Multiverse City

La ville de tous les défis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [privé : Galzine]La roue de la fortune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Galzine
Princesse de Lumine
Princesse de Lumine
avatar

Féminin Messages : 71
Age : 21
Localisation : Lumine

Feuille de personnage
Koppais: 2 300
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [privé : Galzine]La roue de la fortune Lun 23 Mai - 22:26

Avec le temps, je comprend plus le principe du jeu. Justement, une fois le temps écoulé, j'aurai quand même réussi à avoir 57 balles dans le filet. Mais Pegasus ... Il en a tellement qu'il n'arrive pas à compter.

- Tu as besoin d'aide ?

Il vient vers moi, et m'attire vers son filet, avec la barre en plein milieu. Je commence à compter. Cependant, je me perd dans le compte, et je dois recommencer. Les autres commencent à s'impatienter, notamment Latias qui se rapproche de nous. Je me perd encore ce qui commence à m'énerver.

[- Pegasus a réussi à obtenir grâce à son système 121 balles. Il détient d'ailleurs le record.]

- Mais ... Et ta barre, tu sais si elle est autorisée au moins de cette manière ? Tu pouvais très bien prendre le filet autrement !

Mais ce n'est pas grâve, malgré mes paroles, il est content et commence à aller dans tous les sens, ce qui ne manque pas à Latias de le suivre par derrière. Je rejoins la harpie et lui dit :

- Je crois qu'il s'est trouvé une nouvelle copine. C'est plutôt rare qu'il en arrive là avec quelqu'un qu'il ne connait pas, et cela me rend heureuse. C'est finalement une chance pour nous de vous avoir connu ! Il a tellement changé en l'espace de même pas un jour, tout s'enchaîne tellement vite ...

Après, la question est comment réagira t-il quand nous allons nous séparer ...

- Bon, et si nous faisions quelque chose plus adapté pour nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 712
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [privé : Galzine]La roue de la fortune Ven 5 Aoû - 0:34

Chacun patiente le calcul des scores, mais pendant ce temps, Latias ne s'empêche pas de grimper haut dans les airs en se rendant momentanément invisible pour observer à nouveau la ville depuis ces hauteurs. Même si le danger y est constant, l'habitude croît et par conséquent, l'attachement envers la ville. D'en haut, elle perçoit Kréa jouer avec Vipélierre, mais ils semblent impatients tous deux de découvrir le score du Galopa doré, là où Galzine n'a pas su dépasser son score. Latias les rejoint en vitesse, réapparaît, et s'approche inévitablement du panier de l'être d'or pour voir où le compte est arrivé.

L'humaine compte encore, mais il semble qu'elle se soit trompée dans son compte déjà deux fois maintenant. Le Pokémon Éon capte alors le score de son copain de jeu : 121. Score supérieur au sien contre ses espérances, mais sans aucune gravité : Latias suit le rythme donné par l'agitation de Pegasus, oubliant de suite la partie de capture des balles. Kréa écoute attentivement les paroles de Galzine, tenant Vipélierre dans ses ailes, qui se frotte inlassablement sur les plumes. Dans les airs, cette danse frénétique continue jusqu'à ce que l'idée d'un duel quiz soit donné par Vipélierre, en souvenir à la fois où le duo Pokémon a tenté de gagner un objet qui aurait pu être intéressant face au golem Picross.

Mais juste le temps de revenir vers le groupe, que Latias sent quelque chose la frôler très rapidement. En alerte, elle observe les environs, comportement qui ne passe pas inaperçu au sein du groupe.
- Kréa : "Latias, ne me dis pas que tu te méfies encore de tes ennemis qui ne sont pas ici ?"
Ces mots calment Latias, qui commence à prendre cette sensation comme une impression lié à un coup de vent. Pourtant, quelque chose ne tourne pas rond, Vipélierre n'est pas suffisamment bête pour ne rien remarquer. Son amie suit alors exactement le même raisonnement : à part le groupe avec Galzine et Pegasus, personne ne bouge autour d'eux, même les créatures volantes sont immobilisées. Quant à l'ambiance sonore, elle reste pourtant présente.

