plus puissant qui prendra le dessus."
- Kréa : "Hahahaha, tu aimes beaucoup Vipélierre, n'est-ce pas ? Mais tu as raison, combattons dans cet ordre !"
- Amagara : "... Gara ! Amagara !"



- Voix : "Entrée de l'adversaire à battre."
Latias se concentre et regarde le passage d'où sortira leur adversaire, à battre avec l'aide de la complicité entre elle et ses amis. Sourire aux lèvres, elle se voit déjà triompher du duel facilement avec son amitié forgée avec ses amis. Mais ce sourire disparait vite à la vue de l'ennemi à surpasser. C'est une vieille connaissance, comme dirait l'autre ... Mais si un être à cauchemar était à éviter, c'était bien celui-ci.
- Humain : "Alors on se retrouve ... Tu dois te souvenir de moi et de la créature des ténèbres, n'est-ce pas ... Latias !"
____________________

Le 8e chapitre est terminé. Le 9e démarrera en continuité immédiate à ce chapitre, mais nous aurons évidemment des différences claires entre les 2

Ouverture aux commentaires ; j'ai besoin d'avis car je ne veux pas me planter pour la suite, je compte bien tout retranscrire aux lecteurs le plus fortement possible, surtout au niveau émotionnel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 717
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: La réunion de famille Lun 17 Avr - 20:09

Fermeture des commentaires, je vais enfin pouvoir reprendre.

Mais franchement, merci pour les commentaires donnés par Skype/Discord, mais je préfèrerais que ce soit posé ici pour que je puisse les retrouver facilement bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cogelight
Épéiste de l'énergie
Épéiste de l'énergie
avatar

Masculin Messages : 173
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 1498
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: La réunion de famille Lun 17 Avr - 21:34

La sensation de frayeur et d'incompréhension ne s'est pas faite oublier malgré plusieurs jours passés. Latias connaît très bien son adversaire, et ses amis vont devoir l'affronter sous ses instructions, conformément aux règles liés à l'entraînement.
- Humain : "Oui, je lis en toi que tu te souviens de nous. Et j'imagine que tu as aussi gravé en mémoire ces trois épreuves que je t'ai faites passer ? La fameuse créature se tenant à tes cotés se souvient de toi aussi, surtout du moment où elle t'avait attrapée par la bouche, mais que tu en es sortie quand même."

- Kréa : "Que voulez-vous ? Et comment connaissez-vous Latias ?"
- Humain : "Je vois que ça se fait des nouveaux amis. Mais qu'importe, j'ai des explications à fournir qui vont te plaire ... ou peut-être pas, hahaha ! Ouvres bien grand tes oreilles, Latias ! Et souviens-toi de comment tu es sortie de ce sinistre lieu !"
Car ces épreuves avec Vipélierre et Futy sont restés sous forme de traumatisme, Latias se souvient effectivement être sortie avec ses amis, soi-disant car cette bête ténébreuse en forme de grahyèna les aurait elle-même renvoyés dans la ville de Multiverse City après avoir été charmée par le courage de Latias.



- Humain : "Il est tout de même temps de savoir ce qu'il s'est vraiment passé, non ? Je vais tout te dire ... En vérité, tout cela n'était que mensonge ! Car tu vois, un certain Picross que tu connais très bien a choisi de s'entretenir avec moi et la créature des ténèbres alors même que tu te battais, j'étais obligé de faire cesser ce combat. Et puis tu sais, je ne viens pas de n'importe où ... Les Noires Folies, tu connais ?"
- Cogelight : "Comment ? Encore un officier ?!"
- Kréa : "Mais alors ... Latias aurait déjà eu affaire à cette organisation débile avant même de me rencontrer ??"
- Humain : "Toi aussi, jeune femme harpie ! N'est-il pas ces deux frères qui savaient à l'avance que tu te lierais d'amitié avec la fausse ?"

