Multiverse City

La ville de tous les défis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [solo]Résolution céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 715
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: [solo]Résolution céleste Mar 3 Mai - 18:47

En la nouvelle journée, chez Richard, Latias se réveille à la hâte avec une surexcitation liée à la présence d'un magnifique soleil. Ce beau temps est alors synonyme de belle journée avec ses amis, elle s'empresse de manger un gros fruit et de servir les autres avec l'aide d'un plateau et se sa force psychique. Au même moment, Vipélierre arrive de l'extérieur et apporte une petite trouvaille étrange.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette pièce inconnue a été trouvée près de la fontaine où est cachée la rosée âme. Impossible de savoir de quoi il s'agit, pas même pour Richard.
- Richard : "Ce n'est visiblement pas un koppai, ce doit être une monnaie d'un autre monde. Cela dit, c'est bien la première fois que je vois une monnaie étrangère, jamais encore de la monnaie n'avait pu passer les passages jusqu'à ici."
Kréa est la première à faire une proposition pour savoir de quoi il s'agit : aller rendre visite au quartier des puzzles.

Avant de partir, Richard fait une petite surprise à Kréa en sortant une petite pierre translucide jaune.
- Richard : "Dis-moi, je suis certain que tu t'intéresses à ces gemmes, c'est-ce-pas ? Je t'en fais cadeau."
- Kréa : "Hoho, vous savez vraiment comment me faire plaisir !"
En effet, la harpie collectionne des pierres brillantes jaunes ; il suffit de constater celles déjà présentes dans une boîte à coté de son lit, boîte fermée de manière très sécurisée avec le dessus transparent, pour le remarquer. Le petit cadeau fait, Vipélierre emmène une pomme pour le trajet et est porté par l'hébergeur.

- Kréa : "J'ai rarement été dans ce quartier. Je dois dire que je n'ai jamais trouvé d'intérêt pour ces étranges stands, mais je ne peux pas cacher qu'ils possèdent un taux de mystère suffisamment intriguant pour ne pas s'ennuyer en le traversant."
- Richard : "Je n'ai pas vraiment trouvé d'intérêt non plus, personnellement, si ce n'est observer quelques matchs ici entre joueurs. Mais je dois dire que ces joueurs m'épatent ! Jamais je ne réussirais ce qu'ils sont capable de faire, ils ont une excellente intelligence."
Il leur suffit justement de passer devant un duel à Magical Gem Land pour que Richard dépose Vipélierre et se dirige comme hypnotisé vers le stand occupé. Pendant ce temps, Latias comprend qu'il ne les suivra pas tout de suite, et mène la marche pour trouver des réponses au sujet de la pièce trouvée.

Ici, elle ne parvient pas à rassembler suffisamment de courage pour aller demander aux inconnus, contrairement à certains jours où elle avait clairement progressé. Un probable coup de fatigue, mais il faudra faire avec alors, le Pokémon Éon prend son apparence humaine pour le moment. Peu de temps après, la voilà qui court vers un gardien du quartier, mais en oubliant qu'elle ne peut pas parler. La première chose donc observée du point de vue de Vipélierre et Kréa est que Latias tient le bras de ce gardien, comme si elle en était tombé amoureuse. La harpie se met à pouffer, avant de finalement aider son amie dans cette situation gênante pour le gardien qui voit approcher une femme avec des ailes.

- Gardien : "Que me voulez v-vous ? C'est m-ma coiffure qui vous plait, c'est ç-ça ?"
Kréa pouffe à nouveau.
- Kréa : "Elle est très bien, votre coiffure, oui, hihihi. Mais je voudrais juste aider mon amie qui vous a attrapé le bras. Elle est muette, donc elle ne peut pas vous le demander. En fait, voici ce que nous voulons savoir : qu'est-ce que c'est ? De quelle monnaie s'agit-il ?"
Sur le coup, le gardien reprend son sérieux et se racle la gorge. Mais la réponse ne sera pas satisfaisante car il dit bien clairement qu'il ne sait pas du tout ce que c'est. Il propose toutefois une piste : le taquin. Son responsable serait un connaisseur de différentes monnaies étrangères, ainsi la chance leur sourira peut-être.