- Kréa : "C'est un peu comme s'ils tournaient un film ; ou bien c'est un jeu ? Je pense que nous devrions faire pareil."
Latias use immédiatement de télépathie au groupe.
- "Si les créatures ailées battent des ailes pour voler, alors Kréa qui est bien placée pour le savoir pourrait expliquer pourquoi les ailes ne bougent pas ?"
- Kréa : "... Galzine, c'est toi qui fait ça ? Jésus "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galzine
Princesse de Lumine
Princesse de Lumine
avatar

Féminin Messages : 71
Age : 21
Localisation : Lumine

Feuille de personnage
Koppais: 2 300
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [privé : Galzine]La roue de la fortune Sam 6 Aoû - 0:07

Quelque chose de plus adapté oui, mais Latias a eu comme une réaction défensive en revenant vers nous, elle n'arrête pas de regarder dans tous les sens.

- Latias, ne me dis pas que tu te méfies encore de tes ennemis qui ne sont pas ici ?

Quels ennemis ? Je n'ai vu personne non plus de toute façons. Mais au moins, elle se calme. Cependant, la suite de la tournure ne me rassure pas vraiment. En effet, ils ont remarqué quelque chose que je n'avais pas vu tout de suite. Pendant que nous sommes encore là normalement, notre entourage est plutôt ... Immobile, y compris les oiseaux, qui ne tombent pourtant pas ! Mais pourtant, cette situation m'est inconnue car l'ambiance est toujours là, comme si de rien n'était.

- C'est un peu comme s'ils tournaient un film ; ou bien c'est un jeu ? Je pense que nous devrions faire pareil.

Je ne dis rien et continue d'écouter.

- Si les créatures ailées battent des ailes pour voler, alors Kréa qui est bien placée pour le savoir pourrait expliquer pourquoi les ailes ne bougent pas ?

Mais là, la harpie commence à me rendre plutôt méfiante à sa manière de me parler.

- ... Galzine, c'est toi qui fait ça ?

- Moi ? Peut-être que j'ai des capacités assez variées, mais avec cette lumière, je n'ai aucun pouvoir de contrôle permettant ce phénomène ! Mais ... Tu ne nous caches pas quelque chose ? Avec la quantité d'invasions que nous avons repoussés, tu as une manière de parler qui ne me convient pas trop !

Elle semble montrer des signes de surprise, du fait qu'elle ne s'attendait pas à ce que je viens de dire. Mais par contre, cette sensation m'est assez familière ...

- C'est bizarre. Je me sens ... Ciblée. Mais par qui ? Ou quoi ?

Pegasus est revenu à moi tout en ayant retrouvé son air sérieux, l'entourage ne doit pas lui convenir non plus, mais il n'a rien contre le groupe qui nous accompagne. Quelqu'un d'autre doit être le responsable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 712
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [privé : Galzine]La roue de la fortune Lun 22 Aoû - 23:55

La réaction de la princesse n'était vraisemblablement pas attendue par la harpie, à voir son bond légèrement en retrait.
- Galzine : "Moi ? Peut-être que j'ai des capacités assez variées, mais avec cette lumière, je n'ai aucun pouvoir de contrôle permettant ce phénomène ! Mais ...
Tu ne nous caches pas quelque chose ? Avec la quantité d'invasions que nous avons repoussés, tu as une manière de parler qui ne me convient pas trop !"

- Kréa : ... Elle a l'habitude d'être attaquée, je ne le pensais pas, et du coup, ce que je faisais m'attire des ennuis.
- Galzine : "C'est bizarre. Je me sens ... Ciblée. Mais par qui ? Ou quoi ?"