Tout le monde reconnaît Joe et Eloi en une description émise par cet homme méconnu. Ainsi, eux faisaient également partie de cette sombre organisation ? Dans tous les cas, le jeu est bien caché, et tous savent donc qu'ils étaient déjà destinés à se retrouver ensemble d'une manière ou d'une autre, comme s'ils étaient manipulés.
- Humain : "Nous ne laissons rien au hasard pour satisfaire Takashi, notre chef ! Mais Latias, crois-le ou non, j'ai décidé de contribuer à ton entraînement. Si tu gagnes, les plus grands officiers auront des informations supplémentaires sur la manière de te vaincre. Si tu perds ... Pas besoin de faire un dessin, n'est-ce pas ?"

Mais le plus intéressant arrive maintenant ...
- Humain : "Enfin, saches que cette dernière épreuve, celle mentale prévue pour te remonter contre tes amis ... J'ai triché, car je voulais te détruire, en vérité. Et je ne te croyais pas capable de triompher de mes épreuves qui m'ont pris des jours à mettre au point ! J'étais furieux ... Aujourd'hui, quoi qu'il arrive, je peux réussir à te surpasser. Et ce ne sont pas tes amis qui me feront dire le contraire !"
Soudainement, cette créature des ténèbres lâche un sourd hurlement, heurtant les tympans de tout le monde présent mis à part cet homme ... ainsi que Richard qui parait habitué à un tel niveau de décibel.

- Humain : "Désormais, tu te souviendras de nos noms. Aies l'honneur d'affronter Zi-end, n'écoutant que moi : Donovan !"
- Cogelight : "Latias, ce sont deux officiers ! Mais nous pouvons triompher, car tu as déjà éliminé Accroche-tout, et mis Joe et Eloi hors d'état de nuire ! Il ne sont plus que 12, je compte sur toi. Et surtout, rappelles-toi que ces épreuves ne sont pas là pour rien."
Tant d'infos à assimiler ne font que rendre Latias toujours plus confuse. Apprenant qu'elle a déjà eu à affronter l'organisation avant-même de rencontrer Taxalis lui montre une fois encore les capacités de l'organisation à lui faire de violents coups bas.

Il n'est plus temps de reculer de toute façon. La larme à l'œil, elle demande à Kréa de s'avancer, tandis que Zi-end se lèche les babines.
- Donovan : "Latias, si tu perds, tu vas vraiment servir de repas. Et tu n'y échapperas pas, cette fois, méga-évolution ou non !"
- Kréa : "Latias, arrêtes de l'écouter et concentre-toi sur la stratégie que tu dois me faire suivre ! J'ai une famille à protéger, il est hors de question de mourir ici !"
Se tournant vers Latias, elle place le bout de son aile droit au niveau de son cœur.
- Kréa : "Je suis à ton entière écoute, et j'ai confiance en toi. Maintenant, vas-y !"

Les yeux fermés, Latias réfléchit à ce qui l'attend plus loin encore au-delà de cette épreuve de duel. Si une épreuve par quartier de Multiverse City est à surpasser, fatiguer tout le monde n'est pas la bonne option. Mais elle est déterminée ; Latias sait ce que c'est que d'avoir une famille à protéger. Ouvrant les yeux vers la cible, elle réagit de suite en ordonnant à Kréa de prendre l'avantage dès le début en lui demandant notamment de créer des doubles d'elle-même.
- Kréa : "Zi-end, un bien étrange nom, il fait penser à "la fin" dans une autre langue. Mais tu ne trouveras pas la vraie moi !"
La harpie recevant une nouvelle instruction du Pokémon Eon exécute la formation d'un arc électrique droit sur la bête.

- Donovan : "Pathétique ... Tu croyais sincèrement que tu allais déstabiliser mon meilleur ami ?"
Il ne fallut qu'une seconde pour que Zi-end heurte Kréa de plein fouet avec une patte. Les doubles disparaissant sur le coup, elle était déjà vulnérable.
- Kréa : "Pourquoi ... Comment ... Mon illusion ne peut quand même pas être surpassée de la sorte !"
Elle se relève sous les yeux de Latias qui se rassure, et lui donne une nouvelle instruction télépathique.
- Latias : "Je suis sûre que tu peux faire mieux que des illusions et un courant électrique. Surpasse-toi !"
Kréa s'arrête net. Latias croit tellement en elle au point de se dire que la harpie est capable de monter son niveau de puissance, que cette dernière doit réaliser ce qui lui est impossible. Mais si Latias y croit, il doit y avoir une raison.