Latias remercie du mieux qu'elle peut avant de se diriger de suite vers ce bâtiment, quand une corde l'attrape et la suspend dans les airs, en pendant, ce qui lui rend sa forme normale, sans manquer également de lui faire lâcher un cri de détresse. Le gardien qui a vu comprend donc pourquoi celle-ci était muette et comprend qu'elle voulait se protéger ou se rendre plus à l'aise, puis tente alors d'intervenir quand un couteau placé devant sa gorge se fait sentir au contact.
- Voix : "Pas un geste. Vous aussi, Vipélierre et Kréa."
Quelqu'un qui les connait et les agresse, ça ne peut être que ces imbéciles de Noires Folies. La harpie se tourne quand même et remarque alors en effet une dizaine de sbires armés d'armes à feu pointés sur les 4 êtres. De toute évidence, le gardien se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment ...

- Kréa : Il y en a marre, de vous ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaterasu
Déesse du Soleil
Déesse du Soleil
avatar

Féminin Messages : 28
Age : 21

Feuille de personnage
Koppais: 1900
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [solo]Résolution céleste Mer 4 Mai - 18:48

En pleine nuit, Amaterasu ne dort pas. Issun étant exactement dans le même état d'esprit n'a alors qu'une envie : continuer leurs recherches ; il n'a aucunement envie de savoir le pays du Nippon sans protection. Ce pourrait être évident qu'ils aient autre chose à faire et que pour ça, la Déesse du Soleil pourrait lever le soleil dès maintenant. Mais malgré l'utilisation de son pouvoir Soleil Levant, aucune réaction ne survient dans le ciel sombre étoilé.
- Issun : "N'insistes pas, c'est comme si le soleil appartenait à une autre divinité du soleil."
Le petit être refuse d'admettre qu'il puisse exister une quelconque autre divinité contrôlant le soleil, et commence à s'embrouiller l'esprit. Et finalement, suite à cette journée plutôt éreintante, le duo parvient à trouver le sommeil.

Au début de la matinée, Amaterasu ne perd pas son temps et commence par continuer ses observations des environs inconnus. Ici et là, des gens et des créatures inconnus, encore et toujours, mais personne ne vient lui parler, pas même ceux qu'elle approche.
- Issun : "Hé boule de poils, attends-moi !
Bon, où veux-tu aller ?"

Issun avait pris du retard, et a pu rejoindre son seul espoir de rentrer mais aussi son compagnon de voyage qu'il connait depuis son retour au village de Kamiki.

Le quartier des duels n'a pas été fructueux, la zone détente n'a pas été mieux, et inutile de parler des secteurs du nord-est de la ville.
- Issun : "Hé, nous devrions trouver le chef de la ville ! Peut-être qu'il en sait quelque chose ? je veux dire : toute ville a un chef, et il y a beaucoup d'étrangers de ce monde, ici. Il doit être le responsable !"
Ils n'auront pas le temps de chercher la direction des lieux où se trouverait ce chef, car des gens les immobilise.

- Garde : "Je vous met en garde, tous les deux : je ne veux pas vous voir aller trouver le maire pour le motif que vous venez d'évoquer. D'une part, il n'est pas responsable de ces arrivées dont vous parlez, et d'autre part, nous avons déjà arrêté plusieurs criminels qui voulaient lui rendre visite avec ce même motif."
- Issun : "Oh, euh ... D'accord, nous avons compris."
Issun a rapidement compris qu'il ne faut pas insister auprès de ces gens, et laisse tomber l'idée de la visite chez le "maire". Le garde qui semble avoir communiqué à distance la description du duo à d'autres gardes demande à les libérer, ils seront alors certainement sous surveillance.

Pour éviter d'aggraver leur situation, Amaterasu préfère courir vers un quartier qu'ils n'ont pas visité : le quartier des puzzles. Si ce qu'elle pense est juste, c'est l'endroit où l'on résous tout type d'énigmes et mystères, alors trouver quelqu'un qui en sait quelque chose ne serait pas une surprise. Mais sur place, un événement est plutôt inattendu.