Kréa est déterminée à partager quelque chose au groupe.
- Kréa : "Bon, écoutez-moi ... En fait, l'arrêt des gens autour, c'est moi qui le fait grâce à mes illusions. Il y a vraiment des ennemis qui nous ciblent, ici, et le projectile qui a frotté Latias était bien réel. Par conséquent, je ne fais que vous protéger. Je ne voulais pas que ça ne se sache pour ne pas vous faire peur ... Mais princesse Galzine, votre réaction m'a totalement déstabilisée, je ne pensais pas que vous étiez une habituée des attaques.
Rassurez-vous, ce que j'essayais de faire avec notre environnement, j'espérais que ça colle avec l'ambiance du quartier déjanté et ses spectacles aussi surprenants les uns des autres. Quant à nos ennemis, eux aussi ont une illusion de ma spécialité : ils nous ont vu nous téléporter, donc ils doivent penser que nous ne sommes plus ici. Galzine, dîtes-moi que vous ne vous sentez plus visée ..."


Latias ne laissera pas le temps à son amie de se rassurer, car elle-même a son mot à dire.
- "Tu n'as fait qu'empirer les choses, sans t'en rendre compte ..."

La gardienne d'Altomare a parfaitement raison : le groupe ayant arrêté de parler ou de faire du bruit, on distingue dans le fond sonore une voix qui n'est pas là pour rassurer les gens.
- Voix : "A mon signal, tirez à volonté sur le centre où la harpie a ouvert son illusion !"
- Kréa : "Ils me connaissent et savent ce dont je suis capable ... Ce n'est pas n'importe qui, c'est encore l'organisation !"
L'illusion de Kréa au groupe allié ayant été rompu, Latias distingue les gens s'éparpiller autour d'eux, mais surtout ... Ils s'éloignent d'eux tout autour d'eux !

Devinant que la voix savait que ça allait arriver et qu'elle attendait ce moment, elle se met à fuir en brisant littéralement l'illusion de Kréa et se rend donc percevable par ces sbires postés derrière un stand. Un son de rafale de tir retentit dans le quartier, faisant paniquer les passants autour qui se bousculaient pour fuir la zone du quartier. Latias est directement visée par une arme mitrailleuse qu'elle a connu chez les Noires Folies, et parvient péniblement à esquiver chaque projectile.
- Ils vont me toucher, je ne suis pas assez rapide ...
Elle fonce du mieux qu'elle peut avec les yeux qui coulent suite à sa détresse, quand elle parvient enfin à se mettre derrière un bâtiment, de justesse.

Hésitant à voir ce qu'il en est de ses amis, le problème majeur ne tarde pas à s'amorcer.
- Voix : "Hé, la fausse, si tu tiens à la vie de tes amis, montres-toi ! Nous les avons dans notre viseur !"
C'est invisible qu'elle se met à découvert, et que Latias parvient à distinguer l'absence directe du galopa doré. Voulant se rassurer grâce à ça, elle s'attend à une divine intervention de sa part.

Et pendant ce temps, Kréa tente de tout ramener à l'avantage du groupe.
- Kréa : "Je sais que Latias n'est pas assez idiote pour se montrer devant eux. Je vais créer une illusion, et là, croyez-moi, ils tomberont dans le panneau. Galzine, je suis sûre que tu peux faire le reste ... Tu vois ce stand, là-bas ? Ils s'y trouvent ..."
Des rafales sont soudainement tirées dans les airs. Latias est surprise, mais voyant qu'ils sont en train de tirer à l'opposé de sa localisation, elle sourit à l'idée d'une aide de la part de sa précieuse amie qui serait une parfaite magicienne de spectacle.