- Kréa : "Je dois protéger ma famille ... Je dois les rejoindre. Est-ce ce que tu veux me dire, Latias ?"
Le Pokémon volant a effectivement mémorisé ce que Kréa avait confié. Si cette détermination peut servir à son amie pour gagner en puissance, elle-même peut y gagner en s'inspirant du résultat si celui-ci s'avère positif.
- Kréa : "Merci, Latia... EH !"
Kréa a à peine le temps de se jeter sur le coté pour éviter de se faire écraser par son adversaire. Zi-end, lui, n'a que faire de voir ses cibles en train de parler de cœur, et se contente de se déchaîner. Pour Latias, c'est évident : c'est la preuve-même que cette bête ne pouvait reconnaître la force du cœur. Mais face à ce mensonge, la détermination croît avec le désir de voir s'arrêter un tel cauchemar.

- Latias : "Kréa, dévoile-toi ... maintenant."
- Kréa : "Mais Latias ... Que faut-il que je fasse ?"
Pas de réponse, si ce n'est un échange de regard. Latias est confiante. Ne voulant pas la décevoir, Kréa forme un nouvel arc électrique entre ses ailes, sous le regard attentif de Zi-end et Donovan.
- Kréa : "Je dois ..."
Mais rien ne change, ce courant électrique n'est que banal et ne viendra jamais à bout de son adversaire avec une aussi faible puissance. Prise de panique, Kréa commence à perdre le contrôle de sa force électrique, qui s'arrête contre l'intention de son auteur. Immédiatement, Latias lui demande de former l'illusion où Kréa se rend invisible, mais trop tard : la créature inflige une puissante morsure au torse de la harpie qui s'écroule sur le coup, sans rien pouvoir ajouter.

- Donovan : "Je perd mon temps ... J'ai terriblement envie de stopper tout ça immédiatement et qu'on tue La..."
- Amagara : "AMAGARA !!!"
La morsure infligée à Kréa, était-elle aussi une morsure sur le cœur d'Amagara ? Celui-ci, empli d'une envie de prendre la revanche pour Kréa, n'attend pas que Latias lui demande de s'avancer et prend place dans la zone de combat. Le Pokémon Eon retire en vitesse Kréa pour ne pas qu'elle se fasse écraser, et se retourne rapidement pour observer la situation : niveau taille, Amagara ne peut pas rivaliser avec cet ennemi imposant.
- Cogelight : "Latias, la taille ne veut rien dire. Moi et Amagara avons déjà triomphés de durs combats ensemble, alors crois en lui !"

L'épéiste communique aussi les attaques connues par son compagnon bleu. Avec une telle base, Latias sait ce qu'elle a à faire et ne perd pas de temps en ordonnant un Cage-éclair.
- Cogelight : Je n'ai jamais vu Amagara dans cet état. Je me demande pourquoi ... Il doit y avoir une explication avec Kréa.
Pendant ce temps, une avalanche couvre Zi-end, mais face à cette attaque de faible puissance, il se contente de se secouer pour évacuer la glace tombée sur lui. Et sans attendre, il interrompt l'onde boréale, puis donne un coup de patte sur Amagara qui s'est fait projeter droit sur le mur de brume. Vraisemblablement, l'attaque Cage-éclair fut totalement inefficace.

Au même moment, Donovan montre clairement son manque d'intérêt envers cette lutte tandis qu'il se lime les ongles.
- Donovan : "Dommage, il m'avait l'air plus intéressant que cette femme aux ailes ..."



Intérieurement, Latias hurle aussi bien de colère que de tristesse devant un tel spectacle. Mais il lui reste Vipélierre, son meilleur ami qui n'est pas là pour la laisser tomber. Ses lianes pourraient être un excellent atout ! Le petit être vert cesse de jouer, et s'avance à son tour dans cette lutte impardonnable. Et savant qu'il est la dernière chance de Latias, il tente de la rassurer en lui offrant un beau sourire.