- Issun : "Héhé, Ama, on va leur donner une bonne leçon !"
En effet, il semble qu'un groupe hostile s'en prenne à des créatures qui leur sont inconnues. Cette chose rouge et blanche suspendue au bout d'une corde notamment, ne s'est certainement pas mise dans un piège volontairement, et que dire de la lame devant la gorge de la personne habillée en gris ?

En restant en arrière pour éviter les ennuis, la Déesse utilise simplement une Lame Lumière sur la corde tenant prisonnière la chose qui n'a pas de jambe. En observant l'incompréhension aussi bien chez le groupe hostile que le groupe agressé, Issun fixe la femme qui a des ailes.
- Issun : "Regardes ! Même les filles ne sont pas pareilles que les nôtres ! Mais celle-là ... Héhéhé ..."
Pour éviter de laisser le groupe en danger, Amaterasu utilise une nouvelle technique de son pinceau : Flot Majestueux. Quoi de plus drôle que d'arroser les gens hostiles avec l'aide d'un point d'eau ? S'ajoute à cela la technique Éclair souverain grâce à la source électrique provenant de la femme ailée, pour que le groupe finisse par remarque le duo en retrait.

Ils approchent vite et se servent d'objets qui servent visiblement à attraper solidement leur cible, appelés grappins. Mais ce n'est en rien un problème puisque la Lame Lumière détruit l'intégralité de ces projectiles. Et afin de se défouler un peu et maintenir l'ordre dans ce monde, la Déesse du Soleil se jette dans la mêlée en utilisant le miroir Vengeance Divine. Quelques secondes auront suffit pour éliminer le groupe hostile.
- Issun : "Voilà ! Bon, ou nous en étions ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 715
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [solo]Résolution céleste Mar 10 Mai - 17:52

- Sbire : "Nous allons enfin finir ce que nous avons commencé ! Cette fois, vous n'irez nulle part."
- Kréa : "Et qui vous dit que vous nous aurez quand même ? Franchement, vous n'êtes que des bons à rien qui ne faites que nous gêner ! Vous n'avez pas un meilleur passe-temps que de chasser Latias ? "
La harpie a à peine fini de parler que la corde tenant Latias se casse brutalement sans raison. La harpie se tourne et affiche de gros yeux, en proie à l'incompréhension totale, alors que les sbires commencent à s'en prendre entre eux-même.
- Sbire : "Je t'avais dit qu'il fallait prendre une corde qui n'est pas usée !"
- Sbire : "Bah fais-le toi-même la prochaine fois, je me suis bien servi dans le stock neuf !"

Le gardien des lieux en profite pour donner un coup de coude contre celui au couteau pour se libérer, et sort sa propre lame de son fourreau. Mais chacun des ennemis lève son pistolet en pointant notamment sur Latias et Kréa, estimant que Vipélierre est moins dangereux car il n'a pas encore réagit. Or, la menace aura été de courte durée puisque de l'eau sort toute seule de sa réserve initiale pour tomber en masse sur les Noires Folies qui n'ont rien vu venir. Latias même ne comprend pas et se place en retrait à cause de sa peur, ce qui est remarqué par les ennemis qui saisissent qu'elle et ses amis n'y sont pour rien. Et c'est alors que la harpie décide d'utiliser son arc électrique, qui encore de manière incompréhensible s'est étendu sur tous les ennemis.
- Kréa : "HEIN ?? ... Je ne suis pas capable de faire ça ! Qui est là ?"

Les sbires entendent les mots de Kréa et se retournent pour observer, sans davantage s'occuper de Latias. Pour eux, la première menace doit être éliminée pour pouvoir librement exécuter leur tâche d'origine, c'est pourquoi Latias profite de cet instant pour tenter de fuir, quand Vipélierre l'arrête.
- Sbire : "Hé, là-bas ! Ce doit être lui, il nous regarde en grognant !"
Kréa avait vu juste. Le trio observe alors qui aurait pu les sauver, quand chacun observe un loup blanc frapper leurs ennemis.
- Gardien : "Nous avons de la chance. Ce loup est venu nous aider, et sait se défendre, à voir comment les grappins ennemis ont été détruits en plein vol."