La suite est une parfaite correspondance synchronisée :
- Je vais faire comme s'ils m'avaient touchée ...
En bas, le cri rauque est percevable. Kréa qui devine n'a pas du tout peur contrairement à un Vipélierre qui commence à tomber dans une lourde tristesse en pensant que le cri était réel.
- Kréa : Plus qu'à faire chuter mon illusion ...
Les rafales s'arrêtent.
- Voix : "Oui, je l'ai touchée ! On a enfin éliminé la fausse !"
- Kréa : "Galzine, je te laisse faire, je ne peux plus rien faire d'autre ..."
Latias s'installe à présent en hauteur posée sur un toit, pour admirer le spectacle qui suit alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galzine
Princesse de Lumine
Princesse de Lumine
avatar

Féminin Messages : 71
Age : 21
Localisation : Lumine

Feuille de personnage
Koppais: 2 300
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [privé : Galzine]La roue de la fortune Dim 4 Sep - 15:07

Alors que je commençais à attendre un autre responsable, Kréa se met à parler, en disant la vérité.

- Bon, écoutez-moi ... En fait, l'arrêt des gens autour, c'est moi qui le fait grâce à mes illusions. Il y a vraiment des ennemis qui nous ciblent, ici, et le projectile qui a frotté Latias était bien réel. Par conséquent, je ne fais que vous protéger. Je ne voulais pas que ça ne se sache pour ne pas vous faire peur ... Mais princesse Galzine, votre réaction m'a totalement déstabilisée, je ne pensais pas que vous étiez une habituée des attaques.
Rassurez-vous, ce que j'essayais de faire avec notre environnement, j'espérais que ça colle avec l'ambiance du quartier déjanté et ses spectacles aussi surprenants les uns des autres. Quant à nos ennemis, eux aussi ont une illusion de ma spécialité : ils nous ont vu nous téléporter, donc ils doivent penser que nous ne sommes plus ici. Galzine, dîtes-moi que vous ne vous sentez plus visée ...


- Au contraire, la sensation est encore plus forte. Je dirais même que les traqueurs sont sur le point de passer à l'action.

- A mon signal, tirez à volonté sur le centre où la harpie a ouvert son illusion !

[- Reste où tu es, ils n'agiront pas là.]

- Ils me connaissent et savent ce dont je suis capable ... Ce n'est pas n'importe qui, c'est encore l'organisation !

L'organisation ? Cette organisation dont ils me parlent tous le temps ?
Latias s'est mise à partir à toute vitesse, et les monstres s'attaque directement à elle, il faut faire quelque chose !


[- laisse donc passer les choses, tu dois agir au bon moment en étant face à une organisation organisée.]

Leurs armes font beaucoup de bruit, qu'est-ce que ça peut bien être ? Le même genre d'arme que le groupe qui m'en voulait ? En attendant, c'est Latias qui est visée, mais heureusement, elle va se cacher derrière le bâtiment. Me voilà rassurée.

- Hé, la fausse, si tu tiens à la vie de tes amis, montres-toi ! Nous les avons dans notre viseur !

"La fosse" ? Je ne comprend pas ... Mais le plus important n'est pas rassurant non plus. Ce qu'on peut se sentir mal en leur présence ...

- Je sais que Latias n'est pas assez idiote pour se montrer devant eux. Je vais créer une illusion, et là, croyez-moi, ils tomberont dans le panneau. Galzine, je suis sûre que tu peux faire le reste ... Tu vois ce stand, là-bas ? Ils s'y trouvent ...

Je dois d'abord réfléchir sur l'action à préparer, comme me l'a signalé Tri's. Mais d'abord, un truc m'intrigue. Ils ont recommencé à attaquer, mais dans le vide. C'est pour nous faire peur ? Je repense à ce que disais Kréa.
"Je vais créer une illusion, et là, croyez-moi, ils tomberont dans le panneau."
Non, je me suis sûrement trompée, ce doit justement être cet illusion.


D'un coup, je l'entend crier de douleur, ne me dites pas qu'elle était invisible et qu'ils l'ont vu quand même !?

- Oui, je l'ai touchée ! On a enfin éliminé la fausse !

- Galzine, je te laisse faire, je ne peux plus rien faire d'autre ...

Ok, c'est le moment. Où es Pegasus ? Il était revenu à moi au moment de l'immobilisation et il a complètement disparu ! Tant pis, c'est parti.