Zi-end tente de prendre l'initiative, voulant en finir le plus tôt possible, mais le Pokémon Serpentherbe l'en empêche en attrapant ses pattes avec ses lianes avant que Latias ne le lui demande. Mais un tel mouvement ne fait que gêner la grande créature, qui éjecte Vipélierre en attrapant les lianes. Ce dernier tenant toujours debout assez facilement, s'approche de l'ennemi grâce à une charge demandée par Latias, quand il bondit soudainement en arrière de son propre chef. Et contre toutes les attentes, y compris celle de Donovan qui en lâche sa lime à ongles, Zi-end chute au sol.

- Cogelight : "Qu'es-ce qu... Il ne profite pas seulement de sa petite taille, il est vraiment malin."
- Donovan : "Comment ... Noeud'herbe ? Tu cachais ça, hein ?!"
Au centre, Vipélierre, fier de cet acte, ne manque pas de le montrer avec un nouveau sourire dédié à Latias, gagnant en assurance.
- Donovan : "Tu ne manques pas de culot, toi ... Mais tu vas comprendre ce que c'est que de jouer avec les nerfs des autres !"
La créature ennemie se relève, puis pose son regard sur le petit être qui l'attend.
- Cogelight : "Vipélierre, tu nous dois des explications après ce combat, je suis curieux de savoir comment tu as appris ça !"
Latias donne désormais une nouvelle instruction.
- Latias : "Vipélierre ... Déploies tes lianes et balances-toi sur lui !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 717
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: La réunion de famille Dim 19 Nov - 1:23

L'instruction donnée par Latias est en soi assez vague. Vipélierre peut aussi bien s’agripper à la queue et au cou de son ennemi, qu'agripper les pattes pour se balancer sous la créature. En revanche, il se dit qu'il pourra enchaîner très rapidement une nouvelle attaque en considérant la 2e option. Mais à voir si elle avait juste plus d'un tour dans son sac pour se permettre d'être peu précis. A moins que ...

Vipélierre s'élance et enroule une liane autour du cou de Zi-end, et accroche la 2e à une patte arrière, puis se suspend dans les airs afin de se balancer. Zi-end, lui, tente d'interrompre cette étrange tentative avec ses dents, mais vainement à cause de la petite taille profitant au Pokémon Serpentherbe. Dans le même temps, voulant se débarrasser de son assaillant tout de même, Zi-end essaye de sauter sur place, ou bien de reculer ses jambes postérieures, mais rien n'y fait et Vipélierre reste bien accroché.

Dans le même temps, Latias ne dit rien d'autre. Ce qu'elle a en tête est plus subtil que ce qui pourrait être pensé immédiatement, et attend un moment précis. Et quand vient ce moment, Latias intervient enfin en communiquant avec Vipélierre ...
- Latias : "Vipélierre, propulse-toi en avant, vite !"
Vipélierre ne comprend pas pourquoi mais s'exécute tout de même en usant des lois de la physiques pour partir loin avec l'effet de sa balançoire. Et ainsi, un cri de douleur résonne dans la pièce.



- Donovan : "Grrr ... Tromper l'attention de Zi-end au point de le faire se mordre tout seul, je dois admettre avoir sous-estimé votre intelligence à tous les deux, et j'imagine que c'est cette même intelligence qui est venue à bout de mes épreuves. Rien que d'y repenser, j'enrage !"
Latias a effectivement déniché la bonne astuce pour un tel adversaire.

Il n'y a plus de place au doute quand au fait que Zi-end attaque sans réfléchir. Contre lui, tandis que rien n'avantage réellement Vipélierre, Kréa ou Amagara sur le point de vue physique, le Pokémon Éon change l'inconvénient de la taille en atout afin de faire en sorte que son ennemi se blesse tout seul.
- Latias : "Vipélierre, refais un Noeud'herbe, puis fais une charge droit vers son nez."

