Multiverse City

La ville de tous les défis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Atarashī tabi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amaterasu
Déesse du Soleil
Déesse du Soleil
avatar

Féminin Messages : 28
Age : 21

Feuille de personnage
Koppais: 1900
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Atarashī tabi Jeu 21 Jan - 22:45

Au pays du Nippon, le chaos régnait à cause des ténèbres présentes sur la terre des hommes. Après avoir tué de très nombreux célestes - les habitants des plaines célestes -, elles étaient confronté à la Déesse du Soleil Okami Amaterasu, incarnée en loup blanc avec des marques vermeilles, revenue d'un repos de 100 ans commencé suite à son combat face à Yamata-no Orochi. Dans la quête d'Amaterasu, les ténèbres vaincues s'étaient dirigées vers l'Arche de Yamato, d'où les ténèbres provenaient depuis le lac Laochi à partir du jour où l'arche était tombée des plaines célestes.

Le seigneur des ténèbres Yami a été banni avec les ténèbres dans un dernier affrontement afin de libérer l'arche de l'emprise de ces ténèbres et libérer la terre des hommes, mais le travail était encore loin d'être terminé. En effet, Amaterasu devait retourner aux plaines célestes pour veiller sur le monde de par sa lumière divine, et son compagnon Issun, le koropokurru, était déterminé à aider les gens à croire en elle, mais aussi de la rejoindre un jour. Pour le moment, la reconstruction devra se faire peu à peu, et Amaterasu repart alors aux plaines accompagnée d'Ushiwaka, membre de la tribu de la lune.



Une fois arrivé sur les plaines, une étrange sensation se fait ressentir. Ce n'est pas de la joie, encore moins de l'excitation ou de la nostalgie. Cette sensation est plus assimilée à de l'inquiétude comme si quelque chose de nouveau semble être apparu, qui s'apprête à engendrer un événement que personne n'attendait. Serait-ce une autre forme des ténèbres qui attendait ce moment précis pour agir ? Amaterasu est la première qui se met en position défensive lorsque quelque chose d'inconnu commence à obscurcir les lieux. La lutte n'est donc pas terminée, mais les ténèbres semblent ne pas avoir pris de forme physique. Et à présent, une violente tempête se met à souffler sans crier gare.

- Ushiwaka : "Nous avons été trop imprudents, mais cela fait partie de la tâche de reconstruction, n'est-ce pas ma chérie ? Inutile de se précipiter, nous ne gagnerions que notre fin."
Mais Amaterasu découvre ce qui ressemble à un passage d'énergie derrière eux, et c'est précisément dans ce sens que cette tempête les pousse. Ushiwaka parvient à s'accrocher avec l'aide de l'arche, mais la déesse origine du monde n'a plus où s'accrocher si ce n'est au sol avec l'aide des griffes.

- Ushiwaka : "Tu aurais voulu aller voir ce qu'il y a à l'intérieur, n'est-ce pas ? Je suis certain que pour ne pas laisser entrer les ténèbres, tu refermerais leur issue, ma chérie. Au fait, voilà quelque chose pour toi : être soudé à vie, voler à ta guise, partager ton dû, mesurer les actes et éclairer la voie ; ce qui est désiré sera ainsi acquis !"
Sans pouvoir comprendre ce qu'il veut dire, Amaterasu lâche prise et est entraînée dans ce passage énergique, son entrée le refermant sur le coup.

Amaterasu se réveille alors, étalée sur le sol à proximité d'une étrange ville. Se sentant hébétée, elle se laisse au sol avant de reprendre pleinement ses esprits un peu plus tard. Les ténèbres sont présentes en ces lieux, mais cette aura n'est pas la même, prouvant alors l'existence d'une autre forme de ténèbres à proximité. Il ne faut pas laisser ces ténèbres accéder aux plaines célestes, et le savant, le loup sacré s'apprête à retrouver ces ténèbres quand il s'aperçoit enfin qu'il y a aucun passage similaire à ce qu'elle a vu, comme si elle était en fait la cible depuis les plaines célestes pour laisser le champ libre aux ténèbres. Un piège alors réalisé avec soin ...