[- Inutile de sortir une grosse attaque, tu pourrais t'épuiser pour rien.]

- Dans ce cas, le mieux serait ... La censure divine ! Mais je dois quand même m'approcher, ils vont forcément m'attaquer avant.

Au moment où je dis ça, Voilà Pegasus qui arrive par derrière. Il surprend nos adversaires puis au moment où ils regardent mon pégase doré, il les ébloui de sa lumière extrêmement vive. Je ne peux pas être aveuglée, mais le groupe de latias le peut, même de loin. C'est donc à mon tour. Je cours droit vers eux puis envoie mon attaque.


Description de la compétence:
 

[- Bien joué, vous avez réussi à les déstabiliser. Mais tu devrais quand même reculer avant de te faire bousculer.]

Je recule donc et les regardent. Mais ils ont fini par disparaître. Ce que c'était drôle, ils ne voyaient sûrement rien et en plus, ils étaient ralentis par mon attaque ! Et voilà Latias qui revient d'en haut, me voilà rassurée. Je m'adresse à elle.

- Je peux te poser une question ? Pourquoi t'appellent t'ils "La Fosse" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Latias
Elu - Pokémon Éon
Elu - Pokémon Éon
avatar

Féminin Messages : 712
Age : 21
Localisation : Brest

Feuille de personnage
Koppais: 2944
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [privé : Galzine]La roue de la fortune Sam 8 Oct - 13:24

Depuis ses hauteurs, Latias a une vue générale lui permettant de se rassurer : le Galopa doré arrive pour s'en prendre au groupe adverse doucement, en arrivant depuis l'arrière. Devinant qu'il ne les approche pas sans connaissance de risque, Latias se doute qu'une attaque très lumineuse risque de se faire et tourne son regard vers l'opposé de sa présence. Et effectivement, une impressionnante lumière brève est apparue, éblouissant probablement ses ennemis. Regardant à nouveau la scène, Galzine a visiblement approché des ennemis effectivement désorientés qui seraient prêts à tirer dans tous les sens, quand une aura les frappe.

Leurs bras bougent étrangement plus lentement, mais c'est plutôt bon signe. Et effectivement, ils chargent dans le vide, s'éloignant du groupe allié courageux visiblement prêt à aider Latias par tous les moyens possibles ... et inimaginables. Réapparaissant, elle retourne vers eux et met fin aux sanglots de Vipélierre qui avait vraiment cru perdre son amie.
- "Vipélierre, c'était juste de la comédie, je voulais accompagner Kréa pour faire croire à nos ennemis qu'ils m'avaient blessée. Je suis désolée si ça t'a fait du mal ... Mais je suis là."

Galzine semble avoir son mot à dire à cause des Noires Folies ; Latias baisse légèrement la tête mais répondra tout de même télépathiquement.
- Galzine : "Je peux te poser une question ? Pourquoi t'appellent-ils "La Fosse" ?"
- "... Je ne sais pas. L'existence d'un double de moi en jaune est peut-être la raison, ils me prennent peut-être pour un être créé artificiellement. Après tout, je sais que les humains ont déjà "créé" des Pokémon, ils ne pensent qu'à eux. Et dire que mes meilleurs amis qu'il me reste chez moi sont humains ... Et que je protège une ville pour tous les humains qui y habitent !"

Effrayée et énervée contre ses ennemis, Latias s'emporte.
- "Galzine ... Je déteste les humains. Ils passent leur temps à faire du mal aux autres, ils n'y en a pas beaucoup en qui on peut vraiment faire confiance, mais je ne veux plus les voir. Je veux que cette organisation disparaissent, je veux que tous les mauvais humains disparaissent."
Elle se met à fuir tout son groupe, quand elle voit soudainement l'organisation rappliquer, faisant arrêter son déplacement.