Latias parvient à voir un être vert bondir sur ce loup blanc aux marques rouges, il est évident qu'ils peuvent communiquer des informations discrètement. Par ailleurs, il n'aurai fallut que très peu de temps à cet être justicier pour éliminer tous les sbires !
- Kréa : "Incroyable ! Jamais encore je n'avais pu rencontrer un loup aussi puissant. Mais ... Quel est son style de combat ? Je ne comprend pas."
Le Pokémon voit pourtant une arme sur le dos du loup blanc.
- Kréa : "Si encore il utilisait des armes ou des objets, je ne dirais rien, mais là ... Rien ! C'est juste un loup blanc banal, je suis sûre qu'il y a encore quelqu'un d'autre."

Quelque chose ne tourne pas rond. En effet, son amis dit clairement que cette créature ne possède rien, mais Latias est certaine de voir cette arme en forme de disque à l'aura de flammes. Les choses seront vite mis au clair lorsque ceux-ci s'approchent du groupe.
- Gardien : "C'est juste un loup blanc, mais je suis sûr que c'est lui qui est responsable de notre libération. Si seulement je pouvais savoir ce qu'il se passe ..."
Ainsi, cet humain ne voit rien non plus.

- Voix : "Hé, vous quatre, vous allez bien ?"
Une voix relativement aiguë se fait entendre, mais personne ne voit qui aurait pu parler alors que le loup regarde ailleurs.
- Voix : "Je suis ici ! Vous regardez quoi comme ça ?"
Latias devine alors qu'il s'agit de la minuscule créature. Elle approche sa tête très près de cette dernière qui se met à bondir sur son front.
- Petite créature : "Vous étiez dans de beaux draps sans nous ! Qu'avez-vous pu leur faire ?"
Kréa a enfin remarqué l'être qui parle, et décide de répondre.

- Kréa : "Ce que nous leur avons fait, je ne sais pas. Peut-être que la seule existence de Latias suffit ? Ils en ont après elle en particulier, ainsi que ses amis qui pourraient la protéger, mais il n'y a aucune raison apparente ! Mais dis-moi, petite créature ... C'est toi qui était à l'origine de ces attaques ? Ce simple loup blanc que tu accompagnes parait pourtant inoffensif."
Ce loup baisse la tête, il semble avoir compris ce qu'a dit la femme ailée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amaterasu
Déesse du Soleil
Déesse du Soleil
avatar

Féminin Messages : 28
Age : 21

Feuille de personnage
Koppais: 1900
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [solo]Résolution céleste Jeu 7 Sep - 16:02

Au lieu de repartir, Amaterasu continue de regarder en direction du groupe qu'elle a aidé, intriguée par la forme de chacune des créatures se tenant devant elle. Jamais la divinité du soleil n'avait pu observer une chose volante sans jambe, ou bien un court serpent à pattes avec une feuille en bout de queue, ou encore une femme avec des ailes à la place des bras. Elle commence à se placer de manière à bondir sur eux quand Issun l'interrompt.
- Issun : "Attends Ama ! Je sais ce que tu pense : tu crois que ce sont des yokais inconnus, mais regarde bien. Ils ne s'en prennent pas à nous, et rien n'est maudit ici ! Dis, je suis curieux de savoir ce qu'ils sont, pas toi ? Approchons-les pour voir !"

Il a raison. De plus, juste avant encore, c'est bien elle-même qui les a aidé, il serait stupide de les agresser sans s'assurer de leur hostilité.