Après avoir réussi à placer le Noeud'herbe, Zi-end tombe à nouveau au sol au plus grand désespoir de Donovan. Et sans tarder, Vipélierre utilise son attaque Charge droit vers le nez, quand Latias lui demande de bondir haut en utilisant ses lianes. Vipélierre saute, peu avant qu'un grand bruit de claquement de dents se fasse entendre : Zi-end a tenté d'attraper le petit Pokémon par la bouche malgré sa position au sol, mais tellement fort qu'il se sera à nouveau blessé tout seul au niveau de sa mâchoire. Vipélierre profite des hauteurs pour atterrir sur un œil de son ennemi.

Dans le même temps, Kréa qui a repris conscience observe la scène, non sans être conquise par le style adopté par Vipélierre. Dans ce sens, le déroulement du combat devient à sens unique, Vipélierre n'ayant toujours pas été blessé après avoir été bloqué au début de son tour. Et le fait d'avoir atterri sur l’œil a altéré celui-ci, suffisamment pour affaiblir la précision de Zi-End.
- Latias : "Vipélierre, saute sur le ventre de Zi-end avant qu'il ne se relève !"
Vipélierre s'exécute à nouveau. Et une fois de plus, il bondit au dernier moment pour esquiver un coup de son ennemi, qui a tenté une nouvelle morsure contre Vipélierre. Il se sera gravement mordu lui-même une fois de plus, au niveau de ses côtes.

- Cogelight : "Donovan, c'est fini ! Vous n'êtes visiblement pas assez malin pour anticiper les actes de Vipélierre, vu que votre ami a commis 3 fois la même erreur en peu de temps ! Le combat est fini d'avance, et en la faveur de Latias !"
- Donovan : "Insolent ! Je vais vous montrer à tous !!!"
Donovan sort une épée et fonce en direction de Vipélierre.
- Kréa : "Attention Vipélierre ! Donovan agit contre la règle du combat !"
Mais Vipélierre n'a pas le temps d'agir qu'il aperçoit l'épée de l'officier tomber sur lui, quand un semblant de bouclier magique apparait autour de lui, bloquant l'arme ennemie au passage.

- Voix : "Triche de l'ennemi. Fin de l'épreuve. Mise en sécurité des aventuriers, activation immédiate du piège mortel."
- Donovan : "QUOI ?!!!"
- Cogelight : "Vous êtes venu au combat alors que seul Zi-end y était invité. J'avais raison, vous n'êtes pas assez malin. J'en viens même à me dire que vous n'êtes pas à l'origine des épreuves à lesquelles vous avez confronté Latias ..."
- Donovan : "Soyez maudit, vous tous ..."
Des milliers d'épées magiques se mettent soudainement à traverser l'ensemble de la salle pendant une pleine minute, en masquant toute visibilité à cause de la lumière émise par une telle énergie.

Quand Latias voit de nouveau la salle, elle voit ses amis sans et sauf, ainsi que Donovan et Zi-end complètement étalés au sol.
- Cogelight : "L'épreuve s'est terminée d'une façon étrange ... Mais j'imagine que l'objectif de cette épreuve était juste de nous apprendre à transformer les défauts en avantages. Je ne savais pas comment ce lieu devait vraiment fonctionner, mais maintenant tout est clair."
Et ainsi, les 2 officiers des Noires Folies disparaissent également comme Accroche-tout et le concurrent de la course.
- Cogelight : "Il ne reste que 10 officiers."

Richard se précipite vers Cogelight.
- Richard : "Cogelight, cet endroit est incroyable ! Il a séparé les officiers jusque là, ce qui vous a permis de les éliminer séparément !"
- Cogelight : "Oui ... C'est vrai, effectivement. Non seulement nous nous entrainons sur ce dont nous devons nous améliorer, mais en plus ça nous permet de progresser pour la victoire contre l'organisation. Je n'avais jamais vu les choses comme ça, tout part en notre avantage même si je ne l'avais pas prévu en vous proposant une telle aventure."
- Richard : "Je vois ça. C'est certainement un coup dur chez Takashi et sa bande."