Un marteau de grande taille est projeté vers Galzine à très grande vitesse. Mais Latias ne se permet pas d'abandonner une humaine qui n'a pas montré signe d'hostilité envers elle malgré ses mots, et arrête le marteau avec Psyko juste à temps. Sauf que ce marteau n'est en fait pas très singulier et se déplie tout seul, laissant apparaître ... Une espèce de roue horizontale avec des chiffres ?



Latias s'empresse de le poser au sol, surprise par cette transformation.
- Sbire : "Je me doutais que tu allais l'arrêter, la fausse. Puisque c'est comme ça, jouons avec mes règles."
Discrètement, Kréa glisse un message de confiance à son groupe.
-Kréa : "Si vous voulez mon avis, mes amis, celui-là devrait bientôt être banni de l'organisation."
- Sbire : "Le premier qui arrive à 10000 a gagné. On joue en groupe : nous contre vous. Et ne tombez pas sur le mot "Banquerote", ou vous recommencez à 0. Si nous gagnons, nous allons couper ce long cou blanc. Sinon, on s'absente et on deviendra plus fort ! Pas la peine de fuir !"

Participer au jeu est inutile. Latias le sait déjà et ne compte pas se laisser faire, puis fait passer ce message à ses amis avant de charger le sbire responsable en préparant son Dracochoc à envoyer à bout portant. Mais cette charge est interrompue par un mur d'énergie qui la repousse sur la roue qui tourne au passage. Tout le monde regarde alors l'objet de grande taille qui finit par s'arrêter sur un "1000". Le sbire s'élance et tourne la roue qui s'arrêtera cette fois sur la seule case affichant "1500".
- Sbire : "Vous : 1000. Nous : 1500. Et arrêtez vos coups bas."

Grâce à sa télépathie, Latias peut secrètement transmettre ses messages à ses alliés.
- "Il faut renverser la roue pour tout annuler et nous allons tout faire pour y parvenir. Vous êtes prêts ?"
Kréa leur propose d'agir sur une de ses illusions : ils iront derrière leurs ennemis alors que l'illusion montrera aux ennemis une fuite du groupe.
- Kréa : "Au passage, si ça tourne mal ... Faut anticiper. Galzine, je te propose de tourner la roue au passage suffisamment fort, ils ne le verront qu'après. Maintenant prêt ? Je commence."
Latias sent en effet qu'une illusion est apparue et voit tout son groupe en double, ainsi qu'une image d'elle-même. Puis elle se précipite vers l'arrière du groupe ennemi, suivie par les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galzine
Princesse de Lumine
Princesse de Lumine
avatar

Féminin Messages : 71
Age : 21
Localisation : Lumine

Feuille de personnage
Koppais: 2 300
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Re: [privé : Galzine]La roue de la fortune Jeu 5 Jan - 19:29

- ... Je ne sais pas. L'existence d'un double de moi en jaune est peut-être la raison, ils me prennent peut-être pour un être créé artificiellement. Après tout, je sais que les humains ont déjà "créé" des Pokémon, ils ne pensent qu'à eux. Et dire que mes meilleurs amis qu'il me reste chez moi sont humains ... Et que je protège une ville pour tous les humains qui y habitent !
Galzine ... Je déteste les humains. Ils passent leur temps à faire du mal aux autres, ils n'y en a pas beaucoup en qui on peut vraiment faire confiance, mais je ne veux plus les voir. Je veux que cette organisation disparaissent, je veux que tous les mauvais humains disparaissent.


Elle s'en va, par ma faute ... J'aimerais pouvoir la rassurer ... Mais ce n'est pas le moment visiblement.

[- Attention, tu devrais rester calme, tu es ciblée.]

Au même moment, un marteau magique arrive droit vers moi ! Puis est soudainement arrêtée. C'était Latias ! Donc elle l'aura finalement compris sans même que je le lui dise ! Me voilà rassurée. Enfin presque ... Ce marteau s'est transformée en table ronde avec pleins de couleurs et des chiffres. C'est quoi encore leur nouvelle invention ?

