Multiverse City

La ville de tous les défis
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coalition X.A.N.A. , Préquelle 2 : La Baleine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zexion
Le conspirateur ténébreux
Le conspirateur ténébreux
avatar

Masculin Messages : 173
Localisation : Manoir Oblivion

Feuille de personnage
Koppais: 450
Équipe:
Objets:

MessageSujet: Coalition X.A.N.A. , Préquelle 2 : La Baleine Ven 30 Jan - 18:12

Il pleuvait ... Ce n'était pas souvent, au printemps, à Nekota ... Et dans cet immeuble au Nord de la ville, il y avait un homme. Un homme grand, et fort, un tas de muscles, avec un bandeau sur l'œil, et il lisait un livre nommé "Crimes et Châtiments". Derrière lui, un autre homme était là ... Mais il ne vivait plus. Plus depuis quelques minutes. Il s'était pendu, comme toute les victimes de cet homme, enfin presque toute. Soudain, le téléphone retentit, et l'homme décrocha :

"Yo, La Baleine, ça gaze !! T'as fait ton boulot comme prévu ?!"
"Ouais, il est bien mort pendu, j'ai effacé toute trace de mon passage ..."
"Je sais pas comment tu te démmerde, mais t'est bien le best killer de Nékota, man !!"
"Si tu le dit ..."
"Roooh, soit pas timide, mon gros !! Je t'ai mis ta thune sur ton compte, comme prévu !!"
"Merci, Judal ..."
"Allez, man, je te laisse aller dormir, il est juste deux heures du mat', là !!"
"Merci, tu me préviens si il y a un autre boulot ..."
"No problemo !!"

Et l'autre type raccrocha. Mais directement après, La Baleine reçu un message, plutôt suspect. Ce qu'il disait ? Voici donc :

"Je t'offre un contrat sur la tête de ton boss, Judal Kut, pour 4 millions de Yens. Renvoie un message si tu es intéressé, je te donnerai plus d'infos si tu acceptes."

Même si c'était son boss depuis ses débuts dans le métier, tout assassins étaient pareils : L'argent passe avant tout. Tout contrat se doit d'être effectué, et l'homme au bandeau avait un honneur à tenir. Il décida de renvoyer un message de chez lui, et il bu un café noir avant de renvoyer un message disant qu'il est intéressé par la prime. Directement après, un numéro masqué appela. La Baleine n'était pas rassuré, jamais un employeur n'appelait 1 secondes après un message. Mais il décrocha quand même le numéro. Se fut une voix féminine qui répondit, mais elle était crypté à la manière de celle de Stephen Hawkings.

"Tu as donc accepté le contrat !! Eh bien, tu tue ton boss, t'as tes 4 millions, on est ok ?"
"Je fais ça quand ?"
"Ce soir, on va pas attendre un mois non plus !!"

La Baleine se dirigea vers le quartier pauvre de Nékota, celui où étaient tous les bandits et les SDF de la ville. Arrivé là-bas, il toqua chez son patron, dans son appart du cinquième étage du bâtiment. Celui-çi ouvrit, laissant place à un capharneum pas possible, dispersés entre les bouteilles d'alcools, les sachets de cocaïnes et les lettres de ses clients. Il avait un air un peu endormi. La Baleine le fixait, attendant le bon moment ...

"YO, Man !! Pourquoi t'est venu dans le coin ? Je t'ai fait ton virement, non ?!"
"Oui, tu l'as fait ..."
"Eh bah pourquoi tu viens me réveiller à trois heures du mat' ?!"
"Je peut rentrer ?"
"Bah ouais, fait comme chez toi !!

La Baleine rentra et poussa quelques bouteilles du canapé où il s’assit. Il croisa les jambes, et serra ses poings entre eux, avec un air déprimant. Judal s'installa en face de lui, sur son transat sur lequel il dort habituellement.

"Alors, explique, t'est venu pour quoi ?"
"Tu as de la chance, Judal ..."
"What ?"
"Pour ton dernier soupir ..."

La Baleine enleva son bandeau et fixa son ancien employeur droit dans les yeux :

"Tu vas admirer mon pouvoir !!"

Il ne comprenait rien. Son meilleur tueur se retournait contre lui !! Il voyait soudain les ombres de ceux qu'il a abandonné, tué, toutes les victimes de son égoïsme, de son plaisir personnel, ...
Il savait qu'il allait mourir, mais voulait poser une dernière question :

"La Baleine, pourquoi as-tu fait ça ?"
"Nouveau job, tout simplement ..."

Le lendemain matin, La Police était sur place. Judal Kut, 29 ans, originaire du Maroc, était mort suicidé. Enfin, c'est ce qui a été déclaré ...

[Dans l'appartement de La Baleine]

Le téléphone sonna quelques minutes après le réveil du tueur professionnel. Encore un numéro masqué. C'était sûrement la femme de la veille.

"Voilà, ton virement a été fait. J'ai une nouvelle demande à te faire."
"Dit toujours ..."
"Ça te dirait que maintenant, ce soit moi qui te commande les assassinats ?"
"Comme tu veut, le temps que t'as de l'argent ..."
"Et bah ok. Retient mon nom, je serais ta nouvelle employeuse !!"
"Et c'est quoi, ton nom ?"
"Retient seulement mon nom de code : X.A.N.A."

[À SUIVRE]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Coalition X.A.N.A. , Préquelle 2 : La Baleine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Multiverse City :: Partie RP :: Section Solo :: Préquelles-