Latias fait interrompre le dialogue. A coté, fier, Vipélierre ne cache pas sa joie pour avoir découvert un tel atout.
- Cogelight : "Oui Latias, nous devrions avancer, il reste encore un peu de chemin à parcourir."
Il soutient Kréa et Amagara qui ont du mal à marcher. Et ceci fait, le groupe progresse dans les nouveaux couloirs après s'être reposé quelques minutes.



Avant la prochaine épreuve, Cogelight tente de communiquer avec Vipélierre en parlant à travers le mur qui les sépare.
- Cogelight : "Vipélierre, dis-moi : comment as-tu appris ton attaque Noeud'herbe ? C'est un secret de ta famille ? Ou une attaque apprise par toi-même à Multiverse City ?"
Kréa entends l'épéiste et en profite pour intervenir.
- Kréa : "Si j'ai bien compris, quand Latias et Vipélierre se sont rencontrés, ce dernier était très faible, Latias l'avait libéré d'un semblant de piège. Mais il ne savait apparemment pas du tout combattre. Je suis sûre qu'il a appris ça quand nous avions été séparés, il devait savoir son amie en danger s'il ne faisait rien."
Vipélierre leur communique à sa manière une approbation sur le commentaire de Kréa.

Dans le même temps, l'esprit du Pokémon Éon est agité. Latias sait qu'elle et ses amis éliminent des officiers des Noires Folies, mais n'est pas du tout satisfaite sur la façon dont les événements progressent. Elle voulait juste être tranquille, en aucun cas elle n'a réellement souhaité la mort même de ses ennemis dans sa pleine conscience. Le sentiment de culpabilité se mêle alors au stress constant apporté par tous ces événements, sans s'emplir de joie après la victoire dans l'épreuve du duelliste. Latias se trouve confrontée à une obligation, pourtant loin de ce qu'elle aurait pu désirer à la base : elle se sent devenir une véritable machine à combattre, d'autant plus que ses sentiments ne font que régresser de jour en jour.

Amagara est lui-même perturbé. Il a agit instinctivement pour venger Kréa après son échec durant le combat, mais la raison est assez confuse. En effet, il était convaincu qu'il s'agissait d'une vieille connaissance, et pourtant Kréa ne l'a jamais reconnu. Est-elle celle de ce jour où Amagara a failli se noyer dans la mer en arrivant dans cet étrange monde ? Il revoit défiler des images de son arrivée, où il s'était mystérieusement retrouvé suspendu dans les airs au-dessus de la mer, après avoir échoué une attaque Avalanche avec son dresseur d'origine. il se revoit notamment être sauvé par une humaine avec des ailes à la place de bras, après qu'il soit tombé dans l'eau et que cette humaine ailée l'ait récupéré en plongeant et en le portant tout en agrippant ses pieds antérieurs.

Dans la lutte contre l'organisation, personne n'est capable de vraiment répondre aux questions submergeant leur esprit respectif. Latias continue de stresser et veut vivre en paix là où elle ne comprend pas qu'une organisation puisse s'en prendre à elle, Cogelight ne s'entraîne pas de la manière convenue et songe aux véritables raisons de son prophète qui lui a proposé d'aller dans cette ville. Vipélierre, lui, craint de regretter le jour où il retournera dans son monde, tandis qu'il souhaite définitivement demander à Latias ce qu'elle pense de lui. Amagara désire identifier celle qui l'a sauvé, Kréa est troublée par le mystère de sa présence à Multiverse City parmi tant d'autres alors qu'elle ne souhaitait qu'aider sa famille, et Richard est tombé pensif en repensant à la vie qu'il a mené depuis qu'il a rencontré Latias quand celle-ci était inconsciente. L'expérience Multiverse City de chacun d'entre eux les change du tout au tout, une expérience qui restera probablement gravé dans leur mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réunion de famille

Revenir en haut Aller en bas
 

La réunion de famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiverse City :: Partie RP :: Section Solo :: Quêtes Solo-