- Je me doutais que tu allais l'arrêter, la fausse. Puisque c'est comme ça, jouons avec mes règles.

- On ne force personne à changer de règle !

Si cet intrus n'a rien entendu, Kréa nous dit qu'il va se faire virer. Je ne suis pas sûre de comprendre ...

- Le premier qui arrive à 10000 a gagné. On joue en groupe : nous contre vous. Et ne tombez pas sur le mot "Banquerote", ou vous recommencez à 0. Si nous gagnons, nous allons couper ce long cou blanc. Sinon, on s'absente et on deviendra plus fort ! Pas la peine de fuir !

Donc ce sont les règles du combat qui changent ? Selon Pegasus, ce serait plutôt un jeu, qui détermine d'une certaine manière qui gagnera le combat. Et les conditions sont ridicules. Alors que Latias ne semble pas se prendre au jeu, elle tente alors d'attaquer le sbire à la place, mais la suite ne se passe pas comme prévu. Son attaque a été déviée sur la table, qui se met à tourner ? Je ne comprend vraiment rien ...
C'est alors qu'elle s'arrête sur un 1 000, si je comprend bien le système.
Pendant que suis perdue dans la situation actuelle, voilà monsieur le méchant qui vient faire tourner la roue à son tour, volontairement. Et ça s'arrête sur 1 500.


- Vous : 1000. Nous : 1500. Et arrêtez vos coups bas.

Ça y est, je comprend le truc ! Faire tourner la table chacun son tour, pour arriver à 10 000, sans toucher "Banquerote". Mais à quoi sert le "passe" ? A nous laisser partir si on tombe dessus ?

- Il faut renverser la roue pour tout annuler et nous allons tout faire pour y parvenir. Vous êtes prêts ?

- Prêts à quoi ?

Passer par l'illusion une fois encore, que lui reste t'il en énergie ?
Je devrais revenir à la réalité, je n'arrête pas de penser. Il serait peut-être temps d'agir ?


- Au passage, si ça tourne mal ... Faut anticiper. Galzine, je te propose de tourner la roue au passage suffisamment fort, ils ne le verront qu'après. Maintenant prêt ? Je commence.

- Très bien, je m'occupe de ça avec Pegasus.

Pour le tourner le plus fort possible, un bonne technique sera utile. Je grimpe directement sur le dos de mon pégase brillant, puis je pris, peut-être inutilement.

- Tri's ... Donne-nous ta force !

Et c'est parti, j'attrape la table pendant que Pegasus tourne autour. Nous tournons tellement vite ! Mais je sens que nous pouvons encore faire mieux.

[- Attention, tu n'es pas habituée à atteindre une vitesse supérieure à 200 km/h]

Autant que je lâche maintenant, avant de me faire du mal. Nous sous sommes enfin arrêtés, mais la roue semble carrément chauffer. Pendant ce temps, le groupe est parti derrière ce membre d'organisation, pour tenter cette attaque. L'un d'eux semble nous informer qu'il était inutile d'en faire autant, qu'il suffisait de le faire à la main. Au pire, ce n'est pas grâve, la roue ne s'arrête toujours pas, ce qui hypnotise cet idiot, qui s'est complètement déconcentré. Je me suis mis à faire de même, sans penser à ce que peut bien faire Latias et les autres. Après plusieurs minutes, la roue s'arrête enfin ! Et on peut y lire ... 500 ... Presque sur celui qui remet le score à 0 ... Nous avons donc 1 500, le score des méchants, mais en 2 fois contrairement à eux. Je ne sais pas comment je vais faire pour rattraper ça ...

- Marteau du jugement !

... Rien ? Mes coups physiques sont annulés ? Oh non ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [privé : Galzine]La roue de la fortune

Revenir en haut Aller en bas
 

[privé : Galzine]La roue de la fortune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiverse City :: Partie RP :: Quartier déjanté :: Jeux en folie-