Soudain, des créatures inconnues s'intéressent à elle. Mais voir des armes être dégainées n'est certainement pas un signe pacifique, et Amaterasu se met en position de combat.
- ??? : "On va pouvoir proposer un joli buffet à notre chef !"
Un filet est alors envoyé droit sur Amaterasu qui ne se laisse pas faire et utilise une technique du pinceau céleste : lame lumière (ligne horizontale). Le filet ainsi coupé en deux devient inefficace, laissant les étranges ennemis surpris par ce qu'ils viennent d'observer.

Le groupe revenant à la charge, la déesse emploie la technique Vent Glorieux (symbole de vent) qui parvient à les interrompre et à les repousser avec l'aide d'une bourrasque, et enfin, alors qu'ils s'apprêtent désormais à utiliser des projectiles mortels, elle utilise à présent la technique floraison qui fait pousser instantanément un arbre devant (point dessiné au sol), avant d'utiliser sur eux la technique Enfer Sacré (signe de l'infini) qui fait apparaître une sphère enflammée proche d'eux pour les brûler. Le groupe prend la fuite, effrayé et brûlé.



Se couchant pour réfléchir, une voix connue se fait vite entendre.
- ??? : "Celui qui m'a fait ça va regretter de s'en être pris à moi !"
Amaterasu ne parvient pas encore à vraiment savoir de qu'il il s'agit malgré une idée derrière la tête, jusqu'à ce que cette même voix confirme son idée quand cette dernière prononce "le vaillant Issun". Amaterasu se lève très vite et se met à courir en direction de la voix jusqu'à trouver une minuscule créature à aura verte, en train de bondir.
- Issun : "Cette ville est grande et unique en son genre, mais personne ne connait les ka... A... Ama ?!?"
Elle s'approche en courant et en remuant la queue.
- Issun : "Que fais-tu ici !? Tu devais être à la plaine céleste pour veiller sur notre monde !"
Amaterasu baisse la tête et couine légèrement.

- Issun : "Laisses-moi deviner ... Tu t'es encore mis dans un gros pétrin, hein ? Tu peux décidément rien faire tout seul, boule de poils !"
Il se tait, puis reprend la parole un instant après.
- Issun : "Bon, j'imagine qu'en fait, tu as aussi été aspirée par un piège ?"
A propos de piège, Amaterasu sait qu'elle a traversé cet étrange passage, mais en est-il de même pour ce qu'elle possédait ? Bien sûr que non : plus d'argent, plus d'objet ou de relique, et seules trois armes divines ont pu suivre la déesse : le miroir Vengeance Divine, le rosaire mystique et l'épée Tsumugari. C'était donc dans le but de l'affaiblir ...
- Issun : "Ama, c'est catastrophique : personne ne sait ce qu'est un kami ici ! Tu n'as pas une idée de l'endroit où nous sommes ?"

Le loup divin n'a qu'à baisser la tête à nouveau tout en reculant les oreilles pour faire comprendre au koropokurru qu'elle ne le sait évidemment pas. Tous deux semblent perdus, et il n'y a aucun indice. De plus, seule la ville semble être un lieu à visiter car il n'y a presque rien aux alentours, comme si cette grande ville était isolée.
- Issun : "Tant pis, nous allons chercher notre chemin tout de suite ! Tu dois vite rentrer, boule de poils !"
Ainsi, c'est pour protéger leur pays qu'ils se côtoient à nouveau afin de se mettre en quête du portail qui leur permettra de revenir au pays du Nippon, alors qu'aucun des deux ne se doutera de la tournure que prendra leur nouvelle aventure.
- Issun : "J'ai une impression de déjà-vu, Ama !"
- "Ouah ! Ouah !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Atarashī tabi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiverse City :: Partie RP :: Section Solo :: Préquelles-