Amaterasu choisit d'avancer dans leur direction, bien qu'elle soit plus intéressée par la pièce de monnaie inconnue se trouvant au sol que par le groupe d'étranges créatures. Le Koropokkuru, lui, s'adresse directement à ces derniers.
- Issun : "Hé, vous quatre, vous allez bien ?"
Bien sûr, ce serait trop facile si ces ahuris savaient tout de suite qui parlait. Les créatures inconnues regardent partout autour d'eux, certainement pour chercher l'origine de la voix.
- Issun : "Je suis ici ! Vous regardez quoi comme ça ?"
Cette fois, il a au moins réussi à attirer l'attention de la chose rouge et blanche, décorée d'un triangle bleu.

Dans le but de se montrer auprès des autres, il se met à bondir directement sur le front de la chose flottante.
- Issun : "Vous étiez dans de beaux draps sans nous ! Qu'avez-vous pu leur faire ?"
Il a enfin l'attention de tout le monde.
- Issun : Ah, cette beauté humaine ailée presque nue me regarde, mon petit cœur s'emballe, hihihi ...

C'est justement cette "beauté" qui prend la parole, et elle semble ne pas être perturbée par l'existence d'un aussi petit être vivant que lui.
- Femme ailée : "Ce que nous leur avons fait, je ne sais pas. Peut-être que la seule existence de Latias suffit ? Ils en ont après elle en particulier, ainsi que ses amis qui pourraient la protéger, mais il n'y a aucune raison apparente ! Mais dis-moi, petite créature ... C'est toi qui était à l'origine de ces attaques ? Ce simple loup blanc que tu accompagnes parait pourtant inoffensif."
Issun grimace sur ces mots. Amaterasu, quant à elle, avait pris la peine de regarder le petit groupe étrange, mais ces mots la heurte : "simple loup blanc" ? Alors tous ses efforts pour avoir des croyants seraient à recommencer ? Elle baisse la tête sur le coup avec un petit soupir.

- Issun : "Qu'avez-vous dit ? Simple loup blanc ?? Mais ... Mes peintures n'ont servi à rien ? Vous avez déjà oublié qui vous a sauvé du seigneur des ténèbres ? Et qui veille sur vous depuis les plaines célestes ?!"
Devant l'expression d'incompréhension des différentes créatures, il se souvient subitement qu'ils ne sont pas dans leur monde normal, et c'en est même une preuve : ils ne sont pas du Nippon s'ils n'en savent rien.

- Issun : "Oh non, Ama, ça veut dire ... ça veut dire que tu ... ?"
Oui, le seul fait d'être dans un monde où personne ne connait la déesse du soleil affaiblira cette dernière considérablement, et elle l'a bien compris. Cependant, sa force normale est encore présente ; peut-être que les liens de ce monde n'interagissent pas avec son monde d'origine qu'est le Nippon ?
En attendant, il serait sage de ne pas ignorer les autres créatures qui ne comprennent pas ce qu'il se passe.

- Issun : "Oh, pardon pour ça, ce n'est rien. Alors comme ça, on est vraiment dans un tout autre monde, et les preuves s'enchaînent les unes aux autres, bien que je ne veuille pas y croire ... Hé vous, je suis Issun, et voici Amaterasu ! Ce "simple" loup blanc comme vous dîtes est en fait la dée..."
- Femme ailée : "Oh, des noms Japonais ! J'adore ces noms, j'ai toujours rêvé d'en porter un à la place de mon nom donné par mes parents ! Dommage qu'on ne puisse pas en changer ..."
- Issun : "Euh, oui bon ... On vient du Nippon et ..."
- Femme ailée : "Dis Issun ! C'est comment chez vous ?"
Visiblement, il sera dur de tout expliquer, cette femme ailée étant devenue totalement hystérique en apprenant leurs noms ...


____________________

NOTE : J'avais prévu de poster cette réponse en même temps que d'autres réponses d'autres RP, mais suite à une insatisfaction que je n'ai pas encore su régler sur mon écriture générale, cette réponse arrive seule. Les autres risquent de prendre du temps en attendant de parvenir à trouver la solution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [solo]Résolution céleste

Revenir en haut Aller en bas
 

[solo]Résolution céleste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiverse City :: Partie RP :: Quartier de puzzle :: Taquins-